Traffic Light Countdown, Prague

Dabbling with Street Photography

I’m not exactly sure I have found my actual style in photography. Well, I do enjoy concert photography quite a bit, that’s one thing. I also love travelling, although I don’t exactly count myself as a travel photographer just yet. Often times I find my travel pictures boring or lacking interest. I know all the composition rules, on paper. I know my camera settings pretty well too. Does that make me a good photographer? I think not. Knowing my camera settings is like “knowing how to use a computer” for a software developer. Doesn’t make you a good developer. But is necessary to help you achieve your potential. I think I need to train my eye more. And to think about my pictures more. So I was thinking, maybe Street Photography is something I should consider. So as an exercise, I tried, from time to time. Today I’ll show you one session from a year ago, from when I tried to actually pay attention to what I was photographing. Let me know what you think about it, what could be better in your opinion, or improved upon. In my next post, I’ll show another series, shot a couple of weeks ago, for comparison.

Je ne crois pas avoir vraiment trouvé mon style photographique. Bon, j’aime la photo de concert, c’est une chose. J’aime aussi voyager, même si je ne me considère pas encore vraiment comme un photographe de voyage. Souvent, je trouve mes photos de voyage un peu insipides. Je connais les règles de composition, sur le papier. Je connais bien les réglages de mon appareil photo, aussi. Est-ce que ça fait de moi un bon photographe? Je ne crois pas. Connaître mon appareil, c’est comme “savoir se servir d’un ordinateur” pour un ingénieur informaticien. Ça n’en fait pas un bon ingénieur. Mais c’est nécessaire pour pouvoir exploiter son potentiel. Je pense que mon œil a besoin d’entraînement. Et de mieux penser mes photos. Du coup je me suis dit: peut-être que je devrais tenter la Photo de Rue. Donc comme exercice, j’ai essayé, de temps en temps. Aujourd’hui je vous présente une série qui a un an, lorsque j’ai commencé à essayer de faire plus attention à ce que je photographiais. Dites moi ce que vous en pensez, ce qui pourrait être amélioré d’après vous. Dans mon prochain billet, je vous montrerai une autre série, prise il y a quelques semaines, pour comparaison.

#1: 0% Commission

0% Commission

#1: 0% Commission (ƒ/2.0, 50mm, 1/60s, ISO 160)

There are several things I liked in this picture. In Prague, you often have small passageways crammed with stalls, most often souvenirs and convenience stores. This guy looking at all the “souvenirs” (80% booze, says a lot about what “souvenirs” people get from Prague…), the juxtaposition of the “Museum of medieval TORTURE instruments” and “WC” signs (I guess they’re pretty much one and the same, then?). Or maybe it’s the juxtaposition with 0% Commission sign. Money exchange stalls are everywhere in Prague. Pretty much always saying “0% Commission”. Always having a catch though (the commission is not a percentage but a fixed amount, depending on how much money you exchange at once, rates are terribly biased so that the commission is hidden in the exchange rate, etc…), and some places being openly dishonest with tourists on the basis that if the customer don’t speak Czech, it will be harder for them to complain to the authorities. Money exchange is a medieval torture instrument that belongs in a museum. So I guess what I liked in the picture was the irony I could read in it.

Il y a plein de choses qui m’ont plues dans cette photo. À Prague, il y a de nombreux petits passages bourrés d’échopes, le plus souvent des souvenirs ou des épiceries de quartier. Ce gars qui regarde les “souvenirs” (80% de picole, ça en dit long sur les “souvenirs” que les gens ramènent de Prague…), la juxtaposition des panneaux “Musée des instruments de TORTURE médiévaux” et “Toilettes” (j’imagine que c’est donc la même chose?). Ou bien la juxtaposition avec le panneau “0% Commission”. À Prague, on trouve des bureaux de change partout. Se targuant presque toujours de prendre “0% Commission”. Mais il y a toujours un truc quand même (la commission n’est pas un pourcentage mais une commission fixe, basée sur la fourchette de la somme d’argent échangée, ou alors les taux de changes sont biaisés pour cacher la commission dans le taux de change, etc…), et certains bureaux sont ouvertement malhonnêtes avec les touristes sur la base que si le client ne parle pas tchèque, il lui sera d’autant plus difficile de se plaindre aux autorités. Le change est un instrument de torture médiéval qui devrait appartenir à un musée. Je crois que ce que j’aime dans la photo, c’est l’ironie que j’y lis.

#2 At Attention / Au Garde à vous

At Attention

#2: At Attention / Au garde à vous (f/1.8, 50mm, 1/30s, ISO1600)

In front of Karlův most (Charles Bridge), it’s pretty much impossible to avoid tourists taking pictures of themselves, with whatever device they have at hand. The almost military posture of that one made me smile. And the photographer holding shopping bags and struggling to take a picture with her tablet in a cold november night just added to the scene that made me smile.

Devant le Karlův most (Pont Charles), impossible d’éviter les touristes qui prennent la pose, quel que soit leur appareil disponible. La posture quasi militaire de celle-ci m’a fait sourire. Et la photographe qui tient ses sacs de course et qui lutte pour prendre une photo avec sa tablette en cette froide nuit de novembre rajoute juste un petit quelque chose à la scène qui me fit sourire.

#3 Say Cheese

Say Cheese

#3: Say Cheese (f/1.8, 50mm, 1/60s, ISO1250)

I think I have a thing for people in the middle of taking pictures. I think this may end up as a photo series…

Je crois que j’ai un truc avec les gens qui sont en train de prendre des photos. Je crois que je tiens une idée de série photo…

#4 Final Countdown

Final Countdown

#4: Final Countdown (f/2.5, 50mm, 1/60s, ISO200)

I was waiting to cross the street, and noticed that a countdown for pedestrian had been put in place. I tried to find a framing that would satisfy me, and couldn’t find any. Then it occurred to me: “what if, instead of taking a picture of the countdown across the street, I took a shot of the one above my head?”. Instead, I decided to turn around, bend over backwards, focus, snap, done.

J’attendais pour traverser, et j’ai remarqué qu’un compte à rebours pour piétons avait été mis en place. J’ai essayé de trouver un cadrage me plaisant, et n’en trouvai aucun. Puis je me suis dit: “et si, au lieu de prendre une photo du décompte d’en face, je prenais en photo celui au dessus de ma tête?”. À la place, j’ai donc décidé de me retourner, me pencher en arrière, mise au point, clic-clac c’est dans la boîte.

#5 Jaws / Les dents de la mer

Jaws

#5: Jaws / Les dents de la mer (f/2.0, 50mm, 1/60s, ISO800)

There are Thai Massage places all over the center of Prague. And to attract customers, they have one employee standing in the street in silly costumes handing out discount flyers. I’ve seen a Shrek, Santa, and the occasional shark from Jaws…

Il y a des salons de massage Thai un peu partout dans le centre de Prague. Pour attirer le chaland, ils ont un employé qui fait le piquet dans la rue dans un costume débile en distribuant des bons de réductions. J’ai vu Shrek, le Père Noël, et à l’occasion, le requin des Dents de la mer.

#6 Hot wine for a cold evening

Hot wine for a cold evening.

#6: Hot wine for a cold evening. (f/1.8, 50mm, 1/60s, ISO250)

In winter, stalls selling hot beverages pop up everywhere in Prague. People mostly consume svařák (mulled wine), with the occasional medovina (hot mead), or hot chocolate. Sellers stand in the street all night waiting for customers. I liked the light shining on him. I felt loneliness. I wanted to sympathize with what was probably a very unrewarding job, and not necessarily very profitable.

En hiver, il y a des stands de boissons chaudes qui fleurissent un peu partout à Prague. Les gens prennent le plus souvent du svařák (vin chaud aux épices), avec à l’occasion du medovina (hydromel chaud), ou du chocolat chaud. Les vendeurs restent toute la nuit à attendre des clients. J’ai aimé la lumière qui l’éclairait. J’ai ressenti sa solitude. Je voulais compatir avec ce qui était sûrement pour lui un travail très ingrat, et pas forcément très rentable.

#7 Jammin’

Jammin'

#7: Jammin’. (f/1.8, 50mm, 1/60s, ISO1600)

On the way back to my car, two young girls sitting on the bench, one picked up her guitar, started to play, the other started to sing along. There are always buskers on this street. It’s so common a scene that people just pass them by and ignore them. But their smile stopped me. And the fact that it also stopped that cleaning lady from her gloomy job, just for the time of a song, before getting back to picking up the scraps of papers littering the streets at the end of a busy day.

En direction de ma voiture, deux jeunes filles assises sur un banc, l’une prend sa guitare, commence à jouer, l’autre se met à chanter. Il y a toujours des artistes de rue dans cette rue. C’est si courant que les gens passent à côté sans faire attention. Mais leur sourire m’a arrêté. Ainsi que le fait que ça a aussi arrêté cette agente de nettoyage au milieu de son travail glauque, le temps d’une chanson, avant de se remettre à ramasser les bouts de papiers qui jonchent les rues à la fin d’une journée chargée.

17 thoughts on “Dabbling with Street Photography

    • J’étais déjà sorti de ma zone de confort à plusieurs reprises. En 2012 avec un projet 52, par exemple, m’imposer une photo par semaine. En 2013 avec Flickr Friday, en m’imposant une photo *à thème* par semaine. J’aime penser que ça m’a aidé à progresser, mais j’en ai à chaque fois tiré la conclusion que m’imposer des contraintes diminuait mon plaisir à photographier, surtout sur la fin. Alors voyons ce que “la street” comme Thomas l’aime va apporter chez moi🙂

      Like

  1. Hello🙂 Alors comme ça tu te mets à la photo de rue ? Top🙂

    Je trouve que c’est un bon début🙂 Mais j’ai le sentiment que t’étais pas trop à l’aise, je me trompe ? Je me permets quelques critiques personnelles:

    Dans l’ensemble c’est assez sombre, mais c’est aussi ça la photo de nuit, forcément ^^ Sauf que la 3, elle est vraiment trop sombre: je vois rien dessus.

    J’aime bien la 1 avec en plus tes explications mais j’aurais peut être éclairci les ombres un peu, un poils: j’ai pas remarqué tout de suite qu’il regardait la vitrine.

    J’aime bien la 6 aussi mais on ressent pas tant que ça la solitude du monsieur, vu qu’il y a une dame juste à côté ^^ Je tenterai une prise de vue plus éloignée, pour le montrer plus isolé que ça. En fait, je l’aurai plus présenté dans son environnement que dans un cadrage plus serré comme le tiens (comme quoi, il ne faut pas toujours être près pour photographier les gens).

    Et pour finir, deux remarques sur la dernière photo: j’imagine qu’à un moment donné l’agent d’entretien a regardé les deux jeunes filles, alors j’aurais déclencher à ce moment là (instant décisif). Et je pense qu’avec ces artistes de rue, tu peux aller directement en face d’eux quitte à leur demander avec un grand sourire si tu peux les prendre en photo (tu peux en faire plusieurs, la première donnera peut être une photo posée mais ensuite tu peux en profiter pour en faire d’autres, ils seront moins attentifs ^^).

    (je ne dis pas tout ça pour dire “tu aurais du faire ceci ou cela”, tes photos sont comme elles sont et on ne peut pas toujours tout prévoir, c’est juste pour y penser la prochaine fois😉 )

    Liked by 1 person

    • Pas forcément à l’aise, non. Premier essai, je ne savais pas trop quoi prendre ni comment m’y prendre… La magie du début, quoi😉. Surtout que je m’étais psychologiquement fait refroidir au départ. Une dame qui servait du vin chaud dans un recoin entre deux immeubles, je trouvais ça super photogénique, mais elle m’avait capté et fait les gros yeux. Ça m’a un peu calmé sur le coup…

      La 3, d’accord avec toi, en effet. J’ai pas regardé l’histogramme, mais il doit faire peur.

      La 1: à part le cadrage cadré, aucune retouche. C’était du JPEG (oui, je sais, baaaaah). J’ai essayé de retravailler un peu les courbes, mais déboucher les ombres rajoutait vite énormément de bruit dans l’image et on perdait en contraste. Je la trouve un peu confuse de toutes façons cette photo. Trop de choses à la fois, peut-être.

      La 6: Il n’y a pas de dame à côté. Il y a une dame assise derrière, en train de parler à quelqu’un d’autre. Le monsieur, lui, reste isolé, malgré les gens autour qui l’ignorent complètement. Le problème d’un cadrage plus large est que dans ce cas, côté gauche des lumières “parasites” des devantures de magasins seraient apparues. Du coup, moyennement le choix, j’ai cadré au plus large tout en maintenant les spots comme source principale de lumière (on dit souvent que le meilleur zoom c’est les pieds, tout ça, mais parfois, on ne contrôle pas la largeur de champ disponible :D)

      La dernière: tu as tout à fait raison, j’ai loupé l’instant décisif (elle les a regardées au début, et mes clichés correspondants étaient foirés. Le temps que j’ajuste les réglages, trop tard, et après la foule s’est mise en travers de mon chemin😥 ). Et je n’ai pas osé les aborder. Sûrement à cause du regard noir de la dame mentionnée plus haut au début de ma visite, je suis resté en mode furtif…

      En tout cas, merci de tes avis. On va voir demain s’il y a du mieux😉

      Like

  2. J’aime beaucoup voir ces petits instantanés de vie, accompagné des explications… (qui me donnent comme toujours envie de visiter Prague😉

    Pour faire quelques critiques constructives (enfin, je vais essayer), je dirais que chaque photo ou presque me plaît, mais que sur chacune il y a un petit détail qui dérange un peu.
    La première contient un peu trop de détails à mon goût.
    La deuxième un peu trop large, ou alors peut-être qu’il faudrait recadrer pour en faire un carré ?
    La troisième, je l’aime beaucoup ! Mais c’est vrai qu’elle est un peu sombre.
    La cinquième est un peu floue…
    La sixième est très belle, mais la dame vient un peu ‘parasiter’ la scène, je trouve (surtout le machin rouge qu’elle a dans la main, c’est quoi d’ailleurs ?)

    Maintenant, je ne pense pas que je ferais mieux, c’est même sûr que non. Il faudrait que j’essaie ! J’ai hâte de voir la prochaine série, en tout cas.

    Like

    • Je suis pas mal d’accord avec tes avis, on se rejoint souvent. La première aussi, je trouve qu’il y avait trop de détails. Je ne savais pas trop comment prendre la scène pour isoler vraiment l’essentiel. En même temps, je ne voyais pas vraiment non plus ce qu’il y avait d’intéressant dans la scène. Une intuition qu’il y avait quelque chose, sans avoir une idée claire.
      La deuxième, j’ai pas pensé au cadrage carré. Pas bête🙂.
      La sixième… C’est un gant!😀

      Like

  3. Bon, je suis moyennement séduite. Mais la photo de rue, je crois que c’est ainsi qu’il faut y aller: on se lance, on se plante, et à force, on trouve, on est dans l’intuition… etc. Je lis que tu es dans la flemme du Raw (vilain garçon!!!) mais quand tu shoote comme ça , peut être que ça vaut le coup que tu fasse en doublon, raw +jpeg, non? Plein de choses ont déjà été dites donc je n’en dirai pas plus.
    Je trouve en tout cas que c’est très bien que tu cherche, que tu te lance! Bravo!

    Like

    • Dedans, toutes ne me plaisaient pas non plus. Mais c’est aussi pour ça que je les ai mises. Pour avoir des retours, des avis, etc… Et oui, on se lance, on se plante, mais c’est pas ça qui va m’arrêter🙂. En fait, si j’ai la flemme du RAW, c’est surtout parce que j’ai un backlog impressionnant (plus de 10000 photos), et que je suis encore assez lent en développement RAW. Donc prendre en RAW rajouterait encore à mon rapport temps entre la prise de vue et la publication… Niveau priorités, je pense qu’une fois que j’arriverai à reprendre un rhytme de publication qui permet de réduire ledit backlog de manière stable et régulière, il est alors fort probable que je commence à m’exercer plus avec le développement RAW, et du coup, réduise mon temps de développement, qui est la principale cause de ma flemme.
      Enfin c’est mon plan dans ma tête, on va voir comment j’y arrive😀

      Liked by 1 person

Insert nice comment here :) / Par ici les gentils commentaires :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s