tourist

Tourists

This month, BiGBuGS chose the theme “Tourists”. As you can imagine, in a city like Prague, there is no shortage of tourists. Tourists, the bane of the locals. So annoying, yet so important to the economy of big historical cities as a source of revenue. We all are tourists at some point, yet on our own turf, we enjoy slightly mocking them and criticizing them. Guess it’s a kind of love/hate relationship. We love tourists for the interest they show to a city. We hate them for the sense of entitlement some of them will have (insert here outraged tourist testimony that the old lady in the small protected village on the Czech, German and Austrian border doesn’t speak perfectly fluent English). Your mileage may vary, there are good and respectful tourists, and there are terrible entitled ones. Although it gives some food for thought, doesn’t it? We can get so pissed at tourists, yet how do *we* behave when the roles are reversed?

Ce mois-ci, BiGBuGS a choisi pour thème “Les Touristes”. Comme vous vous en doutez, dans une ville comme Prague, il n’y a pas pénurie de tourists. Les touristes, le cauchemar des habitants. Si énervants, mais en même temps si importants pour l’économie de grandes villes historiques en tant que source de revenus. On est tous touristes à un moment ou un autre, mais quand c’est chez nous, on aime se moquer gentiment et critiquer. J’imagine un peu qu’on les aime et on les déteste à la fois. On aime les touristes pour l’interêt qu’ils montrent à une ville. On les déteste pour l’impression que certain-e-s peuvent avoir que tout leur est dû (insérez ici le témoignage outragé d’un-e touriste pour qui la vieille dame dans le petit village protégé à la frontière tchéco-austro-allemande ne parle pas un anglais impeccable). Ça va dépendre pas mal, il y a des touristes bons et respectueux, et il y a les terribles narcissiques. Enfin ça fait réfléchir, non? On peut être tellement énervés contre eux, mais comment nous comportons *nous* quand les rôles sont inversés?

It's not a traveler, it's a tourist.

Another thing I noticed is how tourists picture taking habits changed in the past few years. The days of tourists going around with a camera around the neck, stopping every 50m to take a shot at some landmark, asking locals to take their picture in front of a sight, are dwindling. Now, the shot is all about putting your face first, and a hint of where you are in the background. We are moving from recording memories of our travels, to just building up a list of “trophies of place one has been”. On the heights of Prague, right outside Prague Castle, people were sitting on the ledge overseeing the city, and it was selfie time. I stayed a mere 15 minutes around here. That guy was there before I arrive, was still there when I left. I saw him try pose after pose, looking through his shades, above the shades. Chin up, Chin down, close up, further away. There has to be a science to selfies, something completely alien to me. Maybe that’s why I suck at taking them. I don’t have the patience to stand around for hours on the same spot trying to like how I look like. The sights are nicer than my big fat nose. They deserve to not have my face in the frame.

Un autre truc que j’ai remarqué, c’est comment les habitudes de prises de photos ont changé ces dernières années. L’époque des touristes avec l’appareil photo au cou, qui s’arrêtent tous les 50m pour faire une photo de monument, demandant aux passants de les prendre en photo devant un point de vue, sont sur le déclin. Maintenant, le cliché est avant tout là pour mettre sa trogne en premier, et une vague indication d’où on est en arrière-plan. On migre de “capturer la mémoire de nos voyages” à “construire une liste de trophées de là où on est allé”. Sur les hauteurs de Prague, à la sortie du château de Prague, les gens étaient assis sur les parapets surplombant la ville, et c’était un festival de selfies. Je suis resté à peine 15 minutes. Ce jeune homme était là avant mon arrivée, était encore là après mon départ. Je l’ai vu enchaîner les poses, regarder à travers ses lunettes, par dessus ses lunettes. Menton relevé, menton baissé. Plan rapproché, plan éloigné. Il doit y avoir une science des selfies, un truc qui m’échappe complètement. C’est sûrement pour ça que je suis si nul pour en faire. Je n’ai pas la patience d’attendre des heures au même endroit pour essayer d’aimer mon physique. Les vues sont plus belles que mon gros tarbouif. Ça ne mérite pas d’avoir ma tête dans le cadre.

And you, how do you feel about tourists? And selfies? And how do you behave when *you* are the tourist? (I know some of of you are awesome when you travel. You know who you are.❤ )

Et vous, vous en pensez quoi des touristes? Et des selfies? Et comment vous comportez-vous quand c’est *vous* les touristes? (Je sais que certain-e-s d’entre vous sont des perles en voyage. Vous savez qui vous êtes.❤ )

Newcomers / Nouveaux:

Josette, Brindille, CécileP, Sinuaisons, Cricriyom from Paris, Pilisi, Philisine Cave, Dom-Aufildesvues, Laurent Nicolas, Chiffons and Co, Aude, Alexinparis, Estelle, Rythme Indigo, Renepaulhenry, Alban, Woocares, El Padawan, AF News, Wolverine, Lyonelk, Champagne, Blogoth67, Cocazzz, Noz & ‘Lo, Morgane Byloos Photography, The Beauty is in the Walking, Gilsoub, Giselle 43, magda627, Christophe, Guillaume, Lavandine83, J’habite à Waterford, Lilou Soleillant, Frédéric, La Tribu de Chacha, DelphineF, Mirovinben, Akaieric, Xoliv’, Sous mon arbre, Lau* des montagnes, Autour de Cia, Céline in Paris, Paul Marguerite, Tambour Major, Angélique, Claire’s Blog, Carole en Australie, Mamysoren, Cécile, Danièle.B, KK-huète En Bretannie, écri’turbulente, Tuxana, Calamonique, BiGBuGS, Nicky, Kenza, Chat bleu, François le Niçois, Gine, Eurydice, La Fille de l’Air, Carolyne, Krn, Lavandine, Nanouk, Mireille.

reflet

Reflection

This month, Testinaute chose the theme “Reflection” (Reflet).

Ce mois-ci, Testinaute a choisi pour thème “Reflet”.

Reflection

A seemingly easy theme, but not necessarily a walk in the park. Although a litteral walk in the park may provide some good photo opportunities. Considering that at the time this post will appear on the intertubes I’ll be on my way to a wedding, I thought it’d only be appropriate to have my reflection dressed up a bit, don’t you think?

Un thème facile de prime abord, mais pas forcément une promenade de santé. Quoiqu’une promenade de santé pourrait fournir de bonnes opportunités photographiques. Vu que ce billet va apparaître dans les Internets pendant que je serai en route vers un mariage, je me suis dit qu’il serait approprié d’avoir un reflet un peu sur son 31, non?

Now, how did the other challengers fare?

Et mes concurrents, ils s’en sont sorti comment?

Newcomers / Nouveaux

La Tribu de Chacha, Pat, Nanouk, Angélique, Céline in Paris, Xoliv’, Estelle, Tambour Major, Claire’s Blog, Brindille, Aude, Frédéric, Christophe, Pilisi, Calamonique, Gine, Chiffons and Co, Morgane Byloos Photography, Carole en Australie, Alban, Renepaulhenry, Alexinparis, Philisine Cave, Josette, Dom-Aufildesvues, Danièle.B, Cécile, Nicky, Tuxana, DelphineF, Philae, Lyonelk, Noz & ‘Lo, AF News, Autour de Cia, Blogoth67, écri’turbulente, Champagne, Lau* des montagnes, El Padawan, Gilsoub, Sinuaisons, BiGBuGS, magda627, Sense Away, The Beauty is in the Walking, Evasion Conseil, Lavandine, Eurydice, Lavandine83, Laurent Nicolas, Giselle 43, Cricriyom from Paris, François le Niçois, Cocazzz, Eva INside-EXpat, Mireille, Testinaute, Woocares, KK-huète En Bretannie, Akaieric, La Fille de l’Air, E, Wolverine, Lair_co, Rythme Indigo, CécileP, Mirovinben, Luckasetmoi, Pixeline, Sous mon arbre, Chat bleu, J’habite à Waterford, Mamysoren, Krn.

Outdoors climbing in Roklice

Outdoors climbing in Roklice

It is not a secret to anybody, I like to climb. But most of my climbing happens in a gym. I wish I could climb outdoors more often. But it’s not so easy to arrange, and I don’t know the region so well. So in order to go, I need to go with locals who know the area well.  Thankfully, I know some who do, and they were kind enough to tell me about a camping weekend planned in their climbing club. And the area they had picked, Roklice, in the Kokořínsko forest, had lots of easy routes fit for, say, young children…

Ce n’est un secret pour personne, j’aime l’escalade. Mais la plupart de mon escalade se fait en salle. J’aimerais grimper dans la nature plus souvent. Mais ce n’est pas si facile à arranger, et je ne connais pas la région si bien que ça. Par chance, j’en connais qui la connaissent, et ils ont été assez aimables de m’inviter à un week-end de camping et d’escalade avec leur club d’escalade. Et le coin choisi, Roklice, dans la région de Kokořínsko, comporte plein de votre faciles pour, part exemple, de jeunes enfants…

Perfect opportunity to check if little monkey number one would like outdoors climbing (I already know the answer for indoor climbing😉 ). So one Saturday morning, I grabbed our gear, stuffed my camera backpack with it (note: perfect size for a day trip for one person, but definitely a wee bit too small for two harnesses and two pairs of climbing shoes plus food and drink for the day, and helmets…) and off we went.

Parfait pour voir si p’tit singe numéro un aimerait l’escalade en extérieur (je sais déjà pour ce qui est de l’escalade en salle🙂 ). Donc un Samedi matin, j’ai pris notre matos, ai bourré mon sac à dos photo avec (note: parfait pour une sortie journalière pour une personne, mais définitevement un poil trop petit pour deux baudriers, deux paires de chaussons, et nourriture pour la journée, et casques…) et c’est parti mon kiki.

The organiser warned me in advance that there would be no cell reception, so I should print and/or memorise the map of the area in order to reach the meet up point. Parking on the side of the road in a village called Dřevčice, the trail was easy to find.

L’organisateur m’avait prévu que la couverture réseau était quasi nulle, donc qu’il valait mieux imprimer et/ou mémoriser la carte du coin pour attendre le point de rendez-vous. Garé au bord de la route dans un petit village du nom de Dřevčice, la piste était facile à trouver.

Very nice, following the bank of a small river called Dolský potok (lit. The bottom river), zigzagging nicely between huge pine trees, we soon spotted some sandstone pillars on either side of the trail, proof that we were probably on the right track.

Très joli, suivant le lit d’un petit ruisseau dénommé le Dolský potok (lit. ruisseau du bas), zigzagant agréablement entre des pins gigantesques, nous avons vite aperçu des colonnes de grès de chaque côté de la piste, preuve que je ne m’étais probablement pas vautré comme une quiche.

sandstone pillars along the Čertova rokle trail

The trained eye would even spot anchor rings or metal boxes (you know, the metal boxes with a notebook and pen inside, so climbers can write down the date and their name after an ascent).

L’œil aiguisé pouvait même voir ici ou là des points d’ancrage ou des boîtes en métal (vous savez, les boîtes avec un cahier et un crayon dedans, pour que les grimpeurs puissent laisser trace de leur passage).

sandstone pillars along the Čertova rokle trail

But we were not looking for those. Instead we just enjoyed the scenery, listening to the birds chirping.

Mais ce n’était pas ce qu’on cherchait en particulier. Au lieu de ça, on a juste profité du paysage, en écoutant les oiseaux qui gazouillaient.

Along the Čertova rokle trail, Dřevčice

After a little under an hour, we found the camping site, an old water station in the middle of the hiking trail. Some people already arrived the day before, so the noise kinda told us when it was time to go off trail🙂.

Au bout d’un peu moins d’une heure, on a trouvé le terrain de camping, un ancien point d’eau au milieu de la piste de randonnée. Certains étaient déjà sur place depuis la veille, donc le bruit nous a un peu aidé à savoir quand s’éloigner des sentiers battus🙂.

Water station in Dolské údolí, Roklice

After a quick chat with my friends, it was time to try out some climbing. I hadn’t climbed sandstone in years. It felt strange, but nice at the same time. Good thing I was not climbing for myself, only scaling a small II to set the rope up. I may have stressed much more otherwise. The lil’ climber that came next did it like a champ though.

Après avoir un peu jasé avec mes amis, il était temps de tenter un peu de grimpe. Je n’avais pas grimpé de grès depuis des années. Ça m’a fait bizarre, mais agréable en même temps. Heureusement que je ne grimpais pas pour moi, mais juste une petite II pour y monter la corde et assurer après. Sinon j’aurais sûrement stressé un peu plus. La grimpeuse en herbe qui est passée après moi a enchaîné comme si de rien n’était, par contre.

First real outdoor climb. Route sent on the first try for this little monkey

So you can imagine how satisfying it was to write down two names in the small notebook inside the tin can. All around us, more and more pairs were getting their gear out. You’d think the only way up is in a straight line, but if there is one thing Nature teaches you, it’s that the straight line isn’t always the right way up…

Je vous laisse donc imaginer la satisfaction d’écrire deux noms dans le p’tit carnet dans la boîte en fer blanc. Autour de nous, de plus en plus de binomes sortaient leur matos. On pourrait penser que pour monter, il n’y a que la ligne droite, mais s’il est une chose que la Nature nous apprends, c’est que la ligne droite n’est pas toujours le bon chemin…

The straight line isn't always the right way up...

Little by little, the forest started to come alive to a few “dober” (take it), “povolit” (gimme some slack), and “mám tě” (got you).

Petit à petit, la forêt a commencé à s’animer avec quelques “dober” (serré), “povolit” (donne du mou), and “mám tě” (j’te tiens).

V and VII on Liberecka, Roklice

Maybe half the people were climbing, the other half was just sitting down, and/or babysitting, catching up with friends. From the clearing where the water station is located, we could see this very big sandstone tower. It looked a little bit insane. But I was told it was the only spot with any kind of cell coverage😀 .

Environ la moitié des gens grimpaient, l’autre moitié était assise en bas, et/ou faisait du babysitting, placotaient avec leurs ami-e-s. De la clairière avec le point d’où, il y avait cette grande tour de grès. Ça avait l’air un peu barré. Mais on m’a dit que c’était le seul point assez haut pour avoir un peu de réseau😀 .

outdoors climbing in Roklice

And while I was checking it up, I could see several people already made the climb. They told me there was a grade V route leading up there, so I decided to give it a try.

Et pendant que je la toisais, je pouvais voir que plusieurs personnes avaient déjà fait l’ascension. On me souffle qu’il y a une voie de difficulté V qui permet d’y monter, alors j’ai décidé de le tenter.

Perfect weather for scaling the sandstone pillars of #kokorinsko #climbing #outdoors #visitcz

A photo posted by El Padawan (@elpadawan) on

You see, I really needed to make a phone call and post a selfie :p

Voyez, j’avais vraiment besoin de passer un coup de fil et publier un selfie :p

A climbing event with those Czech people is much more than just climbing. It’s a family and friends social gathering, it’s about enjoying the nature while having fun, no pressure. And I love it. Next time, I will probably bring a tent as well and stay the night.

Une journée d’escalade avec ce groupe de tchèques, c’est bien plus que juste de l’escalade. C’est un rassemblement social d’amis, en famille, c’est profiter de la nature en s’amusant, sans stress. Et j’adore. La prochaine fois, j’emmènerai sûrement ma tente pour y passer la nuit.

slackline

Homeostasis – Balance

This month, Homeos-tasie chose the theme “Homeostasis” (Homéostasie). And because that’s not exactly a concept or notion that one may be familiar with, she was kind enough to provide a detailed explanation:

Homeostasis is the [response in a human being to the innate need of well being. It is the search for harmony, which governs how information is organized in our inner selves; then the quest for balance, which characterizes our relationship with the outside world, …] => So, to make it shorter than M. Lascoux’s definition, I invite you to talk about balance and harmony, be it personal, philosophical, balance in photography, you name it ^^.

Ce mois-ci, Homeos-tasie a choisi pour thème “Défi personnel”. Et vu que c’est pas forcément un concept ou une notion très courante chez les gens, elle nous a grâcieusement fourni une explication détaillée:

L’homéostasie est ce [ qui répond chez une personne au besoin viscéral d’être bien. Il s’agit de la recherche d’harmonie, laquelle anime l’organisation des informations dans notre monde intérieur; ensuite de la recherche d’équilibre, qui caractérise notre relation avec le monde, …].
=> Donc, pour faire plus simple que celle bien définition de Monsieur Lascoux, je vous propose de nous parler d’équilibre et d’harmonie qu’ils soient personnels, philosophique, l’équilibre en photo, que sais-je ^^

Balance - Slackline

The theme caused quite a stir within the group members when it was announced. Mostly many were lost by the theme and the given definition. But I chose to focus on this part “balance” and “the search for balance”. Honestly, right now, I feel like I’m juggling too many things at once. Work-life balance is one thing, but then there’s work-life-2.0 life balance. And I don’t know how everybody does it, but more often than not, one tip of the triangle will upset the balance with the other two. Maybe I should take example after this slackliner I spotted in Vyšehrad some time ago. Focus on the most important goal, follow a straight line towards it, and try not to splorch myself on the ground in the process…

Le thème a fait couler pas mal d’encre électronique dans le groupe lors de son annonce. Principalement parce que nombreux étaient désorientés par le thème et sa définition donnée. J’ai choisi de me focaliser sur la partie “équilibre” et “recherche de l’équilibre”. Franchement, en ce moment, j’ai l’impression de jongler avec un peu trop de choses à la fois. La conciliation travail-vie personnelle c’est une chose, mais après y’a la conciliation travail-vie personnelle-vie 2.0. Et je sais pas comment font les gens, mais plus souvent qu’autre chose, une pointe du triangle vient mettre la pagaille dans l’équilibre avec les deux autres. Je devrais peut-être prendre exemple sur ce slackliner aperçu à Vyšehrad il y a quelques temps. Me concentrer sur le but le plus important, suivre la ligne, et tenter de pas faire un bisou avec mes dents au gazon au passage…

Now, how did the other challengers fare?

Et mes concurrents, ils s’en sont sortis comment?

Newcomers / Nouveaux:

Guillaume, Xoliv’, Tuxana, Luckasetmoi, Gine, J’habite à Waterford, Woocares, Evasion Conseil, Mireille, Philisine Cave, CécileP, Lyonelk, BiGBuGS, Céline in Paris, Eva INside-EXpat, Noz & ‘Lo, Brindille, Rythme Indigo, AF News, Chat bleu, François le Niçois, Koalisa, La Fille de l’Air, Champagne, Josette, Laurent Nicolas, Morgane Byloos Photography, Cricriyom from Paris, Chloé, Lavandine, Cocazzz, Mirovinben, Alexinparis, Sense Away, Calamonique, El Padawan, Nicky, Renepaulhenry, Lau* des montagnes, Sinuaisons, Estelle, Je suis partie voyager, Pixeline, Cécile, E, Gilsoub, Philae, Lavandine83, Lair_co, Sous mon arbre, Claire’s Blog, Dom-Aufildesvues, Julie, magda627, Carole en Australie, Giselle 43, Alban, Eurydice, Akaieric, KK-huète En Bretannie, La Tribu de Chacha, Christophe, Pat, Autour de Cia, The Beauty is in the Walking, Aude, Angélique, Danièle.B, Frédéric, Loulou, Krn, Tambour Major, Blogoth67, Pilisi, Chiffons and Co, DelphineF, Testinaute, Mamysoren, Homeos-tasie.

bee

The Birds and the Bees

working little lady

Nah, I’m not going to give you *that* talk. I assume you’re all big enough to know how things work by now. Or do you? We have a big garden here. With lots of fruit trees. Mostly apple trees, with the occasional cherry tree and a few berry bushes (although the raspberries didn’t survive SuperPuppy’s assault…). And I’m pretty sure there are beehives in the area. Honey is a very important ingredient in Czech baking after all. We are lucky enough to be able to find locally produced honey here.

Nan je déconne, je vais pas vous faire *cette* leçon. Je vais partir du principe que vous savez comment ça fonctionne à votre âge. N’est-ce pas? On a un grand jardin. Avec plein d’arbres fruitiers. Surtout des pommiers, avec un cerisier à l’occasion, et quelques buissons (enfin les framboises n’ont pas survécu à l’assaut de SuperToutou…). Et je suis à peu près sûr qu’on a des ruches dans le coin. Le miel est un ingrédient très important dans la pâtisserie tchèque après tout. On a la chance de trouver du miel produit localement par ici.

Busy bee and apple tree

So come Spring, the blossoms cause the entire garden to be frantically buzzing for a few days. I cannot possibly keep count, but when you know how important bees are in the ecosystem, then the buzzing truly is a reassuring sound. Especially nowadays when we are discovering that bees are getting more and more endangered, pretty much by us. And pretty much by pesticides.

Donc au Printemps, les arbres en fleur font que le jardin tout entier vezoune frénétiquement pour quelques jours. J’ai pas tenu un compte exacte, mais quand on sait l’importance qu’ont les abeilles pour l’écosystème, le bourdonnement est vraiment rassurant. Surtout de nos jours où on commence à prendre conscience du péril grandissant des abeilles, surtout de notre fait. Coucou les pesticides.

working hard

Also, it’s so relaxing to watch them buzz around on a nice Spring morning, don’t you think?

Et puis c’est tellement relaxant de les voir trimer un beau matin de Printemps, vous trouvez pas?

worker bee in the apple tree

Infinite Selfie

Infinite

This month, Christophe chose the theme “Infinite” (Infini).

Ce mois-ci, Christophe a choisi pour thème “Infini”.

Infinite Selfie

I was going to take some picture of a pattern repeating itself apparently indefinitely, like dominos, for instance. Then I read an article about how a 126 year old statue got destroyed by somebody who wanted to take a selfie. Then there are the numerous reports of selfie deaths, where people endanger themselves trying to take selfies in ever-increasing dangerous positions, too close to wild animals, on the ledge of building rooftops, and so on. Just as our quest for “buzz” and our 15 minutes of fame knows no bounds, the amount of stupid things we can do for it seems infinite. So here I go, with a harmless infinite selfie, to show that we can fulfill our desire of vanity with an infinite number of ourselves, without having to endanger anything or anybody😉

J’allais prendre une photo d’un motif qui se répète à l’infini, comme des dominos, par exemple. Puis je suis tombé sur un article qui raconte comment une statue de 126 ans a été détruite par un jeune voulant faire un selfie. Puis il y a tous ces annonces de morts liées aux selfies, où les gens se mettent en danger pour prendre des selfies dans des poses de plus en plus dangereuses, trop près d’animaux sauvages, au bord du toit d’immeubles, et ainsi de suite. Tout comme notre quête de “buzz” et de nos 15 minutes de gloire ne connaît pas de limites, il semblerait que la quantité d’idioties dont nous sommes capables à cet effet soit infinie. Donc me voilà, avec un selfie infini et sans danger, pour montrer qu’on peut satisfaire à notre vanité avec un nombre infinie de notre sale trogne, sans risquer d’abîmer quiconque ni quoi que ce soit😉

Now, how did the other challengers fare?

Et mes concurrents, ils s’en sont sorti comment?

Newcomers/Nouveaux

Eva INside-EXpat, KK-huète En Bretannie, J’habite à Waterford, Alexinparis, Les Bazos en Goguette, El Padawan, Akaieric, Laurent Nicolas, Morgane Byloos Photography, Angélique, Chloé, Krn, Testinaute, Woocares, Eurydice, Pilisi, Sinuaisons, Rythme Indigo, Homeos-tasie, Christophe, Julie, Autour de Cia, Brindille, Lyonelk, Gilsoub, AF News, Guillaume, Céline in Paris, Cricriyom from Paris, Noz & ‘Lo, Lavandine, Danièle.B, Koalisa, Nicky, Lair_co, Aude, Je suis partie voyager, Pat, Mon Album Photo, Lavandine83, Alban, Estelle, BiGBuGS, Mireille, Philae, Mirovinben, La Fille de l’Air, Luckasetmoi, Claire’s Blog, Loulou, Champagne, Chiffons and Co, Renepaulhenry, Philisine Cave, Pixeline, Giselle 43, magda627, Tambour Major, Chat bleu, François le Niçois, Xoliv’, Mamysoren, Cécile, Frédéric, Blogoth67, Tuxana, Sous mon arbre, Dom-Aufildesvues, DelphineF, E, Lau* des montagnes, Josette, Nanouk, CécileP.

The witch engulfed in the flames, Čarodějnice

Čarodějnice, The burning of the witches

One day, while driving across the countryside, I noticed big pyres erected in fields, around the same date… Curious about the coincidence, that is how I discovered the tradition of Čarodejnice (Walpurgis night), celebrated on the last day of April.

Un jour, en conduisant à travers la campagne, j’ai remarqué de grands bûchers érigés dans des champs, vers la même date… Intrigué de cette coincidence, c’est ainsi que j’ai découvert la tradition de Čarodejnice (Nuit des sorcières), fêtée le dernier jour d’avril.

Čarodějnice

Čarodějnice

After 6 years of living here, I finally got around to checking out what this was all about. I tried to find out more about the origins of the celebration, and this part got a bit confusing. What’s for sure is that it is celebrated in many European countries, has roots predating Christianism, and is apparently a Spring ritual.

Après 6 ans en République Tchèque, j’ai enfin pu trouver le temps de voir de quoi il en retourne d’un peu plus près. J’ai essayé de me documenter sur les origines de cette fête, et c’est un peu confus. Ce qui est sûr, c’est que c’est fêté dans de nombreux pays d’Europe, prend ses racines avant l’ère chrétienne, et semble être un rituel printanier.

The pyre for Čarodějnice

The pyre for Čarodějnice, next to the river, and with a safety perimeter

From what I gather, the fire is to bring forth the Spring spirits. Or something like that. It is also the night where a coven of witches is said to gather on the Brocken to await the arrival of Spring.

De ce que j’ai compris, le feu sert à faire venir les esprits du Printemps. Ou un truc du genre. C’est aussi la nuit où des sorcières se rassemblent sur le Blocksberg pour un sabbat en attendant l’arrivée du Printemps.

thoughtful witch lighting a fire

thoughtful witch lighting a fire

Christianism may have come into play and altered the celebration’s meaning, depicting the spirits as devil’s and/or witches. I like to think something along the lines of this went down:

– sure, you can do your bonfire, but since there is just one God and it’s ours, your bonfire shall be for the vanquishing of devils and witches
– can we still grill some sausages and drink beer?
– sure, as long as you are piously, and not paganically, grilling and drinking.
– no problem mister priest, Father.

Le christianisme a dû y ajouter son grain de sel pour modifier le sens de la fête, dépeignant les esprits comme des diables et/ou des sorcières. J’aime à penser qu’une conversation de cet accabit a pu prendre place.

– ouais, vous pouvez faire votre feu de joie, là, mais vu qu’il n’y a qu’un Dieu et que c’est le notre, votre feu de joie, là, c’est pour faire fuire les démons et les sorcières.
– on peut toujours griller des saucisses et boire de la bière?
– oui oui, tant que c’est de la grillade et de la boisson pieuse, et pas païenne.
– ok pas de soucis m’sieur le prêtre, mon Père.

Čarodějnice (Walpurgis) is not just about burning a witch effigy, but also about gathering to grill some sausages around the fire.

Čarodějnice (Walpurgis) is not just about burning a witch effigy, but also about gathering to grill some sausages around the fire.

So here we go, a huge bonfire, and on top of it, once darkness falls, a witch’s effigy is placed atop the pyre.

Nous voilà donc, avec un gros feu de joie, et à son sommet, une fois la nuit tombée, une effigie de sorcière en haut du bûcher.

the effigy is ready on top of the pyre for Čarodějnice

the effigy is ready on top of the pyre for Čarodějnice

After a final check from the local firemen that nobody is stepping within the safety perimeter, the pyre is lit.

So it begins...

So it begins…

Après une dernière vérification de la part des pompiers locaux que personne ne se tape l’incruste dans le périmètre de sécurité, on allume le bûcher.

Čarodějnice

Lighting the pyre for Čarodějnice

It is impressively catching on very fast. In a matter of minutes, the effigy is engulfed in flames.

The pyre catches on pretty fast

The pyre catches on pretty fast

Le feu prend super vite et c’est assez impressionnant. En l’espace de quelques minutes à peine, l’effigie se fait dévorer par les flammes.

The witch engulfed in the flames

The witch engulfed in the flames

Children watch the fire, adults chat and grill and drink, while some people pick up their guitars to play some popular folk songs.

Les enfants regardent le feu, les adultes papotent et grillent et boivent, pendant que quelques personnes prennent leurs guitares pour pousser la chansonnette.

Singing some popular folk songs during Čarodějnice (Walpurgis)

Singing some popular folk songs during Čarodějnice (Walpurgis)

And you, have you heard of Walpurgis Night before? How is it celebrated around your part of the world?

Et vous, connaissiez-vous la Nuit des Sorcières? Comment est-elle fêtée dans votre région?