měla vlasy samou loknu - 6a (6+/7- UIAA) overhang, Big Wall.

Měla vlasy samou loknu

Remember my Personal Challenge? Trying to climb that overhanging route, a 25m long 6a (6+/7-) UIAA route, pretty much barely reaching the first half on my first attempt, back in January?

Vous vous souvenez de mon Défi Personnel? D’essayer de grimper ce devers, une 6a (6+/7- UIAA) de 25m, atteignant à peine la moitié à ma première tentative en janvier dernier?

"měla vlasy samou loknu"

“měla vlasy samou loknu” – 25m 6a (6+/7- UIAA) overhang, Big Wall, Prague

Well, I tried again with a friend in February, but was so worn out from the rest of the session that I barely managed to reach my previous falling point. I wasn’t going to give up so easily though.

Ben, j’ai retenté avec une amie en février, mais j’étais tellement crevé en fin de session que j’ai à peine réussi à atteindre mon point de chute précédent. Je n’allais pas m’avouer vaincu si facilement, par contre.

Three weeks ago, I made my third attempt. I hit a wall (pun intended) at the same spot where I originally fell/failed. But I knew I could go on if I rested a bit, and my belayer encouraged me to sit a bit and see if I couldn’t manage a few more. Which I did. That day, I managed as far as the industrial crane, before having to call it a day. The progress made me hopeful. Maybe if I managed to go climb every week for a month or so, I’d be able to build enough stamina and confidence to get to the top. But I didn’t manage to go climb. Not for the last three weeks.

Il y a trois semaines, j’ai fait ma troisième tentative. Je me suis heurté à un mur (c’te blague) au même endroit que d’habitude. Mais je savais que je pouvais aller un peu plus haut si je me reposais un peu, et mon assureur m’a encouragé à faire une pause et tenter de pousser le bouchon un peu plus loin (Maurice). Ce que j’ai fait. Ce jour-là, je suis allé à peu près au niveau de la grosse poutre verte, avant de (me) laisser tomber (comme un grosse crotte). Mes progrès m’ont donné espoir. Peut-être qu’en grimpant toutes les semaines pendant un mois ou deux, j’arriverais à améliorer mon endurance et avoir assez confiance pour finir la voie. Mais c’est bali-balot, je n’ai pas réussi à retourner grimper. Pendant trois semaines.

Then, on Wednesday, I finally was able to go back to the gym. After one warmup route, my “nemesis” is unoccupied, I can have it all to myself. I still remembered where I got stuck before, and this time, actually made it to my highest point without falling or stopping. I guess knowing that the next couple of holds after each big hurdle were rather comfy did help give me the confidence to overcome them. Also I knew that as soon as I would stop, I would quickly run out of juice. I fell right before the last overhang. I took the time to rest, to pick myself up, then tried to boldly go where no me had ever gone before. Each quickdraw felt “so close, yet so far” to me. I could see it. I could see how to reach it. But in between each clipping I would need to rest and gather up some strength back. Yet, seeing my objective right in front of me, I was thinking: “come on, only 3 more, and that’s it.”  It took me a long time (and I am ever so grateful for my belayer’s patience and attention…), but I finally reached the top. I finally sent the route.

Puis, mercredi, j’ai enfin réussi à retourner à la salle. Après une voie pour m’échauffer, ma Némésis étant libre, je l’avais pour moi tout seul. Je me souvenais encore où je m’étais vautré auparavant, et cette fois-ci, ai réussi à rejoindre mon précédent record sans tomber ni m’arrêter. J’imagine que de savoir que les deux trois prises après chaque obstacle étaient plutôt confortables m’a aidé à avoir assez confiance en moi pour les surmonter. Et je savais aussi que dès le moment où je commencerais à m’arrêter, j’allais vite m’épuiser. Je suis tomber pile avant le dernier dévers. J’ai pris le temps de me reposer, de rassembler mes abattis, puis de tenter d’aller vers l’infini et au delà. Chaque dégaine me semblait “si proche, mais si loin”. Je pouvais la voir. Je visualisais comment l’atteindre. Mais entre chaque ancrage j’ai eu besoin de me reposer, reprendre des forces. Et pourtant, en voir le bout juste devant mois, je me disais: “allez, plus que 3, et on y est.” Ça m’a pris un moment (et je suis extrêmement reconnaissant envers la patience et l’attention de mon assureur…), mais j’ai enfin atteint le sommet. J’ai enfin fini la voie.

Now, I have to clear it again, without falling. Then without stopping. But I felt amazing afterwards. Still sore on my shoulder blade muscles, two days later, but it’s like a happy reminder of what I managed to do. I looked at the name of the route, and it is called “měla vlasy samou loknu” (she had locks in her hair). I asked, and looked it up, it is taken from song lyrics, a song called Marnivá sestřenice. Enjoy.

Allez, maintenant il faut que j’y arrive, sans tomber. Puis sans m’arrêter. Mais j’étais sur un nuage après. J’ai encore des courbatures aux deltoïdes et aux trapèzes, deux jours plus tard, mais ça me rappelle ce que j’ai réussi à accomplir. J’ai regardé le nom de la voie, et elle s’appelle “měla vlasy samou loknu” (elle avait des anglaises dans les cheveux). J’ai demandé, et j’ai cherché sur le net, ça vient de paroles d’une chanson, Marnivá sestřenice. Cadeau.

Morning Frost

Nature Macro

This month, Laulinea has given us the theme “Nature Macro”.

Ce mois-ci, Laulinea a choisi pour thème “La Nature en Macro”.

Morning Frost

I like the crisp late autumn or early winter mornings, when fog season is over, and the first frost is coming. We can then be graced with golden light in the morning, making the frost on the leaves sparkle and shine for a fleeting moment. There isn’t much time to engrave these wonders in your brain meats, because the morning sun is going to melt that in a matter of minutes…

J’aime les matins vivifiants en fin d’Automne et au début de l’hiver, une fois la saison du brouillard passée, et à l’arrivée des premières gelées. On peut avoir la chance de profiter un peu de la lumière dorée du matin, qui fait briller et scintiller le givre sur les feuilles l’espace d’un bref instant. On n’a que peu de temps pour graver ces images dans nos mémoires, car le soleil matinal aura tôt fait de faire fondre tout ça…

Now, let’s see what the others chose to show us:

Et mes concurrents, ils s’en sont sorti comment?

Voyager en photo, Aude, Lau* des montagnes, Gilsoub, Pat, Laurent Nicolas, Mon Album Photo, Renepaulhenry, Morgane Byloos Photography, Julie, Les Bazos en Goguette, Nanouk, Mimireliton, El Padawan, Philae, Akaieric, Thalie, Nicky, Pixeline, E, MauriceMonAmour, Krn, Alexinparis, La Fille de l’Air, Sinuaisons, Testinaute, Tuxana, Danièle.B, magda627, Blogoth67, BiGBuGS, Frédéric, Homeos-tasie, Alban, Cécile, Eva INside-EXpat, Rythme Indigo, Giselle 43, Tambour Major, Angélique, Chloé, Christophe, Luckasetmoi, Sous mon arbre, Chiffons and Co, Josette, Mamysoren, Koalisa, Chat bleu, Mirovinben, J’habite à Waterford, MyLittleRoad, CécileP, Claire’s Blog, Mireille, Brindille, Estelle, Xoliv’, Philisine Cave, Eurydice, Noz & ‘Lo, Pilisi, Autour de Cia, Milla la galerie, Woocares, Lavandine, AF News, Loulou, DelphineF, Laulinea, François le Niçois, Dom-Aufildesvues, Guillaume, Champagne, KK-huète En Bretannie, Lyonelk, Céline in Paris, Lavandine83.

Climbing in Big Wall - Personal Challenge

Stepping out of my comfort zone

Up, up, and away :)

Up, up, and away:)

Ideally, in order to improve, I should climb at least once a week. Unfortunately, that’s not going to happen any time soon, I fear. I’ll be lucky if I manage to hit the wall even twice a month. So the best I can hope at that pace is to more or less maintain my level. I know my strengths and weaknesses, and have been hovering around 5a/5b (French Grading System, 5+/6- UIAA) routes for a while now. I know that I struggle on a 5c, often having to “cheat” by using another color, or sit to rest in the middle of the route. And that my slow climbing regimen also means I have rather low stamina for overhanging and long routes.

Idéalement, pour m’améliorer, il faudrait que je grimpe au moins une fois par semaine. Malheureusement, ça va pas être possible de sitôt, malheureusement. J’aurai de la chance si j’arrive à grimper ne serait-ce que deux fois pas mois. Donc le mieux que je puisse espérer c’est de plus ou moins maintenir mon niveau. Je connais mes forces et mes faiblesses, et j’oscille autour de voies de difficulté 5a/5b (notation française, 5+/6- UIAA) environ, depuis un moment. Je sais que je lutte sur des 5c, ayant souvent besoin de “tricher” avec une autre couleur, ou de m’asseoir pour me reposer en cours de route. Et que ma faible fréquence d’entraînement veut aussi dire que j’ai une endurance pourrave sur des voies longues et/ou en dévers.

Playing with perspectives

Playing with perspectives

Then, in january, I managed to climb with a friend who is much better than me, routinely climbing two or three grades higher than what I am used to. So I took the opportunity to challenge myself. I decided, that day, to only try routes that I knew I wouldn’t or shouldn’t be able to send, see how far I would go, knowing that I’d fall, but also that my belayer could be trusted to catch me when that happens (obviously, never attempt crazy routes unless you have an unwavering faith in your partner’s belaying ability. You are literally putting your life in their hands. Think about it).

Donc, en janvier, j’ai réussi à grimper avec un ami bien meilleur que moi, qui grimpe sans problèmes deux ou trois niveaux au dessus du mien. J’en ai profité pour me lancer un défi personnel. J’ai décidé, ce jour-là, de n’essayer que des voies que je sais trop difficiles pour moi, pour voir jusqu’où j’irai, sachant que j’allais tomber, mais aussi que je pouvais compter sur mon assureur pour m’attraper au moment opportun (de toute évidence, ne tentez pas de voies de tarés si vous n’avez pas une foi inébranlables dans la capacité de votre partenaire à vous assurer. Vous mettez littéralement votre vie entre ses mains. Pensez-y).

Big Wall Prague

Big Wall Prague

So aside from the warm up route, I only picked routes 5c or higher. Surprisingly, I managed better than I thought. Despite not having stamina, moves are not easily forgotten. And to finish, I even thought I’d use up whatever strength I had left on one of the overhangs on the big arch in the middle of the gym. I chose the easiest I could find, which was already a 6a. Just giving it a go, checking how high I could get.

Donc en dehors de la voie d’échauffement, je n’ai pris que des 5c ou plus difficile. Bizarrement, je m’en suis mieux sorti que je ne le pensais. Même sans endurance, on n’oublie pas les gestes. Et pour finir, je me suis dit que j’allais utiliser ce qu’il me restait dans le ventre pour tenter un des dévers sur la grande arche au milieu de la salle. J’ai pris la plus facile, qui était déjà une 6a. Juste un essai, pour voir jusqu’où j’arrive à grimper.

Attempting the red 6a overhang. Lead climbing, no sitting.

Attempting the red 6a overhang. Lead climbing, no sitting. / Attaque de la 6a rouge en dévers. En tête, sans pause.

Starting off easy, the holds are big and the overhang barely noticeable.

Starting off easy, the holds are big and the overhang barely noticeable. / Ça commence bien, les prises sont grosses, le dévers encore très peu prononcé.

Still doing fine so far

Still doing fine so far / Ça va encore

Along the edge

Along the edge / On longe l’arête

Now it's starting to get complicated. the route requires dynamic moves, and very careful balancing

Now it’s starting to get complicated. the route requires dynamic moves, and very careful balancing / Ça commence à se compliquer. La voie requiert des mouvements assez dynamiques, et un équilibre bien maîtrisé

I wish I was 3 inches taller...

I wish I was 3 inches taller… / Si seulement je faisais 10 centimètres de plus…

And this is as far as I go today

And this is as far as I go today / Et c’est le bout du chemin pour moi, pour aujourd’hui

As expected, I didn’t send it. But I went higher than I thought I would. When I fell, it was only because I ran out of juice. I could actually picture the move in my head, and had I been properly rested, I probably would have managed one or two more quickdraws. I’m happy that it didn’t feel impossible. I fell, I failed, but I also felt that I am reaching a level where I can approach this difficulty. Now I only need to train, and try it every time I get the chance.

Comme prévu, je ne suis pas arrivé tout en haut. Mais je suis allé plus haut que je n’aurais pensé. Quand je suis tombé, c’est seulement parce que je n’avais plus de piles. Je pouvais visualiser le geste mentalement, et avec un peu de repos, j’aurais sûrement réussi à atteindre une ou deux dégaines de plus. Je suis content que ça ne m’aie pas semblé impossible. Je suis tombé, j’ai échoué, mais j’ai aussi eu l’impression d’avoir atteint un niveau qui me permet d’envisager cette difficulté. Me reste plus qu’à m’entraîner, et retenter cette voie dès que j’en ai l’occasion.

pipi langstrump

Village Carnival

Carnival is one of those things, in Czech Republic, where villages big and small will always try to organize every year. And I always found it endearing to see what kind of costumes the children would pick. I recall in France, you’d have the “standard” pirates/princesses and superheroes stuff. But seldom would you see kids dressed as “old cartoon characters from your parents’ childhood”. In here, it’s a different story, though.

Le Carnaval c’est une de ces choses, en République Tchèque, que villages petits et grands vont toujours tenter d’organiser tous les ans. Et j’ai tuojours trouvé ça charmant de voir quel genre de costumes les enfants choisissent. Je me souviens qu’en France, on aurait surtout les combos “standard” pirates/princesses et super-héros. Mais rarement des enfants déguisés en “vieux personnages de dessin animé de l’enfance de leurs parents”. Ici, c’est un peu différent.

Of course, you’ll find Ninja Turtles

OK, on a des tortues Ninja

Ninja Turtle

And at least one Batman.

Et au moins un Batman.

Batman

Spiderman is also an all-time favorite,

Spiderman est aussi un grand classique,

Spider-jump!

And more recently, the Avengers movie franchise gave a boost to The Hulk costumes.

Et plus récemment, la franchise des Avengers a donné un coup de peps à ce bon vieux Hulk.

Hulk!

On the princess front, Disney kinda takes the entire scene here, especially since Frozen. Two years later, the costumes are still in fashion:)

Côté princesses, Disney monopolise un peu le décor, ici, surtout depuis la Reine des Neiges. Deux ans plus tard, toujours un carton:)

Jede jede mašinka!

And then, you see some older references. Like Pippi Långstrump (Pipi Longstocking).

Puis on voit des références un peu plus anciennes. Genre Pippi Långstrump (Fifi brindacier)

Pippi Långstrump ( Pipi Dlouhá Punčocha, Pipi Longstocking, Fifi Brindacier)

And Maková Panenka, (Poppy Doll), from a 1972 cartoon.

Et Maková Panenka, (lit: La poupée pavot), d’un dessin animé de 1972.

Maková panenka

I wondered why that was, and it is because here, those cartoons from the 70s are still popular even for little children. Similar to Krtek (Little Mole), which hasn’t aged one bit, you’ll easily find pretty cheap DVDs of those cartoons, and those are very nice tales for toddlers (non violent, with a positive story, etc…). That’s why even after 40 years they are still classics that you’ll easily find in almost every Czech family…

Je me suis demandé comment ça se faisait, et c’est parce qu’ici, ces dessins animés des années 70 sont toujours populaires auprès des petits. Tout comme Krtek (Taupek / La petite taupe), qui n’a pas pris une ride, on trouve facilement des DVDs bons marchés de ces dessins animés, et les histoires sont très adaptées aux tout petits (pas de violence, histoire optimiste, etc…). C’est pour ça que même 40 ans plus tard c’est toujours des classiques qu’on retrouve facilement dans presque toutes les familles tchèques…

Climbing in Big Wall - Personal Challenge

Personal Challenge

This month, Chat Bleu chose the theme “Personal challenge”. She even went on to explain:

There are thoughts and desires that run around your heads. One of them may turn into a personal goal, a challenge, a way to push your limits. So what would you do to fulfill it? Show the challenge you set upon yourself to make your dreams come true. Surprise us with your pictures.

Ce mois-ci, Chat Bleu a choisi pour thème “Défi personnel”. Elle nous a même gracieusement expliqué:

Il est des envies qui fourmillent dans notre tête. L’une d’elles peut devenir un but, un challenge, le moyen de se dépasser. Alors, que feriez-vous pour y parvenir et le réaliser. Illustrez votre challenge afin de concrétiser votre rêve. Etonnez-nous avec vos photos.

Défi personnel

I was always the smallest in the classroom. I’d get the lowest grades in PE. For my High School finals, the teacher even gave me the minimal passing grade “because you showed up and you applied yourself, but I can’t give you a better grade so that it doesn’t reflect badly on the good ones” (which is a pretty depressing thing to say to a teen who tried his best all year to keep up with lads twice his size, if you ask me). I was so used to being told that I was physically good for nothing that I ended up believing in it. I’ve always wanted to find some way to believe in my physical abilities. To have the same confidence when it comes to my body as I have when it comes to my brains. The wall gave me that. Every time I climb, I challenge myself, to try and push myself to new heights. I learned to believe in my strength, in my agility. I managed to go beyond the limit that others’ words set for me. And it felt good. Every time I get up there, I am in control. I’m not the best climber out there, far from it. I fall, and that’s ok. But I’m better than teenage me ever thought I would be. And that’s what matters, right?

J’étais toujours le plus petit en classe. J’avais les pires notes en sport. Pour le bac, le prof m’a même filé juste 10/20 “parce que t’étais jamais absent et que tu t’es appliqué, mais je peux pas te donner mieux pour pas que ça fasse tache par rapport à ceux qui sont vraiment bons” (ce qui est un peu grave déprimant à dire à un ado qui s’est décarcassé toute l’année pour tenter de suivre des gars deux fois plus grand que lui, si vous voulez mon avis). J’avais tellement l’habitude qu’on me dise que niveau physique, j’étais bon à rien, que j’ai fini par le croire. J’ai toujours voulu trouver un moyen de croire en mes capacités physiques. D’avoir le même niveau de confiance en mon corps qu’en mes capacités mentales. Le mur m’a apporté ça. Chaque fois que je grimpe, je me mets au défi, d’essayer de me hisser toujours plus haut. J’ai appris à croire en ma propre force et mon agilité. J’ai réussi à briser les barrières posées par les mots des autres. Et ça fait du bien. Chaque fois que je grimpe, j’ai le contrôle. Je ne suis pas le meilleur grimpeur, loin de là. Je tombe, et c’est pas grave. mais je suis meilleur que le moi ado aurait jamais imaginé. Et c’est ce qui compte, non?

Now, how did the other challengers fare?

Et mes concurrents, ils s’en sont sorti comment?

Morgane Byloos Photography, MyLittleRoad, magda627, Mon Album Photo, Sous mon arbre, Pixeline, Xoliv’, Mimireliton, Woocares, Tuxana, Aude, Eva INside-EXpat, Tambour Major, Mirovinben, Milla la galerie, KK-huète En Bretannie, Renepaulhenry, Loulou, Cara, Angélique, DelphineF, CécileP, Pilisi, Giselle 43, François le Niçois, Marie, J’habite à Waterford, Koalisa, Estelle, Laurent Nicolas, Alban, Guillaume, Voyager en photo, Thalie, Mireille, Rythme Indigo, Gilsoub, Laulinea, Céline in Paris, Chat bleu, AF News, Testinaute, Cocazzz, Pat, Chloé, Akaieric, Christophe, Alexinparis, MauriceMonAmour, Blogoth67, Frédéric, Lau* des montagnes, Dom-Aufildesvues, Mamysoren, Nicky, Nanouk, Champagne, La Fille de l’Air, Danièle.B, Homeos-tasie, Lavandine, Chiffons and Co, Luckasetmoi, Cécile, Philae, Brindille, BiGBuGS, El Padawan, Calamonique, Krn, Lavandine83, Noz & ‘Lo, Sinuaisons, Autour de Cia, Julie, E, Josette.

en_chantant

Singing

Oh boy. This month, Thalie wants us to play guessing games. The theme is “singing” (en chantant). And we are supposed to show you a picture that represents a song, and the audience has to guess. Fun fun fun:). I thought about something from Frozen, at the beginning, but if I put “Let it Go” in your heads you’re going to hate me into next week, at the very least. So I opted for something else.

Oh mazette. Ce mois-ci, Thalie veut jouer aux devinettes. Le thème est “en chantant”. Et on est censés vous montrer une photo qui illustre une chanson, le public doit deviner. Chouette:). J’ai pensé à une chanson de La Reine des Neiges, au début, mais si je vous pourris avec “Libérée, Délivrée” vous allez me haïr jusqu’à la semaine prochaine, au moins. Donc j’ai choisi quelque chose d’autre.

I believe I can fly

And to cater to my international audience, the song is not a French song. And famous enough that you everybody should know it. I’ll give you a clue: I used the song title for a blog post a long time ago… Have you found it? Take your best guesses in the comments:). Also, I’ll be switching on moderation for today, that people can take some time trying to guess:).

Et pour faire plaisir à mon audience internationale, la chanson à deviner n’est pas française. Et assez célèbre pour que tout le monde la connaisse. Indice: le titre a déjà été utilisé pour un titre de billet il y a longtemps… Vous avez trouvé? Tentez votre chance en commentaire:). Oh, et je vais activer la modération aujourd’hui, que les gens puissent prendre le temps de chercher.

And here’s a hundred other pictures of songs you have to guess:

Et voilà une centaine de photo de chansons en plus à deviner:

A’icha, AF News, Akaieric, Alban, Alexinparis, Angélique, Aude, Autour de Cia, BiGBuGS, Blogoth67, Brindille, Calamonique, Cara, Champagne, Chat bleu, Chiffons and Co, Chloé, Christophe, Cocazzz, Cécile, CécileP, Céline in Paris, Dame Skarlette, Danièle.B, DelphineF, Dom-Aufildesvues, Dr. CaSo, E, El Padawan, Estelle, Eva INside-EXpat, François le Niçois, Frédéric, Galéa, Gilsoub, Giselle 43, Guillaume, Homeos-tasie, J’habite à Waterford, Josette, Julie, KK-huète En Bretannie, Koalisa, Krn, La Fille de l’Air, Lau* des montagnes, Laulinea, Laurent Nicolas, Lavandine, Lavandine83, Les bonheurs d’Anne & Alex, Loulou, Luckasetmoi, Lyonelk, magda627, Mamysoren, Marie, MauriceMonAmour, Milla la galerie, Mimireliton, Mireille, Mirovinben, Mon Album Photo, Morgane Byloos Photography, MyLittleRoad, Nanouk, Nicky, Noz & ‘Lo, Pat, Philisine Cave, Pilisi, Pixeline, Renepaulhenry, Rythme Indigo, Sinuaisons, Sous mon arbre, Suki, Tambour Major, Testinaute, Thalie, Tuxana, Voyager en photo, Woocares, Xoliv’.

fire-breathing

How to stay warm in winter in Prague

Do you remember the Flame Demon picture? Well, I suppose it’s high time I showed you how I ended up taking that picture, don’t you think?

Vous vous souvenez du Démon des flammes? Je pense qu’il est grand temps que je vous montre comment j’ai fait la photo, non?

While in Prague for an evening, I ended up crossing Staroměstké náměsti (Old Town Square) in the middle of the night. The square is always crowded with tourists during the day, and gets a bit quieter at night. The buskers change as well. Gone are the keyboard player that will play “any romantic tune you can think of”. Gone are the giant soap bubble makers. In comes the firebreathing man!

À Prague, un soir, je me suis retrouvé à traverser Staroměstké náměsti (la Place de la Vieille Ville) au milieu de la nuit. La place est toujours bondée de touristes en journée, et s’apaise un peu la nuit. Les saltimbanques changent aussi. Plus de joueur de piano qui vous fera “le morceau romantique de votre choix”. Plus de faiseurs de bulles de savon géantes. Et laissez passer le cracheur de feu!

His words, not mine: “trust me, I’m a professional. I’ve been doing this for 10 years, and I’m still alive!”. After marking the end of his safe zone, whoever was still on the square at that time gathered up, flashing their phones and cameras.

Comme il le dit lui-même: “faites-moi confiance, je suis un professionel. Ça fait 10 ans que je fais ça, et je suis encore en vie!”. Après avoir marqué son territoire, les passants encore présents se sont agglutinés, dégainant téléphones et appareils photos.

Action!

Action! (18mm, f/3.5, 1/15s, ISO 1600)

This busker came from Poland, and as you can imagine, has a sense of humor, which is half of a good busker show. I thought it would be an interesting exercise as well. Flames + Night photography = potential nightmare. For a start, I knew that any mode other than Manual would not work.

Ce saltimbanque vient de Pologne, et comme vous pouvez le voir, a le sens de l’humour, ce qui fait déjà la moitié d’un bon spectacle de rue. Je pensais que ça serait un bon exercice aussi. Des flammes + de la photo de nuit = un cauchemar potentiel. Déjà, je savais qu’un mode autre que Manuel ne fonctionnerait pas.

Fire juggler

21mm, f/3.5, 1/50s, ISO 1600

The flames are very bright. Expose for the face, and the flames will be overexposed. Expose for the flames, and the faces will be underexposed. And don’t get me started on HDR. You don’t HDR fast moving subjects like a guy juggling with chains on fire.

Les flammes sont très lumineuses. Mesurez l’exposition pour les visages, et les flammes seront surexposées. Mesurez l’exposition pour les flammes, et les visages seront sous-exposés. Et n’allez pas me parler de HDR. On ne fait pas de HDR avec des sujets en mouvement comme un gars qui jongle avec des chaînes enflammées.

Fire Juggler

Somehow I just love how the pavement looks like on this picture (18mm, f/3.5, 1/80s, ISO 1600)

Most likely, you’ll have to figure out a kind of middle ground, knowing the flames will be overexposed, but not so much so that you can still see the performer’s features.

Il est plus que probable qu’il vous faille trouver un juste milieu, sachant que vous allez sûrement cramer les flammes, mais pas trop pour pouvoir encore distinguer le saltimbanque.

Yummy

Yummy (34mm, f/4.5, 1/80s, ISO 1000)

Trying to follow the show and adjust my settings at the same time was a bit of a nightmare, though. I took advantage of the few slower moments during the show to quickly review my shots and adjust.

Essayer de suivre le spectacle et ajuster mes réglages en direct était un peu galère, quand même. J’ai profité de certains moments de répit pendant le spectacle pour rapidement revoir mes prises et refaire mes réglages.

Don't do this at home, kids.

Don’t do this at home, kids (50mm, f/2.8, 1/40s, ISO 1600)

You also have to anticipate the size of the flames. Juggling, the flames are relatively small within the frame. Fire breathing, though, that’s a huge burst of flame. I thought I had the settings right, then I got this:

Il faut aussi anticiper la taille des flammes. Pendant qu’il jongle, les flammes sont assez petites dans le cadre. Quand il crache du feu, par contre, c’est une énorme gerbe de flammes. Je pensais avoir les bons réglages, puis j’ai eu ça:

Fire breather

50mm, f/2.8, 1/125s, ISO 1600

Thankfully, there is always a small pause between such bursts of fire. Enough time to review and adjust. I had to set my ISO to the lowest possible level, and even then, increase the shutter speed. Such nice flames, I wanted to capture the flames more than the busker himself.

Par chance, entre deux grosses gerbes, il y avait toujours une petite pause. Suffisamment longue pour revoir et ajuster. J’ai mis mon ISO le plus bas possible, et même là, j’ai dû augmenter la vitesse d’obturation. De si belles flammes, je voulais les prioritiser par rapport à l’artiste lui-même.

Fire breathing

Exposing for the flames (50mm, f/2.8, 1/200s, ISO 100)

And this is where I got it right, I think. Notice the two small lights above the head of the busker? Some street lights in the distance. Once I had the settings right for the flames, I framed a picture with “just the flames”. And this is what I ended up with. The street lights in the middle were a pure stroke of luck that made the demon’s eyes.

Et c’est comme ça que j’ai trouvé le bon réglage. Vous voyez les deux lumières au dessus de la tête de l’artiste? Des lampadaires au loin. Une fois que j’avais les bons réglages pour les flammes, j’ai cadré une photo avec “juste la gerbe”. Et c’est ce que j’ai obtenu. Les lumières du lampadaire au milieu étaient un pur coup de chance pour les yeux du démon.

Flame Demon

Flame Demon (50mm, f/2.8, 1/200s, ISO 100)

There you have it, folks. In short: consider that the flames will be very bright. Set the camera to manual, take a low ISO, high shutter speed, at least 1/200s, and don’t hesitate to lower the aperture to capture the beauty of the flames.

Et voilà. En clair, considérez que les flammes seront très lumineuses. Mettez votre appareil en mode manuel, basse ISO, court temps d’obturation, au moins 1/200s, et n’hésitez pas à fermer votre ouverture pour bien saisir la beauté des flammes.

And you, have you ever tried photographing fire by night? Any tips you want to share?

Et vous, avez-vous déjà essayé de photographier du feu la nuit? Des astuces à partager?

PS: The busker is Marcin Ex Styczyński, going under the name of Plucie Ogniem. He’s got a facebook here: https://www.facebook.com/plucieogniem

PS: l’artiste s’appelle Marcin Ex Styczyński, son nom de scène étant Plucie Ogniem. Il a une page FB: https://www.facebook.com/plucieogniem