See through

What time is it’s? It’s picture of the month time! Completely swamped lately, I barely have time to even write a post a month anymore. Guess in theory that’s supposed to be a good thing, no? Anyways, this month’s theme has been chosen by KK-huète En Bretannie and is “Through” (À travers), as in:

discover, see, notice, pass through… anything you can do through something else

Quelle heure est-il? C’est l’heure de la photo du mois! Complètement débordé en ce moment, j’ai à peine le temps d’écrire un billet mensuel. J’imagine qu’en théorie c’est une bonne chose, non? Enfin bon, le thème de ce mois-ci a été choisi par KK-huète En Bretannie et c’est “À travers”, comme dans:

découvrir, voir, remarquer, passer à travers … tout ce qui peut se faire à travers

Through - À travers.

Through – À travers. (1/250s, ƒ/10, ISO 100, 25 mm)

I immediately thought at this time when I played around with my 50mm lens, put it in front of my camera, and experimented with the effect. What do you think?

J’ai tout de suite pensé à cette fois où je jouais avec mon 50mm, placé devant mon appareil, experimentant avec les effets. Vous en pensez quoi?

Calamonique, Lavandine83, Nicky, Mirovinben, Pilisi, Nanouk, Testinaute, Krn, Evasion Conseil, Brindille, El Padawan, Josette, Chat bleu, La Fille de l’Air, Mamysoren, Céline in Paris, E, Akaieric, Philisine Cave, Philae, Autour de Cia, Lavandine, Danièle.B, Kellya, Laulinea, Christophe, KK-huète En Bretannie, Tuxana, DelphineF, Josiane, Xoliv’, Eurydice, Pichipichi Japon, Sous mon arbre, magda627, Escribouillages, Natpiment, Angélique, Tambour Major, Chiffons and Co, Lyonelk, Amartia, Pat, Renepaulhenry, Lilousoleil, François le Niçois, J’habite à Waterford, Who cares?, Gine, Blogoth67, BiGBuGS, La Tribu de Chacha, Aude, Paul Marguerite, Lau* des montagnes, CécileP, La Suryquoise, Gilsoub, Morgane Byloos Photography, Alexinparis, Laurent Nicolas, Alban, Frédéric, écri’turbulente.

Dabbling with Street Photography

I’m not exactly sure I have found my actual style in photography. Well, I do enjoy concert photography quite a bit, that’s one thing. I also love travelling, although I don’t exactly count myself as a travel photographer just yet. Often times I find my travel pictures boring or lacking interest. I know all the composition rules, on paper. I know my camera settings pretty well too. Does that make me a good photographer? I think not. Knowing my camera settings is like “knowing how to use a computer” for a software developer. Doesn’t make you a good developer. But is necessary to help you achieve your potential. I think I need to train my eye more. And to think about my pictures more. So I was thinking, maybe Street Photography is something I should consider. So as an exercise, I tried, from time to time. Today I’ll show you one session from a year ago, from when I tried to actually pay attention to what I was photographing. Let me know what you think about it, what could be better in your opinion, or improved upon. In my next post, I’ll show another series, shot a couple of weeks ago, for comparison.

Je ne crois pas avoir vraiment trouvé mon style photographique. Bon, j’aime la photo de concert, c’est une chose. J’aime aussi voyager, même si je ne me considère pas encore vraiment comme un photographe de voyage. Souvent, je trouve mes photos de voyage un peu insipides. Je connais les règles de composition, sur le papier. Je connais bien les réglages de mon appareil photo, aussi. Est-ce que ça fait de moi un bon photographe? Je ne crois pas. Connaître mon appareil, c’est comme “savoir se servir d’un ordinateur” pour un ingénieur informaticien. Ça n’en fait pas un bon ingénieur. Mais c’est nécessaire pour pouvoir exploiter son potentiel. Je pense que mon œil a besoin d’entraînement. Et de mieux penser mes photos. Du coup je me suis dit: peut-être que je devrais tenter la Photo de Rue. Donc comme exercice, j’ai essayé, de temps en temps. Aujourd’hui je vous présente une série qui a un an, lorsque j’ai commencé à essayer de faire plus attention à ce que je photographiais. Dites moi ce que vous en pensez, ce qui pourrait être amélioré d’après vous. Dans mon prochain billet, je vous montrerai une autre série, prise il y a quelques semaines, pour comparaison.

#1: 0% Commission

0% Commission

#1: 0% Commission (ƒ/2.0, 50mm, 1/60s, ISO 160)

There are several things I liked in this picture. In Prague, you often have small passageways crammed with stalls, most often souvenirs and convenience stores. This guy looking at all the “souvenirs” (80% booze, says a lot about what “souvenirs” people get from Prague…), the juxtaposition of the “Museum of medieval TORTURE instruments” and “WC” signs (I guess they’re pretty much one and the same, then?). Or maybe it’s the juxtaposition with 0% Commission sign. Money exchange stalls are everywhere in Prague. Pretty much always saying “0% Commission”. Always having a catch though (the commission is not a percentage but a fixed amount, depending on how much money you exchange at once, rates are terribly biased so that the commission is hidden in the exchange rate, etc…), and some places being openly dishonest with tourists on the basis that if the customer don’t speak Czech, it will be harder for them to complain to the authorities. Money exchange is a medieval torture instrument that belongs in a museum. So I guess what I liked in the picture was the irony I could read in it.

Il y a plein de choses qui m’ont plues dans cette photo. À Prague, il y a de nombreux petits passages bourrés d’échopes, le plus souvent des souvenirs ou des épiceries de quartier. Ce gars qui regarde les “souvenirs” (80% de picole, ça en dit long sur les “souvenirs” que les gens ramènent de Prague…), la juxtaposition des panneaux “Musée des instruments de TORTURE médiévaux” et “Toilettes” (j’imagine que c’est donc la même chose?). Ou bien la juxtaposition avec le panneau “0% Commission”. À Prague, on trouve des bureaux de change partout. Se targuant presque toujours de prendre “0% Commission”. Mais il y a toujours un truc quand même (la commission n’est pas un pourcentage mais une commission fixe, basée sur la fourchette de la somme d’argent échangée, ou alors les taux de changes sont biaisés pour cacher la commission dans le taux de change, etc…), et certains bureaux sont ouvertement malhonnêtes avec les touristes sur la base que si le client ne parle pas tchèque, il lui sera d’autant plus difficile de se plaindre aux autorités. Le change est un instrument de torture médiéval qui devrait appartenir à un musée. Je crois que ce que j’aime dans la photo, c’est l’ironie que j’y lis.

#2 At Attention / Au Garde à vous

At Attention

#2: At Attention / Au garde à vous (f/1.8, 50mm, 1/30s, ISO1600)

In front of Karlův most (Charles Bridge), it’s pretty much impossible to avoid tourists taking pictures of themselves, with whatever device they have at hand. The almost military posture of that one made me smile. And the photographer holding shopping bags and struggling to take a picture with her tablet in a cold november night just added to the scene that made me smile.

Devant le Karlův most (Pont Charles), impossible d’éviter les touristes qui prennent la pose, quel que soit leur appareil disponible. La posture quasi militaire de celle-ci m’a fait sourire. Et la photographe qui tient ses sacs de course et qui lutte pour prendre une photo avec sa tablette en cette froide nuit de novembre rajoute juste un petit quelque chose à la scène qui me fit sourire.

#3 Say Cheese

Say Cheese

#3: Say Cheese (f/1.8, 50mm, 1/60s, ISO1250)

I think I have a thing for people in the middle of taking pictures. I think this may end up as a photo series…

Je crois que j’ai un truc avec les gens qui sont en train de prendre des photos. Je crois que je tiens une idée de série photo…

#4 Final Countdown

Final Countdown

#4: Final Countdown (f/2.5, 50mm, 1/60s, ISO200)

I was waiting to cross the street, and noticed that a countdown for pedestrian had been put in place. I tried to find a framing that would satisfy me, and couldn’t find any. Then it occurred to me: “what if, instead of taking a picture of the countdown across the street, I took a shot of the one above my head?”. Instead, I decided to turn around, bend over backwards, focus, snap, done.

J’attendais pour traverser, et j’ai remarqué qu’un compte à rebours pour piétons avait été mis en place. J’ai essayé de trouver un cadrage me plaisant, et n’en trouvai aucun. Puis je me suis dit: “et si, au lieu de prendre une photo du décompte d’en face, je prenais en photo celui au dessus de ma tête?”. À la place, j’ai donc décidé de me retourner, me pencher en arrière, mise au point, clic-clac c’est dans la boîte.

#5 Jaws / Les dents de la mer

Jaws

#5: Jaws / Les dents de la mer (f/2.0, 50mm, 1/60s, ISO800)

There are Thai Massage places all over the center of Prague. And to attract customers, they have one employee standing in the street in silly costumes handing out discount flyers. I’ve seen a Shrek, Santa, and the occasional shark from Jaws…

Il y a des salons de massage Thai un peu partout dans le centre de Prague. Pour attirer le chaland, ils ont un employé qui fait le piquet dans la rue dans un costume débile en distribuant des bons de réductions. J’ai vu Shrek, le Père Noël, et à l’occasion, le requin des Dents de la mer.

#6 Hot wine for a cold evening

Hot wine for a cold evening.

#6: Hot wine for a cold evening. (f/1.8, 50mm, 1/60s, ISO250)

In winter, stalls selling hot beverages pop up everywhere in Prague. People mostly consume svařák (mulled wine), with the occasional medovina (hot mead), or hot chocolate. Sellers stand in the street all night waiting for customers. I liked the light shining on him. I felt loneliness. I wanted to sympathize with what was probably a very unrewarding job, and not necessarily very profitable.

En hiver, il y a des stands de boissons chaudes qui fleurissent un peu partout à Prague. Les gens prennent le plus souvent du svařák (vin chaud aux épices), avec à l’occasion du medovina (hydromel chaud), ou du chocolat chaud. Les vendeurs restent toute la nuit à attendre des clients. J’ai aimé la lumière qui l’éclairait. J’ai ressenti sa solitude. Je voulais compatir avec ce qui était sûrement pour lui un travail très ingrat, et pas forcément très rentable.

#7 Jammin’

Jammin'

#7: Jammin’. (f/1.8, 50mm, 1/60s, ISO1600)

On the way back to my car, two young girls sitting on the bench, one picked up her guitar, started to play, the other started to sing along. There are always buskers on this street. It’s so common a scene that people just pass them by and ignore them. But their smile stopped me. And the fact that it also stopped that cleaning lady from her gloomy job, just for the time of a song, before getting back to picking up the scraps of papers littering the streets at the end of a busy day.

En direction de ma voiture, deux jeunes filles assises sur un banc, l’une prend sa guitare, commence à jouer, l’autre se met à chanter. Il y a toujours des artistes de rue dans cette rue. C’est si courant que les gens passent à côté sans faire attention. Mais leur sourire m’a arrêté. Ainsi que le fait que ça a aussi arrêté cette agente de nettoyage au milieu de son travail glauque, le temps d’une chanson, avant de se remettre à ramasser les bouts de papiers qui jonchent les rues à la fin d’une journée chargée.

Weekly photo challenge: The world through my eyes

I’m late with my weekly photo challenges. I actually took some pictures for The world through your eyes, at the beginning of my business trip. I just didn’t have time to put them up before I come back. The challenge is a follow up to a series of photography-oriented posts on the wordpress daily blog. And this one is about the photographer’s eye, and how important framing and composition is, in order to capture your vision of a scene and make sure the viewers will see what you saw in that scene.

We see many excellent shots out there in which a photographer’s intent is clear: where he or she leads us to the photo’s subject or main focus — using light, composition, and other criteria — and is able to convey what they see in their mind at the moment of capture.

It’s that little extra something in a snapshot that transforms a photograph into something more: a visual interpretation of one’s vision. A story, captured in a frame. It’s that special skill that Ming mentioned — the photographer’s eye.

Some of you are active photographers, while others are only beginning to take pictures. Whatever your skill, we challenge you to take and share a photograph that shows a command of your frame. Lead our eyes somewhere. Make us focus on something.

Je suis en retard pour le défi photo hebdomadaire. En fait, j’avais pris des photos pour le défi The world through your eyes (Le monde à travers vos yeux), au début de mon voyage d’affaire. J’avais juste pas eu le temps de les mettre en ligne avant de rentrer. Le défi fait suite à une série de billets sur la photographie sur le blog d’idées quotidiennes de wordpress. Et celui-ci était à propos de l’œil du photographe, et de l’importance du cadrage et de la composition, afin de saisir votre vision d’une scène tout en vous assurant que votre audience verra la même chose que vous.

On voit nombre d’excellent clichés par ici où l’intention du photographe est claire: où il ou elle nous mène jusqu’au sujet ou point focal de la photo — en jouant de la lumière, de la composition, et d’autres critères — et est capable de faire passer ce qu’ils ont à l’esprit au moment du cliché.

C’est ce petit quelque chose dans un cliché qui fait d’une photo quelque chose de plus: une interprétation visuelle de la vision d’un individu. Une histoire, encadrée. C’est cette aptitude spéciale à laquelle Ming fait référence — L’œil du photographe.

Certain(e)s d’entre vous sont des photographes actifs, tandis que d’autres débutent la prise de photo. Quel que soit votre degré d’habileté, nous vous mettons au défi de prendre et partager une photo qui montre votre maîtrise du cadrage. Menez nos yeux quelque part. Faites nous nous focaliser sur quelquechose.

And without further ado, here’s the shot I chose (Click for a bigger version on flickr).

Et sans plus attendre, voici le cliché que j’ai choisi (on clique pour aller le voir en grand sur flickr).

Weekly Photo Challenge: The world through my eyes.

Weekly Photo Challenge: The world through my eyes. (1/250s, ƒ/10, ISO 100, 25 mm)

Since this is a photography/travel/my life blog, pretty much every post has pictures in it. From day one I’ve been showing you the world through my eyes. So I wanted to focus more on the framing part. Trying to do something original. You have to give credit where it’s due, I was inspired by Laurence Chellali‘s photographic vision. She has an incredible imagination and creativity, and her attitude humbly pushed me to think outside the box. Or in this case, outside the lens, quite literally :). When I take a picture, the viewfinder stuck to my glasses, the camera pressed against my nose, the camera becomes an extension of my eye. The lens, with its spherical glass elements, really is some sort of eye, don’t you think? So I did what any person out of their minds would do. I took out a lens from my bag, removed both caps, and tried to focus on something, then tried to take a picture of the whole scene. It took me several tries to get it somewhat right, and in the end it isn’t so complicated. Let me know in the comments if you are interested in a “making of” post :).

Vu que c’est un blog photo/voyage/ma vie, un peu tous les billets ont des photos dedans. Depuis le départ je n’ai fait que vous montrer le monde à travers mes yeux. Donc je voulais me concentrer plus sur l’aspect cadrage. Tenter un truc un peu original. Et il faut rendre à César ce qui est à César, j’ai été inspiré par la vision de la photographie qu’a Laurence Chellali. Elle a une imagination et une créativité incroyables, et son attitude m’a humblement poussé à sortir des clous. Ou dans ce cas précis, sortir de l’objectif, littéralement :). Quand je prends une photo, le viseur collé à mes lunettes, l’appareil pressé contre mon gros tarbouif, l’appareil photo devient une extension de mon œil. L’objectif, avec ces éléments sphériques en verre, est vraiment un genre d’œil, non? Donc j’ai fait ce que n’importe quelle autre personne complètement barrée aurait faite. J’ai sorti un objectif de mon sac, retiré les caches, et j’ai tenté de faire la mise au point sur quelque chose, puis j’ai essayé de prendre une photo de toute la scène. Je m’y suis pris à plusieurs reprises avant d’avoir quelque chose qui me plaise à peu près, et au final, ce n’est pas si compliqué. Dites moi en commentaire si un “making of” vous intéresse :).

PS: as usual You can check the pingbacks and comments section over at the Daily Post for more interpretations of “The world through your eyes” 🙂

PS: Comme d’habitude vous pouvez aller voir la section pingbacks et commentaires du Daily Post pour plus d’interprétations du thème 🙂

Weekly photo challenge: Fleeting

I know, I’m getting late for this week’s challenge from the daily post: Fleeting.

Je sais, chuis à la bourre pour le défi photo de la semaine du daily post: Fleeting (Fuyant/Éphémère/Passager).

Weekly Photo Challenge #23: Fleeting / Éphémère.

Weekly Photo Challenge #23: Fleeting / Éphémère.

For this theme, I chose this picture of dew drops I took recently. Because the drops forming on blades of grass in the morning are so unique, and fleeting by definition. A single breath, a gentle breeze can make them fall to the ground and disappear. In a couple of hours the sun will make it evaporate anyways…

Pour ce thème, j’ai choisi cette photo de gouttes de rosées prise il n’y a pas longtemps. Parce que les gouttes se formant sur les brins d’herbe le matin sont si uniques, et éphémères par définition. Un simple souffle, une petite brise suffiraient à les faire tomber au sol et disparaître. Dans quelques heures le soleil les aura évaporées de toutes façons…

You can check the pingbacks and comments section over at the Daily Post for more interpretations of “Fleeting” 🙂

Vous pouvez aller voir la section pingbacks et commentaires du Daily Post pour plus d’interprétations du thème 🙂

Weekly photo challenge: Change

For this week’s challenge the theme is Change. So I am supposed to share something that say Change. I could have gone the stupid way and show pictures of small change from my wallet. Then I remembered another meaning of change:

Le thème de la semaine est Change (Changer, Changement…). Donc je suis censé montrer quelque chose qui dit “Changer” (ou changement). J’aurais pu jouer au con et montrer de la petite monnaie de mon portefeuille (Change veut aussi dire monnaie en anglais). Puis je me suis souvenu d’une autre signification du mot “change”:

Change

Change. (2 secs, ƒ/3, ISO 100, 50 mm)

Yeah, when I’m back from an afternoon of climbing, I definitely need to *change* :p.

Ben oui, après une après-midi d’escalade, il faut vraiment que j’aille me *changer* :p.

Weekly photo challenge: Colors

For this week’s challenge the theme is Colors.

Le thème de la semaine est Couleurs.

Technically, I suppose any picture would have made the trick. Black is a color isn’t it? So even a black and white picture would fit. But eh. Last week-end I went to a small amusement park, and those things are pretty colourful. It has to be appealing to kids, after all.

Techniquement, j’imagine que n’importe quelle photo aurait fait l’affaire. Le noir est une couleur, non? Donc même une photo en noir et blanc aurait suffi. Le week-end dernier je suis allé dans un petit parc d’attraction, et ces trucs-là sont assez colorés. Faut plaire aux gamins, après tout.

Weekly Photo Challenge #14: Colors.

Weekly Photo Challenge #14: Colors. (1/60s, ƒ/1.8, ISO 800, 50 mm)

You know what? If you behave, tomorrow I’ll give you a bigger tour :). In the meantime, don’t hesitate to check the Daily Post for more contributions to the theme 🙂

‘Savez quoi? Si vous êtes sages, demain je vous fais une visite détaillée :). En attendant, n’hésitez pas à aller visiter le Daily Post pour d’autres contributions au thème 🙂

Weekly photo challenge: A day in my life

This week’s Weekly Photo Challenge is “A day in my life“. For instance, take a picture every hour and show us a nice gallery of how your day goes by, blah, blah, blah. Luckily, I can pick the day. Because otherwise, on a working day all pictures would look just like this. For 8-10 hours.

Le thème du défi photo de la semaine c’est “Un jour de ma vie“. Par exemple, prendre une photo toutes les heures et faire une belle galerie de comment la journée s’est déroulée, bla bla bla. Heuruesement, je peux choisir la journée. Parce que sinon, une journée de boulot, toutes les photos auraient l’air de ça. Pendant 8-10 heures.

My desk

My desk (1/50s, ƒ/1.8, ISO 3200, 50 mm)

Not very exciting, eh? So instead, let me take you through Easter Monday. And for the occasion, I thought it would be good practice for me to try and use only my 50mm, see how it influences my picture taking, to use only a fixed lens (only one exception to that, you’ll see). I told you about the traditions, and the kids going around houses to gather painted eggs and sweets, remember? Well, this year was no exception. Easter monday starts early, with neighbours ringing early in the morning…

Pas très glamour, hein? Donc à la place, laissez moi vous montrer mon Lundi de Pâques. Et pour l’occasion, je me suis dit que ça serait un bon exercice de tenter de n’utiliser que mon 50mm, voir en quoi ça influence mes prises de vue, de n’utiliser qu’une focale fixe (une seule exception, vous verrez). Je vous ai déjà parlé des traditions, des enfants qui font le tour des maisons pour obtenir œufs et chocolats, vous vous souvenez? Ben cette année n’a pas fait exception à la règle. Le Lundi de Pâques à démarré tôt, avec les voisins qui commencent tôt le matin…

Neighbors coming for sweets and painted eggs

Neighbors coming for sweets and painted eggs (1/320s, ƒ/3, ISO 100, 50 mm)

After almost all the people we expected turned up, it was our turn to get out to do the rounds, pomlázka in hand.

Une fois passés la plupart des gens que l’on attendait, ce fut à notre tour de partir en tournée, pomlázka à la main.

Off we go!

Off we go! (1/500s, ƒ/3, ISO 100, 50 mm)

And, of course, an Easter themed basket for the loot.

Et, bien sûr, avec un panier de Pâques pour le butin.

Off to get some eggs

Off to get some eggs (1/1000s, ƒ/3.5, ISO 100, 50 mm)

Around the village, boys were still out with their pomlázka, going around the houses.

Autour du village, des garçons étaient encore de sortie avec leur pomlázka, à faire la tournée des maisons.

Boys and their pomlázka

Boys and their pomlázka (1/200s, ƒ/5, ISO 100, 225 mm)

People decorated their houses, and we were welcomed with nice treats.

Les gens avaient décoré leurs maisons, et nous fûmes accueillis avec de chouettes douceurs.

Easter basket

Easter basket (1/500s, ƒ/3.5, ISO 100, 50 mm)

But when you look at the grass, you see that Easter still got a feel of winter…

Enfin quand on regarde la pelouse, on voit bien que cette année, c’est Pâques aux tisons plutôt qu’au balcon…

Easter tree

Easter tree (1/250s, ƒ/3.5, ISO 100, 50 mm)

The lunch table also had its share of Easter decorations

La table du déjeuner avait aussi son lot de décorations de Pâques

Easter napkin holder

Easter napkin holder (1/20s, ƒ/3.5, ISO 100, 50 mm)

Narcissus

Narcissus (1/40s, ƒ/3.5, ISO 800, 50 mm)

And one of the nice perks of multicultural households is that you get to enjoy both traditions. So after the Czech door to door egg gathering in the morning, we planned a French egg hunt in the garden.

Et un des bons avantages des foyers multiculturels c’est qu’on peut profiter des traditions de chaque culture. Donc après le porte-à-porte tchèque pour obtenir des œufs le matin, on a organisé une chasse aux œufs à la Française dans le jardin.

The hunt begins!

The hunt begins! (1/400s, ƒ/2.8, ISO 100, 50 mm)

Careful, not everything round was an egg in there…

Attention, tout ce qui est rond n’est pas œuf…

Lost shell

Lost shell (1/200s, ƒ/2.8, ISO 100, 50 mm)

I think we can say the egg hunt was a success 🙂

Je pense que la chasse fut fructueuse 🙂

Easter harvest

Easter harvest (1/1000s, ƒ/2.8, ISO 100, 50 mm)

And since I managed the Czech rhyme by myself earlier in the morning, I was entitled to a painted egg ;).

Et vu que le matin j’ai réussi à réciter la comptine tout seule en tch_que, j’ai eu le droit, moi aussi, à mon œuf peint ;).

Painted egg and Easter bunny

Painted egg and Easter bunny (1/60s, ƒ/1.8, ISO 500, 50 mm)

Hope you had a happy Easter, if you celebrate it. And don’t forget to check the daily post for more participations to the theme.

J’espère que vous avez passé de Joyeuses Pâques, si vous les fêtez. Et n’oubliez pas d’aller jeter un œil sur le site du daily post pour plus de contributions au thème.