sauvage

Wild

This month, Josiane chose the theme “Wild” (Sauvage). In the sense of “untamed”, “wilderness”.

Ce mois-ci, Josiane a choisi pour thème “Sauvage”. Au sens “conforme à l’état nature qui n’a pas subi l’action de l’homme”.

Sauvage

Wild deer in the Czech countryside

And this is what I love with living in Czech Republic. The wild animals. In France, I am used to seeing the occasional hare, the birds on prey sitting on fence posts on the highway waiting for roadkill, and that’s usually pretty much it. But in here? Right outside the village we have deer and pheasants, egrets around the canal. And it’s not just around the village. Often I’ll spot deer whenever I drive around somewhere. And that’s pretty awesome if you ask me.

Et c’est ce que j’aime avec la vie en République Tchèque. La faune locale. En France, j’avais l’habitude de voir un lièvre par-ci, un rapace par-là sur un grillage en bordure d’autoroute qui attend de la charogne, et c’est à peu près tout. Mais ici? À peine sorti du village on a chevreuils et faisans, hérons près du canal. Et c’est pas juste autour du village. Je vois souvent des chevreuils quand je me balade en voiture dans le pays. Et c’est pas mal chouette si vous voulez mon avis.

Now, what did the others pick this month?

Et les autres, ils s’en sont sorti comment?

Newcomers / Nouveaux

Princessepepette, Alban, Christophe, Tambour Major, Brindille, Cécile, Julie, Gilsoub, Chat bleu, J’habite à Waterford, Morgane Byloos Photography, Gine, Carole en Australie, El Padawan, Jess_TravelPicsAndTips, écri’turbulente, Wolverine, magda627, DelphineF, Lilousoleil, Natpiment, La World Coolture, Pilisi, Aude, Noz & ‘Lo, Philae, Danièle.B, Koalisa, Krn, Xoliv’, The Beauty is in the Walking, La Tribu de Chacha, Lavandine, Angélique, François le Niçois, Escribouillages, Je suis partie voyager, Lau* des montagnes, Nanouk, CécileP, Renepaulhenry, KK-huète En Bretannie, Frédéric, Kenza, Lavandine83, Dr. CaSo, Laurent Nicolas, Josette, Amartia, Pat, Giselle 43, Nicky, Calamonique, MauriceMonAmour, Estelle, Akaieric, Céline in Paris, Lyonelk, Josiane, Autour de Cia, Who cares?, Paul Marguerite, Chiffons and Co, Blogoth67, BiGBuGS, Eurydice, Luckasetmoi, Tuxana, Alexinparis, E, Kellya, Pichipichi Japon, Lair_co, Philisine Cave, Sous mon arbre, Chloé, Mirovinben, Mamysoren, Evasion Conseil, La Fille de l’Air.

čertovy hlavy

Street Art

This month, Who cares? chose the theme “Street Art”. Interesting theme, and during the discussions on the facebook group, some people argued it might get complicated for people living on the countryside, although it might not be impossible. That piqued my interest.

Ce mois-ci, Who cares? a choisi pour thème “Le street art”. Thème intéressant, et au cours des discussions dans le groupe facebook, certaines personnes ont mentionné que ça risuqait d’être compliqué pour les campagnards, bien que pas impossible. Ça a attisé ma curiosité, tiens.

Čertovy hlavy

Čertovy hlavy

Those are the Čertovy hlavy. I wrote about them before. Giant sculptures carved in the rocks, in the Czech countryside. I would think it counts as “countryside street art”. What do you think?

Ce sont les Čertovy hlavy. J’avais écrit dessus auparavant. D’énormes sculptures taillées dans la roche, dans la campagne tchèque. Je pense que ça mérite l’appellation “Street Art Champêtre”. Pas vous?

Now, what did the others pick this month?

Et les autres, ils s’en sont sorti comment?

Newcomers / Nouveaux

Brindille, Kellya, Sous mon arbre, Josiane, Eurydice, DelphineF, Chat bleu, Pilisi, Josette, MauriceMonAmour, Aude, Lair_co, Pichipichi Japon, Carole en Australie, Angélique, Gilsoub, La Fille de l’Air, Evasion Conseil, magda627, Gine, Renepaulhenry, A chaque jour sa photo, Alexinparis, Escribouillages, J’habite à Waterford, Lilousoleil, Paul Marguerite, Mamysoren, Estelle, Nanouk, Luckasetmoi, Pat, Morgane Byloos Photography, Frédéric, Lau* des montagnes, Giselle 43, Akaieric, François le Niçois, Kenza, Who cares?, Alban, KK-huète En Bretannie, Laurent Nicolas, Lyonelk, E, Philae, écri’turbulente, Chiffons and Co, Tambour Major, Blogoth67, Cécile, Nicky, Danièle.B, Jess_TravelPicsAndTips, Autour de Cia, CécileP, Lavandine, Sinuaisons, Calamonique, Chloé, La Tribu de Chacha, Julie, Céline in Paris, Xoliv’, Je suis partie voyager, Wolverine, Noz & ‘Lo, The Beauty is in the Walking, Tuxana, Philisine Cave, Mirovinben, Koalisa, Lavandine83, BiGBuGS, Dr. CaSo, Krn, El Padawan, Christophe.

coconut_candy

Hands at work

This month, Lavandine83 chose the theme “Hands at work” (Mains au travail). Hands have to be creating something, and we have to show just that.

Ce mois-ci, Lavandine83 a choisi pour thème “Les mains au travail”. Il ne faut voir que les mains et ce qu’elles sont en train de créer.

Coconut candy making

Coconut candy making

I was thinking of showing a picture of my hands at my desk. After all, I create all sorts of things for my work, even if they are not necessarily tangible… But I already did that in Photo-Therapy: My web nook. The picture was fun, but I moved my office and desk since then :p. I was thinking of showing a picture of traditional crystal glass cutting in a Czech workshop, or of a clay pottery making in a Czech medieval village, or the kneading of the dough for the traditional Czech pastry called Trdelník. But then I realized that for all those, I tend to include the crafts(wo)man or artesan. Not necessarily showing their face, but I think more than the hands, the focus they demonstrate at work deserves to be shown, rather than just their hands. So I had to keep looking, and eventually found this picture. What is this, you ask? It’s coconut candy being made in a factory in Vietnam. Delicious where no part of the coconut goes to waste. The shell is used as fuel in order to heat the preparation. The paste is then laid out on those molds, to cool down. And once cool enough, it passes onto the next persons in line for cutting into squares and wrapping in rice paper. Gotta say I love those candies.

Je pensais montrer une photo de mes mains au bureau. Après tout, je crée plein de choses au travail, même si elles ne sont pas forcément tangibles… Mais je l’ai déjà fait pour Photo-Thérapie: Mon coin Web. La photo était marrante, mais j’ai changé de bureau depuis :p. Je pensais montrer une photo de taille de crystal dans un atelier tchèque, ou de potterie dans un village médiéval tchèque, ou même le pétrissage de la pâte pour la pâtisserie tchèque traditionnelle, le Trdelník. Mais je me suis rendu compte que pour toutes ces photos, j’ai tendence à inclure ouvrier(e) ou artisan(e). Pas forcément avec leurs visage, mais je pense que plus que les mains, la concentration dont ils/elles font preuve à l’ouvrage mérite d’être montrée, plutôt que juste les mains. Donc j’ai continué de chercher, et suis finalement tombé sur cette photo. Késako, me demandez-vous? Ce sont des caramels à la noix de coco en devenir dans une usine au Vietnam. Un délice où rien n’est perdu de la noix de coco. La coquille sert de combustible pour le four qui fait chauffer et caraméliser le lait de coco. La pâte est ensuite étalée sur ces moules, pour refroidir. Et une fois suffisamment durcie, ça passe aux personnes suivantes pour découpe en carrés et emballage dans du papier de riz. Je dois avouer que j’aime beaucoup ces p’tites cochonneries là…

Now, what did the others pick this month?

Et les autres, ils s’en sont sorti comment?

Newcomers / Nouveaux

écri’turbulente, Sinuaisons, Je suis partie voyager, Luckasetmoi, Calamonique, Alexinparis, ÔBD, A chaque jour sa photo, Mamysoren, Tuxana, Nicky, Noz & ‘Lo, Lair_co, Koalisa, Danièle.B, Angélique, Philisine Cave, La Fille de l’Air, Akaieric, Paul Marguerite, Julie, Laurent Nicolas, Krn, Morgane Byloos Photography, Lavandine83, Pilisi, Josiane, Escribouillages, Lavandine, The Beauty is in the Walking, Giselle 43, Frédéric, Lilousoleil, Tambour Major, Chiffons and Co, Evasion Conseil, KK-huète En Bretannie, El Padawan, Nanouk, Sweets Mix, Philae, DelphineF, E, Lau* des montagnes, Carole en Australie, Testinaute, Chloé, MauriceMonAmour, Céline in Paris, Eurydice, J’habite à Waterford, Pat, magda627, Alban, BiGBuGS, François le Niçois, Christophe, CécileP, Aude, Gine, La Tribu de Chacha, Gilsoub, Mirovinben, Lyonelk, Jess_TravelPicsAndTips, Renepaulhenry, Josette, Sous mon arbre, Xoliv’, Cécile, Chat bleu, Who cares?, Blogoth67, Brindille, Estelle, Autour de Cia, Dr. CaSo.

qrcode

Square

This month, Tuxana chose the theme “Square” (Carré). She does not want a square picture, but a picture with squares in it.

Ce mois-ci, Tuxana a choisi pour thème “Carré”. Elle ne veut pas une photo carrée, mais une photo avec des carrés dedans.

QR Code on the John Lennon Wall in Prague. What do you think it says?

Walking by the John Lennon Wall, one evening, I spotted a QR Code that had been spray painted there. Can you guess what it means? (Actually it’s pretty easy. If you have a smartphone you can probably just scan the code and see the solution… 🙂 )

En passant devant le mur John Lennon, un soir, j’y ai vu un Code QR taggé. Saurez-vous le déchiffrer? (Bon, c’est assez facile si vous avez un smartphone, vous pouvez juste scanner le code et paf, vous avez la solution… 🙂 )

Now, what did the others pick this month?

Et les autres, ils s’en sont sorti comment?

Newcomers / Nouveaux

Lilousoleil, Morgane Byloos Photography, Gilsoub, Dr. CaSo, Lyonelk, Céline in Paris, Lair_co, Nicky, Chat bleu, Escribouillages, Aude, Carole en Australie, Luckasetmoi, Josette, Gine, Danièle.B, Je suis partie voyager, La Fille de l’Air, Koalisa, Philae, Estelle, Lau* des montagnes, Josiane, La Tribu de Chacha, Tuxana, écri’turbulente, J’habite à Waterford, Lavandine83, magda627, Mirovinben, Tambour Major, Pat, Philisine Cave, Alban, Renepaulhenry, Blogoth67, Sweets Mix, DelphineF, Frédéric, Calamonique, Sense Away, Laurent Nicolas, Chloé, Cécile, Kenza, Giselle 43, Mamounette et ses aiguilles, MauriceMonAmour, Angélique, Cricriyom from Paris, Sinuaisons, Brindille, CécileP, Christophe, Akaieric, Testinaute, Lavandine, Nanouk, Noz & ‘Lo, E, El Padawan, Krn, Xoliv’, Pilisi, ÔBD, Who cares?, Alexinparis, Eurydice, Mamysoren, Autour de Cia, Chiffons and Co, The Beauty is in the Walking, Sous mon arbre, BiGBuGS, Milla la galerie, François le Niçois, KK-huète En Bretannie, Evasion Conseil, Paul Marguerite.

prachovske_skaly

Measuring my progress in photography after 6 years

As I recently wrote in my post about Prachovské Skály, I went there twice. In July 2010, then in July 2016. In July 2010, I was still just using a Point and Shoot camera, pretty much just “snapping pictures as I went along”, with not much photographic sense or education other than “I read the manual” and “read somewhere about the rule of thirds”. I did already like taking pictures, though, and in May 2011, when the P&S camera died, that’s when I decided to step up my game, invested in a DSLR, and started to get more serious about learning “proper” photography. I even purchased *a book* about it (that’s how committed I was. Understanding Exposure, by Peterson, btw, excellent book). I learned about locking exposure and recomposing, about exposing for the sky, about the exposure triangle, about the RAW format and image postprocessing. My two visits, six years apart, under the exact same meteorological conditions (clear blue sky with a couple of clouds and blazing hot july sun), provided the perfect opportunity for a little before/after comparison, especially since I took a few shots from the exact same spots.

Comme je l’écrivais dans mon billet sur les Prachovské Skály, j’y suis allé deux vois. En juillet 2010, puis en juillet 2016. En juillet 2010, j’utilisais encore un appareil compact, juste “prenant des photos sur le chemin”, sans vraiment avoir l’œil ou une éducation photographique, autre que “j’ai lu le manuel” et “j’ai lu un truc quelque part sur la règle des tiers”. J’aimais déjà prendre des photos, par contre, et en mai 2011, quand le compact est mort, c’est là que j’ai décidé de monter d’un cran, ai investi dans un Reflex, et ai commencé à être plus appliqué dans l’apprentissage de la “vraie” photographie. J’ai même acheté *un livre* dessus (c’est dire à quel point j’étais sérieux. Understanding Exposure, de Peterson, au passage, un excellent bouquin). J’ai appris à verrouiller l’exposition et recomposer une image, à exposer pour le ciel, ce qu’est le triangle d’exposition, le format RAW et le traitement d’image. Mes deux visites, à six ans d’écart, sous les mêmes conditions météo (ciel bleu avec quelques nuages et soleil de juillet qui cogne), furent une occasion rêvée pour une petite comparaison avant/après, surtout vu que j’ai au final pris plusieurs photos des même points de vues.

The Vyhlídka Prof. Hakena

As you can see, I had no idea what I was doing, the biggest problem being the burnt sky, obviously. Coming home I’d be disappointed because I had no idea why, and how to fix it (protip: you can’t. when it’s burnt, it’s burnt). What I learned since then was that the sky was blown out because the dynamic range in the picture was too high. The camera tried to make the tower, which took most of the frame, look “ok” (as in 18% grey ok), which caused the bright sky to be blown out.

Comme vous pouvez le constater, je n’avais aucune idée de ce que je faisais, le problème principal étant le ciel cramé, bien sûr. En rentrant j’étais déçu parce que je ne savais ni pourquoi, ni comment arranger la photo (astuce d’expert: on peut pas. Quand c’est cramé, c’est cramé). Ce que j’ai appris depuis c’était que le ciel était cramé parce que la gamme dynamique sur la photo était trop élevée. L’appareil avait essayé de rendre la tour, qui prend la plupart du cadre, “ok” (genre 18% de gris “ok”), ce qui a superexposé le ciel.

In the second shot, I tried to move back in order to get a bigger view of the area, so that the towers do not take all the frame, and include a bigger portion of sky and vegetation. Also, I used “exposure lock” in order to get the exposure value I would need in order to get a “blue sky” (by pointing the camera at the sky, let it meter, and lock that exposure value with the button, then frame and refocus). Loading the RAW file in Digital Photo Professional, the sky was still almost blown out, but the colors could be recovered.

Dans le deuxième cliché, j’ai tenté de reculer pour avoir une vue plus large de la scène, afin que les tours ne prennent pas tout le cadre, et inclure une plus grande part de ciel et de verdure. Aussi, j’ai utilisé la fonction “verrouillage d’exposition” de l’appareil pour obtenir les réglages qui donneraient un “ciel bleu” (en pointant l’appareil sur le ciel, le laissant mesurer l’exposition, et verrouiller ça avec le bouton, puis recadrer et refaire la mise au point). En chargeant le fichier RAW dans Digital Photo Professional, le ciel était encore presque surexposé, mais les couleurs étaient récupérables.

The Cisařská Chodba

Cisařská Chodba Gorge (The Emperor's passage)

Cisařská Chodba, July 2010. Canon SD 890IS, ISO 80, 6.6mm, f/3.2, 1/160s

Again with the blown out sky, obviously. I liked how the branches around kind of looked like a natural frame, so I wanted to incorporate the trees around to make it look like a “window”. But that branch coming down in the middle ends up looking like it comes out of nowhere, pretty much.

Encore un ciel surexposé, évidemment. J’aimais que les branches autour forment un genre de cadre naturel, donc je voulais les incorporer dans l’image pour donne l’impression d’une fenêtre naturelle. Mais cette branche qui descend en plein milieu a au final l’air de sortir de n’importe où en fait.

Cisařská Chodba Gorge (The Emperor's passage)

Cisařská Chodba, July 2016. Canon EOS 1100D, ISO 100, 18mm, f/11.0, 1/100s

In the second shot, I applied the same principles as before in order to avoid the blown out sky, and you can see from the exposure settings, a much smaller aperture value, for a slightly longer shutter speed. In terms of framing, it made more sense to try and have a wider frame, that would incorporate the bigger tree trunk from which the branch hangs out in the center. It’s still not possible to see the junction, but it’s better, and one can actually guess where that branch is coming from. Now, I could probably have removed it with some GIMP magic, but it’s part of the scenery. It’s what stands in your face when you actually stand on this spot and I kinda like it that way.

Dans le second cliché, j’ai réappliqué les principes ci-dessus pour éviter le ciel cramé, et vous pouvez voir sur les réglages d’exposition, une ouverture bien plus petite, pour un temps d’exposition à peine plus long. Pour ce qui est du cadrage, un cadre un peu plus large semblait plus naturel, pour inclure le tronc duquel la branche du milieu descend. On ne voit toujours pas l’embranchement, mais c’est mieux, et on peut deviner d’où vient la branche maintenant. Maintenant, j’aurais sûrement pu la retirer avec un tour de magie sous GIMP, mais ça fait partie du paysage. C’est ce qui vous saute au nez quand vous vous trouvez à cet endroit, et je l’aime bien comme ça.

The Cisařská Chodba (again)

Cisařská Chodba Gorge (The Emperor's passage)

Cisařská Chodba, July 2010. Canon SD 890IS, ISO 80, 6.6mm, f/3.2, 1/250s

This camera must have had a thing for blown out skies :p. Guess that’s why I delayed writing a post about the place for so long, my pictures of it felt so bad… anyways, again I tried to incorporate some of the foreground vegetation to make a frame around the shot. But the end result, with that aperture, is a kinda mushy and not really pleasing picture, I find. Especially since the vastness of the gorge would have warranted a more “open” framing, to try and convey the size of the scenery.

Cet appareil devait avoir un goût pour les ciels surexposés :p. Sûrement pour ça que je n’avais jamais écrit à propos de l’endroit, mes photos de l’endroit me semblaient si nulles… enfin bon, une fois de plus j’ai tenté d’inclure la végétation autour pour faire un cadre autour de l’image. Mais le résultat final, avec cette ouverture, ne ressemble un peu à rien et n’est pas très agréable à l’œil, je trouve. Surtout que la grande étendue qui s’étale sous les yeux aurait invité un cadrage plus “ouvert”, pour tenter de donner une impression de grandeur du paysage.

Cisařská Chodba Gorge (The Emperor's passage)

Cisařská Chodba, July 2016. Canon EOS 1100D, ISO 100, 18mm, f/11.0, 1/320s

So here, I decided to let go of the vegetation, try to give a wider angle to the view. Also, notice the difference in aperture between the two pictures? Another thing I learned. The smaller aperture allows for sharper landscape pictures (in short. I won’t give you a lesson on aperture values and depth of field, I’m a padawan not a master, but look it up if you don’t know what I mean :p). To keep a blue sky, the towers ended up a bit dark for my taste. Guess a graduated filter would have come in handy at this point…

Donc là, j’ai laissé tombé la végétation, tenté d’élargir le cadre. Aussi, voyez la différence d’ouverture entre les deux photo? Un autre truc que j’ai appris. Une ouverture plus petite permet des paysages plus nets (je vous la fais court. On va pas faire une lesson sur le lien entre ouverture et profondeur de champ, chuis un padawan pas un maître, mais cherchez sur le net si vous ne voyez pas de quoi je parle :p). Pour garder le ciel bleu, les tours se sont retrouvées un peu trop sombres à mon goût. J’imagine qu’un filtre gradué aurait été pratique à ce niveau-là…

So, what do you think? Do you also sometimes revisit your old pictures? And/or retake pictures of the same place after some time, applying what you’ve learned since them and try to see your improvement? I think it’s an interesting and valuable exercise, isn’t it?

Alors, qu’en pensez-vous? Est-ce que vous aussi vous revisitez parfois vos vieilles photo? Et/ou reprenez des photos du même endroit après un certain temps, en tentant de mettre en pratique ce que vous avez appris depuis et de mesurer vos progrès? Je pense que c’est un exercice intéressant et très constructif, pas vous?

photo-du-mois-dentelle

Lace

This month, Giselle 43 chose the theme “Lace” (Dentelle).

Ce mois-ci, Giselle 43 a choisi pour thème “Dentelle”.

Dentelle

I wanted to do a “selfie boudoir session super combo”, but I assumed the thought of a closeup of my hairy legs with a lace garter might not be the best thing to parade around. So instead, I chose something a bit more… publicly displayable :D. Lace is usually something you keep under wraps (*badum psshhhhh*), but there’s one occasion where you’ll see it on clothes other than underwear: the Big Day.

Au départ j’étais parti sur une idée de “session super combo selfie boudoir”, mais je me suis dit que l’idée d’un gros plan sur mes jambes poilues avec une jarretière en dentelle n’est pas forcément le plus approprié à une heure de grande écoute. Donc à la place, j’ai choisi quelque chose d’un peu plus… montrable publiquement :D. La dentelle, c’est d’habitude une affaire de dessous (et de sous. *badoum psschhh*), mais il y a une occasion à laquelle on peut la voir ailleurs que sur de la lingerie: le Grand Jour.

Now, how did the other challengers fare?

Et mes concurrents, ils s’en sont sorti comment?

Newcomers / Nouveaux

Alexinparis, Frédéric, Dom-Aufildesvues, Lavandine, Brindille, CécileP, Woocares, Champagne, La Fille de l’Air, La Tribu de Chacha, Sinuaisons, Céline in Paris, Chat bleu, Danièle.B, Calamonique, Josiane, Aude, Sous mon arbre, DelphineF, Giselle 43, Krn, Je suis partie voyager, Noz & ‘Lo, Pilisi, The Beauty is in the Walking, Mamysoren, Blogoth67, Nanouk, Estelle, Lavandine83, Escribouillages, Angélique, Cécile, Lau* des montagnes, El Padawan, Mirovinben, Josette, Autour de Cia, Nicky, Cricriyom from Paris, Tuxana, Testinaute, Evasion Conseil, Philae, Lilou Soleillant, KK-huète En Bretannie, Laurent Nicolas, magda627, Akaieric, BiGBuGS, Gilsoub, François le Niçois, Claire’s Blog, Renepaulhenry, Kenza, Xoliv\’, écri’turbulente, Koalisa, Tambour Major, Chiffons and Co, J’habite à Waterford, Christophe, Alban, Eurydice, E, Morgane Byloos Photography, Philisine Cave.

tourist

Tourists

This month, BiGBuGS chose the theme “Tourists”. As you can imagine, in a city like Prague, there is no shortage of tourists. Tourists, the bane of the locals. So annoying, yet so important to the economy of big historical cities as a source of revenue. We all are tourists at some point, yet on our own turf, we enjoy slightly mocking them and criticizing them. Guess it’s a kind of love/hate relationship. We love tourists for the interest they show to a city. We hate them for the sense of entitlement some of them will have (insert here outraged tourist testimony that the old lady in the small protected village on the Czech, German and Austrian border doesn’t speak perfectly fluent English). Your mileage may vary, there are good and respectful tourists, and there are terrible entitled ones. Although it gives some food for thought, doesn’t it? We can get so pissed at tourists, yet how do *we* behave when the roles are reversed?

Ce mois-ci, BiGBuGS a choisi pour thème “Les Touristes”. Comme vous vous en doutez, dans une ville comme Prague, il n’y a pas pénurie de tourists. Les touristes, le cauchemar des habitants. Si énervants, mais en même temps si importants pour l’économie de grandes villes historiques en tant que source de revenus. On est tous touristes à un moment ou un autre, mais quand c’est chez nous, on aime se moquer gentiment et critiquer. J’imagine un peu qu’on les aime et on les déteste à la fois. On aime les touristes pour l’interêt qu’ils montrent à une ville. On les déteste pour l’impression que certain-e-s peuvent avoir que tout leur est dû (insérez ici le témoignage outragé d’un-e touriste pour qui la vieille dame dans le petit village protégé à la frontière tchéco-austro-allemande ne parle pas un anglais impeccable). Ça va dépendre pas mal, il y a des touristes bons et respectueux, et il y a les terribles narcissiques. Enfin ça fait réfléchir, non? On peut être tellement énervés contre eux, mais comment nous comportons *nous* quand les rôles sont inversés?

It's not a traveler, it's a tourist.

Another thing I noticed is how tourists picture taking habits changed in the past few years. The days of tourists going around with a camera around the neck, stopping every 50m to take a shot at some landmark, asking locals to take their picture in front of a sight, are dwindling. Now, the shot is all about putting your face first, and a hint of where you are in the background. We are moving from recording memories of our travels, to just building up a list of “trophies of place one has been”. On the heights of Prague, right outside Prague Castle, people were sitting on the ledge overseeing the city, and it was selfie time. I stayed a mere 15 minutes around here. That guy was there before I arrive, was still there when I left. I saw him try pose after pose, looking through his shades, above the shades. Chin up, Chin down, close up, further away. There has to be a science to selfies, something completely alien to me. Maybe that’s why I suck at taking them. I don’t have the patience to stand around for hours on the same spot trying to like how I look like. The sights are nicer than my big fat nose. They deserve to not have my face in the frame.

Un autre truc que j’ai remarqué, c’est comment les habitudes de prises de photos ont changé ces dernières années. L’époque des touristes avec l’appareil photo au cou, qui s’arrêtent tous les 50m pour faire une photo de monument, demandant aux passants de les prendre en photo devant un point de vue, sont sur le déclin. Maintenant, le cliché est avant tout là pour mettre sa trogne en premier, et une vague indication d’où on est en arrière-plan. On migre de “capturer la mémoire de nos voyages” à “construire une liste de trophées de là où on est allé”. Sur les hauteurs de Prague, à la sortie du château de Prague, les gens étaient assis sur les parapets surplombant la ville, et c’était un festival de selfies. Je suis resté à peine 15 minutes. Ce jeune homme était là avant mon arrivée, était encore là après mon départ. Je l’ai vu enchaîner les poses, regarder à travers ses lunettes, par dessus ses lunettes. Menton relevé, menton baissé. Plan rapproché, plan éloigné. Il doit y avoir une science des selfies, un truc qui m’échappe complètement. C’est sûrement pour ça que je suis si nul pour en faire. Je n’ai pas la patience d’attendre des heures au même endroit pour essayer d’aimer mon physique. Les vues sont plus belles que mon gros tarbouif. Ça ne mérite pas d’avoir ma tête dans le cadre.

And you, how do you feel about tourists? And selfies? And how do you behave when *you* are the tourist? (I know some of of you are awesome when you travel. You know who you are. ❤ )

Et vous, vous en pensez quoi des touristes? Et des selfies? Et comment vous comportez-vous quand c’est *vous* les touristes? (Je sais que certain-e-s d’entre vous sont des perles en voyage. Vous savez qui vous êtes. ❤ )

Newcomers / Nouveaux:

Josette, Brindille, CécileP, Sinuaisons, Cricriyom from Paris, Pilisi, Philisine Cave, Dom-Aufildesvues, Laurent Nicolas, Chiffons and Co, Aude, Alexinparis, Estelle, Rythme Indigo, Renepaulhenry, Alban, Woocares, El Padawan, AF News, Wolverine, Lyonelk, Champagne, Blogoth67, Cocazzz, Noz & ‘Lo, Morgane Byloos Photography, The Beauty is in the Walking, Gilsoub, Giselle 43, magda627, Christophe, Guillaume, Lavandine83, J’habite à Waterford, Lilou Soleillant, Frédéric, La Tribu de Chacha, DelphineF, Mirovinben, Akaieric, Xoliv’, Sous mon arbre, Lau* des montagnes, Autour de Cia, Céline in Paris, Paul Marguerite, Tambour Major, Angélique, Claire’s Blog, Carole en Australie, Mamysoren, Cécile, Danièle.B, KK-huète En Bretannie, écri’turbulente, Tuxana, Calamonique, BiGBuGS, Nicky, Kenza, Chat bleu, François le Niçois, Gine, Eurydice, La Fille de l’Air, Carolyne, Krn, Lavandine, Nanouk, Mireille.