Village Elder in my grandfather's birthplace, Vietnam

Memory

Today is the 15th, it’s noon, and it’s time for the Picture of the Month. I was lucky to have chosen the theme, and I picked “Mémoire” (Memory).

C’est le 15, il est midi, c’est l’heure de la Photo du mois. J’ai eu la chance de choisir le thème, et j’ai choisi “Mémoire”.

During my trip to Vietnam in 2014, the tour operator was kind enough to accomodate my father’s request: locate the village where my grandfather was born, in the countryside outside Hà Nội, and plan a stop there during our stay around the capital. My grandfather left the village when he was a child, moved to HCMC when he was 10 or something. But we knew the village name. It took us time, the bus had to stop on a dirt road and we thought we were lost, but after asking a few locals and walking a few hundred metres, we got there.

Pendant mon voyage au Vietnam en 2014, l’agence de voyage a bien voulu accéder à la requête de mon père: retrouver le village natal de mon grand-père, dans la campagne autour de Hà Nội, et planifier un arrêt pendant notre séjour autour de la capitale. Mon grand-père avait quitté le village enfant, déménageant pour Saïgon alors qu’il avait une dizaine d’années. Mais on avait le nom du village. Ça a pris du temps, le bus s’est arrêté sur une petite route en terre et on se croyait perdus, mais après avoir demandé à quelques locaux et marché quelques centaines de mètres, nous y arrivâmes.

A villager, curious about why a big bus of tourists would be stopping by, listened to our story, and went to find the eldest person still living in the village. After talking to my uncle, the Elder remembered my grandfather, and confirmed this was indeed his birthplace.

Un villageois, curieux de voir un gros bus de touristes s’arrêter là, écouta notre histoire, et s’en alla chercher l’ancien du village. Après une courte discussion avec mon oncle, l’Ancien s’est souvenu de mon grand-père, nous confirmant que c’était bien son village natal.

A truly touching moment, to meet a living memory of my Vietnamese grandfather. This is his portrait.

Un moment très émouvant, de rencontrer une mémoire vivante de mon grand-père du Vietnam. Voilà son portrait.

The last living man from my paternal grandfather's village who still remembers him

I didn’t give any guidance or explanation for the theme, not even an article to specify the gender of the word, so that any of the French meanings for the words could be accepted (thesis, memory, be it human or digital, remembrance…). I picked that theme because I had in mind all our Elders that we hold dear in our hearts, and that too often we forget that they are living memories of those who came before us. I picked that theme because right after november 11th, the end of the First World War, the lives lost are commemorated. We are made to remember the atrocities of war, in the hopes that we learn from the past, to build a better future.

Je n’avais pas donné d’instructions ni d’explications pour le thème, pas même d’article pour en définir le genre, afin que toute acception soit possible (un mémoire, la mémoire, humaine ou numérique, le devoir de mémoire…). J’ai choisi ce thème en repensant à tous ces anciens qui nous sont chers, et dont on oublie trop souvent qu’ils sont la mémoire vivante de l’Antan. J’ai choisi ce thème parce que juste après le 11 novembre, fin de la première guerre mondiale, les vies perdues sont commémorées. On nous fait nous souvenir des atrocités de la guerre, en espérant qu’on apprenne de notre passé, à construire un futur meilleur.

Then Friday evening happened. I could have changed my post completely to accomodate for what happened. I chose not to. In Vietnamese culture, elders are revered. They get the utmost respect in society, they are cared for by their family (retirement homes are very rare, and it would be a disgrace to send your parents there. Usually the people there have no children anymore that can take care of them). Elders represent wisdom. Now, more than ever, we need to be wise to be able to overcome what’s happening. To not answer hatred with hatred.

Puis Vendredi soir est arrivé. J’aurais pu changer complètement mon billet pour prendre en compte ce qui s’est passé. J’ai choisi de ne pas le faire. Dans la culture vietnamienne, les anciens sont vénérés. Ils sont les plus respectés dans la société, et leurs familles s’occupent d’eux (les maisons de retraites sont très rares, ce serait une honte d’y envoyer vos parents. Les gens qu’on y trouve, en général, n’ont plus d’enfants pour s’occuper d’eux). Les anciens représentent la sagesse. Aujourd’hui, plus que jamais, on a besoin de sagesse pour surmonter ce qui nous arrive. Pour ne pas répondre à la haine par la haine.

Newcomers / Nouveaux

Chat bleu, Testinaute, Chloé, Marie, DelphineF, E, Calamonique, Mon Album Photo, Tuxana, Alexinparis, Dom-Aufildesvues, Thalie, Carole en Australie, Danièle.B, Galéa, Cara, Dr. CaSo, MauriceMonAmour, Guillaume, Laulinea, A’icha, Loulou, Brindille, Nicky, Sinuaisons, MyLittleRoad, Sous mon arbre, Homeos-tasie, Estelle, El Padawan, Kenza, Les bonheurs d’Anne & Alex, Koalisa, Julie, Lavandine, Christophe, CécileP, Pixeline, Lau* des montagnes, Visites et voyages, Aude, Krn, Alban, Nanouk, Xoliv’, Tambour Major, Morgane Byloos Photography, Lyonelk, BiGBuGS, Josette, Rosa, Céline in Paris, N. Madiot, Pilisi, Milla la galerie, Eva INside-EXpat, La Fille de l’Air, Suki, Blogoth67, Renepaulhenry, Woocares, J’habite à Waterford, Rythme Indigo, Mimireliton, Luckasetmoi, Cricriyom from Paris, Pat, Les Filles du Web, Voyager en photo, Philae, François le Niçois, Philisine Cave, Les Bazos en Goguette, Autour de Cia, Laurent Nicolas, AF News, Champagne, Akaieric, Frédéric, Canaghanette, magda627, Noz & ‘Lo, Gilsoub, Lavandine83, Chiffons and Co, Mamysoren, Dame Skarlette, KK-huète En Bretannie, Giselle 43.

81 thoughts on “Memory

  1. Une belle image et surtout une histoire touchante pour l’accompagner, ça a dû être un moment rempli d’émotion !

    Merci pour ce thème qui m’a d’abord posé bien des problèmes, puis a fini par me passionner😉

    Like

    • Même les guides touristiques étaient émus. Voir un car de touristes s’intéresser autant à leurs racines, c’est quelque chose de rare dans leur métier, et comme pour eux, les ancêtres c’est sacré… Allez, maintenant faut que tu nous trouves le thème de janvier :p

      Like

  2. J’ai aimé travailler le sujet que tu as sugéré tout comme l’image que tu nous présentes. Longue vie à nos ailleux , sinon sur la terre, dans nos mémoires!
    Merci pour ce sujet, plein d’ouverture et d’opportunités de produire de belles images.

    Like

    • En fait, en République Tchèque c’est un peu pareil. Il est d’usage de garder les générations passées dans leur maison. Chez nous, on a la grand-mère au rez de chaussée, par exemple…

      Like

  3. Tu as fait un véritable devoir de mémoire. Bravo.
    Chez nous, occidentaux, ce devoir est moins poussé sauf pour les soldats. Pour les autres qui sont catholiques, il y a le jour des morts le 2 novembre.

    Like

  4. Très belle histoire, inspirant. Je me sentais bien terre à terre avec ma photo et au contraire j’aime beaucoup la tienne, et je pense à ce moment fort que tu as du vivre.

    Like

  5. Très émouvant, on avait fait la même chose au Maroc pour ma belle mère, retrouver une histoire passée il y a si longtemps et voir que des gens s’en souviennent…Je n’ai pas non plus changé mon billet, même s’il se rapproche énormément des événements et de notre devoir de mémoire…Merci pour ce thème qui m’a inspiré pour notre première participation😉

    Like

  6. Beau portrait et quelle chance tu as eu de trouver une personne qui avait gardé en mémoire ton grand-père. Hélas parfois avec l’âge certaines personnes perdent la mémoire (Alzheimer). On se souviendra malheureusement de ce qui s’est passé à Paris ces jours derniers.

    Like

  7. Merci à toi pour ce thème. Ton histoire est belle, et je suis certaine qu’on se souviendra toujours des anciens, même si en occident, on a plutôt tendance à les renier de nos jours. Et merci de ne pas avoir imposé d’axe à ce thème, qu’on pouvait interpréter librement.

    Like

    • Je n’ai pas imposé d’axe parce que j’étais curieux de voir comment le thème serait interprété, justement. J’avais une demi-douzaine d’idées pour le thème, je suis content d’avoir vu des interprétations qui les rejoignent🙂

      Like

  8. Très beau billet touchant, j’ai souvent entendu des amis (vietnamiens aussi ou même turcs) dire que chez eux ca ne se faisait pas ” d’abandonner” ses parents ds une maison de retraite. Pour l’avoir vécu (3 générations sous le même toit), notre génération d’aujourd’hui ne sait pas (ou n’est pas assez tolérante) pour vivre à plusieurs générations sous le même toit … C’est triste à dire mais on a parfois du mal à vivre avec nos parents / nos enfants (selon l’age) ….

    Like

    • La différence, c’est que là-bas, même si on a du mal, ça reste la honte de ne pas s’en occuper. Donc malgré tout, on s’efforce d’apprendre à vivre ensemble malgré les différents qu’on peut avoir. C’est pas forcément plus mal…

      Like

  9. Une histoire qui m’a beaucoup touchée dans cette recherche de lieu identitaire. Le portrait de la photo, j’aime beaucoup et y suis sensible. Merci pour ton thème. J’avais autre chose en réserve, un peu moins triste. Merci à toi et aussi pour ce beau thème.

    Like

Insert nice comment here :) / Par ici les gentils commentaires :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s