Guilty Pleasure

This month’s theme, chosen by Angélique  (, is “guilty pleasure” (Péché mignon).
Le thème du mois, choisi par Angélique  (, est Péché mignon.

I don’t really have ‘guilty pleasures’, not in terms of food anyways. There is no food I would crave or die for. I guess that’s what happens when you live in different countries for some time, you adapt and stop waking up sweating in the middle of the night from an erotic dream involving French baguettes and creamy Camemberts. I do enjoy food, and life in general. But I view things a bit differently. As I was saying, I don’t really have cravings. No irresistible anything, really. When I go somewhere, if there’s something I really like, I’ll jump on the opportunity and enjoy while I can. But I won’t walk 500 miles for a delicacy. That being said, one of the things I love is actually walking around in fairs and markets, and just take in all the smells. There is nothing like walking in Prague on a crisp winter afternoon, and getting aromas of spices from mulled wine, vanilla and cinnamon from the Trdelník being baked non-stop from morning to evening…

Je n’ai pas vraiment de péché mignon, du moins pas en terme de nourriture. Il n’y a aucun plat pour lequel je me damnerais. J’imagine que c’est ce qui arrive quand on est expatrié pendant un certain temps, on s’adapte et on arrête de se réveiller en sueur au beau milieu de la nuit, d’un rêve érotique incluant baguettes et camemberts bien faits. J’aime la bouffe, et la vie en général. Mais je vois les choses différemment. Je ne vais pas être du genre à avoir une envie soudaine de quelque chose, ou être incapable de résister à un aliment. Quand je vais quelque part, s’il y a quelque chose que j’aime vraiment, je vais sauter sur l’occasion et en profiter tant que je peux. Mais je vais pas faire 500 bornes pour une friandise. Ceci étant dit, une des choses que j’adore faire c’est de ma balader dans foires et marchés, et juste en prendre plein le nez. Il n’y a rien de tel que de marcher dans Prague un après-midi d’hiver, dans le froid vivifiant, et sentir les arômes d’épices de vin chaud, de vanille et de cannelle des Trdelník que l’on fait cuire du matin au soir…

Trdelník, Prague Christmas Market 2014 on Staroměstské náměstí

Now, what did the others figure out for this month?

Et les autres, ils s’en sont sortis comment ce mois-ci?

Akaieric, Lyonelk, Jakline, Alban, Wolverine, écri’turbulente, Frédéric, Pat, Mirovinben, DelphineF, Kellya, Tambour Major, Christophe, Morgane Byloos Photography, Cricriyom from Paris, Brindille, Lilousoleil, Giselle 43, Chiffons and Co, Betty, Blogoth67, Gilsoub, Angélique, magda627, Danièle.B, Lau* des montagnes, Josette, François le Niçois, Mamysoren, Tataflo, Carolyne, Ventsetvoyages, Alexinparis, El Padawan, Aude, Memories from anywhere, Eurydice, Krn, Sous mon arbre, Cara, Magouille, Céline in Paris, Chat bleu, Amartia, BiGBuGS, Laurent Nicolas, Philisine Cave, La Tribu de Chacha, Bubble gones, Sandrin, Who cares?, Gine, Marie-Paule, Renepaulhenry, Shandara, Josiane, Philae, Escribouillages, Nicky, Lavandine, J’habite à Waterford, Lavandine83, Xoliv’, Pilisi.


Prague Christmas Market 2014

Merry Christmas! If you do celebrate it, of course. Actually, Merry Christmas even if you don’t. It’s become so secular now anyways, no need to be christian to actually celebrate the “special day at the end of the year where you try to spend an amount of money in tokens of gratitude equal to the worth of the tokens of gratitude you shall receive from others”. I may be kind of a grinch, but still, I do like Christmas Markets. Even though when I go to the one in Prague, I can have neither Svařák (mulled wine) nor Medovina (mead), which are typical for the season, since I always drive to Prague. I liked the one in Bordeaux while I lived there, small, non traditional, but they had things I would not be able to find during the rest of the year. I was nonplussed by the one in La Défense. I liked the one in Regensburg very much, very traditional. And I realize, I never showed you the Prague Christmas Market. Let’s have a look, then, shall we? On a grey Sunday afternoon, I headed to the Christmas Market in Prague, on Staroměstské náměstí (Old Town Square), with my cousin from Cyprus.

Joyeux Noël! Si vous le fêtez, bien sûr. En fait, Joyeux Noël même si vous le fêtez pas. C’est tellement séculaire de nos jours de toutes façons, pas besoin d’être chrétien-ne pour fêter “ce jour spécial de fin d’année où on essaie de dépenser une somme d’argent en objets de reconnaissance d’une valeur égale aux objets de reconnaissance que vous estimez recevoir des autres”. Appelez-moi Grinch si vous voulez, mais quand même, j’aime bien les marchés de Noël. Même si, quand je vais à celui de Prague, je ne peux avoir ni Svařák (vin chaud) ni Medovina (hydromel), typiques pour la saison, vu que je conduis toujours pour aller à Prague. J’aimais celui de Bordeaux quand j’y vivais, petit, pas tradi, mais avec des trucs qu’on ne trouvait nulle part tout le reste de l’année. Celui de La Défense ne m’avait pas impressionné. J’ai beaucoup aimé celui de Ratisbonne, très traditionnel. Et je me rends compte que je ne vous avais encore jamais montré le marché de Noël de Prague. Allons-y, alors. Un dimanche après-midi tout gris, je me suis rendu au marché de Noël de Prague, sur Staroměstské náměstí (place de la vieille ville) avec ma cousine chypriotte.

Glimpse of Christmas

For an optimal experience, you will want a dry, crisp day, slightly below freezing, no wind, a thin layer of snow over the city, fog coming out of your mouth every time you exhale, and dusk at 4PM or so. Sadly, no snow had fallen thus far. And when you visit the market by day, it has a completely different feel about it.

Pour une expérience optimale, il vous faut un temps clair, sec, un poil en dessous de zéro, pas de vent, une fine couche de neige sur la ville, du brouillard qui sort de votre bouche quand vous parlez, et un crépuscule aux alentours de 16h. Malheureusement, on n’a toujours pas eu de neige cette année. Et quand on visite le marché de Noël de Prague le jour, c’est pas du tout la même ambiance.

Prague Christmas Market 2014, Staroměstské náměstí

Prague Christmas Market during the day

Vesele Vánoce

It feels crowded.

C’est bondé.

Crowded footbridge overlooking the Christmas Market 2014 in Prague, Staroměstské náměstí

There’s a footbridge in the middle of Staroměstské náměstí (Old Town Square), where you can try to squeeze between people and catch a glimpse of an equally crowded market.

Il y a une passerelle au milieu de Staroměstské náměstí (Place de la vieille ville), ou vous pouvez tentez de vous tasser au milieu de la foule pour tenter de surplombé un marché tout aussi bondé.

Christmas Market 2014 in Prague, Staroměstské náměstí

Christmas Markets, here, are more about food than they are about typical christmas decorations. Of course, there are a few, but nothing that you can’t find year-round in such a touristy place. Pretty much everybody is eating or drinking. A way like any other to keep warm. And in terms of eating, there’s nothing actually specific to Christmas.

Les marchés de Noël, ici, sont plus à propos de la nourriture qu’à propos des décorations de Noël. Bien sûr, on en trouve, mais rien qui ne se trouve tout au long de l’année dans ce nid à touristes. Tout le monde ou presque mange ou boit. Une manière comme une autre de maintenir sa température corporelle. Et niveau bouffe, il n’y a rien de vraiment spécifique à Noël.


You’ll find Langoše, a large circle of batter, deep fried, covered with ketchup, garlic and grated cheese (try it at least once if you don’t have cholesterol problems. Just to say you tried).

On trouve des Langoše, une grosse galette de pâte à beignets, frite, couverte de ketchup, ail et fromage râpé (faut essayer au moins une fois si vous n’avez pas de problèmes de cholestérol. Juste pour pouvoir dire que vous avez essayé).

That's a lot of condiments

You’ll find grilled meat and sausages (out of respect for my vegetarian readers, I’ll just show you the amount of mustard and ketchup one stall was having, to give you an idea…)

On trouve grillades et saucisses (par respect pour mon lectorat végétarien, je vous montre la quantité de moutarde et ketchup sur un stand, ça vous donnera une idée…)

Trdelník, Prague Christmas Market 2014 on Staroměstské náměstí

And you’ll find Trdelník, wrapped around a beech pin (for the real ones, metal for the touristy stuff), slowly cooking above warm embers, dipped in sugar, vanilla and hazelnut crumbs.

Trdelník, Prague Christmas Market 2014 on Staroměstské náměstí

Et on trouve du Trdelník, enroulé autour d’un rouleau en hêtre (pour le vrai, en métal pour les trucs à touristes), qui cuisent lentement à la braise, roulés dans sucre, vanille et brisures de noisettes.

Trdelník, Prague Christmas Market 2014 on Staroměstské náměstí


Prague Christmas Market after dark

Christmas Market 2014 in Prague, Staroměstské náměstí

Dusk gives an entirely different atmosphere to the market. The ambient light switches from “diffuse dull gray” to the warm yellow of cheap light bulbs.


Le crépuscule change l’atmosphère du lieu complètement. La lumière ambiante passe du “gris diffus ennuyeux” au jaune chaud des ampoules pas chères.

Making Trdelník

The Christmas tree lights stand out in the dark sky

Les lumières de l’arbre de Noël ressortent sur le ciel sombre

Twinkle twinkle little star

And it’s actually possible to see the lights in the trees and everything.

Et il est en fait possible de distinguer lesdites lumières, et tout.

Christmas tree decorations, Christmas Market 2014 in Prague

Yup, it just doesn’t feel like Christmas on the Market when the sun is still up.

Ouais, ça ne ressemble pas à Noël au marché tant qu’on y va en journée.


I hope you enjoyed your Christmas day. To celebrate, here’s my present, and enjoy because you won’t see that every day: my ugly mug, and two big balls, in a very rare ” Christmas selfie” 🙂

J’espère que vous avez passé un joyeux Noël. Pour fêter ça, voici mon cadeau, et profitez en vous aurez pas ça tous les jours: ma trogne, et deux grosses boules, via un très rare “Selfie de Noël” :).

Christmas Selfie

The Batmobile is gone! / La Batmobile a disparu!

I told you about the wine harvest festival, didn’t I? I was not sure I would be able to make it this year, but in the end, I did :). There were lots of people as usual, and this time I could take a bit more pictures…

Je vous ai déjà parlé de la fête des vendanges, pas vrai? Je n’étais pas sûr de pouvoir y aller cette année, mais au final, j’ai pu :). Il y avait foule, comme d’habitude, et cette fois j’ai pu prendre un peu plus de photos…


There were some pretty classic rides, and some a little bit more… original. I dubbed this one the “drop your kid there and go have a blast somewhere else”. Why else would you want to lock your kid in an inflatable water ball?

Il y avait des manèges plutôt classiques, et d’autres plus… originaux. J’ai surnommé celui-là le “laissez vos mioches là et allez vous éclater ailleurs”. Sinon pourquoi enfermer la marmaille dans une boule à hamster géante gonflable?

Inflatable Water Balls

And unfortunately, I checked on the smell merry go round, and the Batmobile is gone. Replaced by a decrepit race car.

Et malheureusement, j’ai revérifié sur le petit manège, la Batmobile n’est plus. Remplacée par une vieille voiture de course toute décrépie.

No more batmobile

Kids love those swings (parents apparently get bored, though, and I would advise not to phone and push the swing at the same time…).

Les enfants adorent ces balançoires (les parents s’en lassent visiblement, par contre, et je recommande de ne pas téléphone et pousser la balançoire en même temps…).


While adults can also have their share of fun.

Enfin bon, les grands aussi ont de quoi s’amuser.

Amusement RideAdrenaline ride

At some point, I spotted two giant bees…

À un moment, j’ai vu deux abeilles géantes…

Worker Bees

Who were apparently handing out real estate flyers.

Qui distribuaient des pubs pour une agence immo.

Worker Bees

There was also a Ferris Wheel. It’s not the London Eye, but it’s good enough 🙂

Il y avait aussi une roue. C’est pas le London Eye, mais ça ira pour ici 🙂

Ferris Wheel

I also had the opportunity to check on my Czech, a bit. I mean, all those words written on the Perník (gingerbread), you have to know what that means if you don’t want to send the wrong message. A mother in law might get offended with a gingerbread saying “best dad in the world”, right?

J’ai pu aussi faire un test de vocabulaire en tchèque, un peu. J’veux dire, tous ces mots écrits sur les Perník (pains d’épices), faut bien savoir ce qu’il y a d’écrit si on ne veut pas envoyer le mauvais message. Une belle-mère pourrait se vexer d’un pain d’épice qui dit “meilleur papa du monde”, non?

To Sex, For You, To Love, You're amazing

So, from left to right: “To Sex”, “For You”, “To Love”, “You’re amazing”. The gingerbread are so colourful, it’s nice to watch. But they’re so big, just thinking about all the sugar and glazing, I’m getting full just by walking by.

Donc, de gauche à droit: “Au Sexe”, “Pour Toi”, “À l’amour”, “T’es formidable”. Les pains d’épices sont si colorés, c’est joli à voir. Mais tellement gros, rien que de penser à tout le sucre et le glaçage, j’ai plus faim rien qu’en marchant à côté.

Perník (gingerbread) and Candy

And it’s not just the Gingerbread. There’s also Turrón, which is called “turecký med” here (turkish honey), Marcipan (Marzipan) cakes shaped like fruit, vegetable, or funny animals, liquorice sticks…

Et y’a pas que tu pain d’épices. Il y a aussi du Turrón, qu’on appelle ici “turecký med” (miel turc), des formes en Marcipan (Pâtes d’amande): fruits, légumes, ou animaux rigolos… et des réglisses…

Perník (gingerbread) and Candy

Cotton Candy, here, is called Cukrová Vata, and they sell it in bags or boxes. Not on a stick like in France.

La barbe à papa, ici, s’appelle Cukrová Vata, et est vendue en boîte ou sachet. Pas sur un bâtonnet comme en France.

Cotton Candy

Of course, you can’t have a fair without selling Trdelník, the traditional pastry cooked on a cylinder.

Bien sûr, pas de foire sans Trdelník, la pâtisserie traditionnelle cuite sur un cylindre.


And you can’t have a wine harvest festival without Burčák (Federweißer)…

Et pas de fête des vendanges sans Burčák (Vin bourru / Bernache)…


Oh, and for once, I’m even letting you enjoy a self-portrait I made at the fair :p

Allez, une fois n’est pas coutume, je vous mets ma trombine prise à la foire :p