Prachovské Skály

North East of Prague, there’s a Protected Area that is aptly called Český ráj (Bohemian Paradise). Sounds a bit presumptuous at first, but I’ll just give you a glimpse of the region, and you’ll tell me afterwards if you think the name is deserved ;). It is well known for its various landscapes and scenery, but what I know it most for is for the “rock towns” there, groups of sandstone rock towers in the forest, such as the one near Prachov, the Prachovské Skály (Prachov Rocks).

Au Nord-Est de Prague, il y a une zone protégée, bien nommé Český ráj (Paradis de Bohême). Dit comme ça, ça semble un peu présomptueux, mais je vais vous en montrer un bout, et vous me direz après si vous pensez que le nom est mérité ;). La région est connue pour ses paysages et vues diverses et variées, mais je la connais surtout pour ses “villes de pierre”, des groupements de tours de grès au cœur de forêts, comme celle près de Prachov, dénommée Prachovské Skály (Rochers de Prachov).

Cisařská Chodba Gorge (The Emperor's passage)

Cisařská Chodba (The Emperor’s passage)

I visited them twice. Once on my own, six years ago, with my old point and shoot camera, once with my niece who was visiting Prague this summer with her boyfriend. So the photos will be a mix of 6 years ago vs now. Guess if you can figure out which is which, hopefully over 6 years my practice of photography has improved enough that the difference would be rather obvious :).

Je les ai visités deux fois. Une fois seul, il y a six ans, avec mon vieil appareil compact, et une fois avec ma nièce en visite à Prague cet été avec son Jules. Donc les photos vont être un mélange d’il y a 6 ans et de maintenant. Essayez de faire la différence entre chaque, avec un peu de chance ces 6 dernières années ma pratique de la photo a suffisamment progressé pour que la différence soit assez évidente :).

Prachovské skály

Prachovské skály

Landscape / Paysage

Sandstone towers

Sandstone towers

The landscape is very typical of the forests I saw here, meaning sandstone towers shaped and carved by erosion, surrounded by trees (just like in the Kokořín forest, in Outdoors climbing in Roklice).

Le paysage est très typique des forêts que j’ai vues ici, ce qui veut dire des tours de grès formées et taillées par l’érosion, entourées d’arbres (comme dans la forêt de Kokořín, dans  Outdoors climbing in Roklice).

Prachovské skály from the Prachov entrance

Prachovské skály from the Prachov entrance

Sometimes, you don’t really realize how massive the stone towers can rise…. until you actually come at their foot, or they are without too many trees around (pine trees tend to rise high…)

Prachovské skály

Parfois, on ne se rend pas vraiment compte de l’envergure des tours… jusqu’au moment où on arrive à leur pied, ou qu’on les voit sans trop d’arbres autour (ça a tendance à monter haut, le pin…).

Sandstone tower

The Trails / Les chemins de randonnée

Green trail

Green trail

There are four trails in total, more or less sharing a common path. The trails go from one Vyhlídka (vantage point) to another, and are marked green (for the longest one), red, and yellow for the shorter ones, plus one light blue trails for strollers.

Il y a quatre pistes de randonnée en tout, partageant de temps en temps un bout de chemin. Les chemins vont d’une Vyhlídka (belvédère) à une autre, et sont marqués en vert (pour la plus longue), rouge et jaune pour les plus courtes, et une bleue ciel pour les poussettes.

the trail goes up and down

the trail goes up and down

The trails are clearly marked with paint on the stone or on trees

look up

green and red trails sharing a piece of the path. watch out above, though…

Les pistes sont bien marquées à la peinture sur la pierre ou sur les arbres

Only one person at a time...

Green trail

And there are signs at each crossing as well to help you.

Et il y a des panneaux aux intersections pour se repérer.

Cisařská Chodba Gorge (The Emperor's passage)

Cisařská Chodba (The Emperor’s passage)

If you take the green trail, you have to know that on more than one occasion you’ll have to squeeze through rather narrow passages between the towers.

Prachovské skály

Narrow passage in Prachovské skály

Si vous prenez la piste verte, sachez qu’à plus d’une occasion il va falloir vous faufiler dans des passages assez étroits dans la roche.

Masarykova Cesta

Masarykova Cesta

People can squeeze through with a baby carrier on their back, but you can only go one person at a time pretty much…

Les gens peuvent s’y glisser avec un porte-bébé sur le dodo, mais on ne peut parfois passer qu’un seul à la fois…

Prachovské skály

Prachovské skály

And considering that there are two entrances to the side, the trail isn’t one way, leading to moments where you just end up waiting for a group of tourists to pass through. Somebody needs to put some traffic lights in there :).

Et vu qu’il y a deux entrées au site, la piste n’est pas à sens unique, ce qui mène à des passages où on se retrouve à attendre qu’un groupe de touristes finissent de passer. Faudrait mettre un feu tricolore, ici :).

can't cross each other inside those narrow passages, you have to wait until a group passes before going through.

can’t cross each other inside those narrow passages, you have to wait until a group passes before going through.

At times, it can feel a bit crowded, but thankfully I haven’t met too noisy groups so far on each of my visits.

Parfois, ça peut sembler un peu bondé, mais par chance je n’ai encore pas rencontré de groupe trop bruyants lors de mes visites.

The narrow trail between the towers

The narrow trail between the towers

6 years ago, I followed the green trail to try and see as much as possible. This year, I took my niece through a mix of the red and green trails. Starting on the red trail from the Prachov entrance, then bifurcate onto the green trail as soon as possible to the Rumcajsova Vyhlídka, then all the way to Čisařska Chodba (The emperor’s passage), then back onto the red trail to close the loop and go back to the parking lot.

Il y a 6 ans, j’avais suivi la piste verte pour en voir le plus possible. Cette année, j’ai emmené ma nièce à travers un mélange des pistes rouge et verte. Départ sur la rouge depuis l’entrée côté Prachov, puis on embranche vers la verte dès que possible à la Rumcajsova Vhylídka, jusqu’au Čisařska Chodba (passage de l’empereur), et de nouveau sur la rouge pour boucler la boucle et retourner au parking.

Cisařská Chodba Gorge (The Emperor's passage)

Cisařská Chodba (The Emperor’s passage)

The Vyhlídky (vantage points / belvédères)

All throughout the trail, you can reach Vyhlídky (vantage points), that will offer a view of either the scenery around you, or of the rock formations inside the forest, the biggest one being the Cisařská Chodba Gorge (Emperor’s passage), named after Emperor Francis I, who passed through there long ago. Several vantage points are located on towers all around the gorge.

Le long de la piste, on trouve de nombreux Vyhlídky (belvèderes), qui vont donner une vue soit sur le paysage autour, ou sur les formations rocheuses dans la forêt elle-même, la plus imposante étant la Cisařská Chodba (Passage de l’Empereur), nommé après l’empereur François-Joseph I, qui y est passé il y a longtemps. De nombreux points de vues se situent autour du canyon.

Cisařská Chodba Gorge (The Emperor's passage)

Cisařská Chodba (The Emperor’s passage)

Vyhlídka Křížkovského

From this vantage point you get a clear view of the landscape North of the forest, like the small village of Jinolice with its fishing lake.

De ce point de vue on a une vue dégagée sur le paysage au nord de la forêt, comme le petit village de Jinolice avec son lac de pêche.

Jinolice

Jinolice

or the ruins of Trosky castle

ou les ruines du château de Trosky

Ruins of Trosky Castle

Ruins of Trosky Castle

Typical views of the Bohemian countryside, no wonder that some travelers would elicit the spot for a nice picnic out in the open…

Des vues typiques de la campagne de Bohême, pas étonnant que certains voyageurs s’y installent pour un petit pique-nique en plain air…

Probably one of the best spots for a picnic

Probably one of the best spots for a picnic

Rumcajsova Vyhlídka

Prachovské skály

Rumcajs is actually a small fairy tale character from old Czech cartoons. The vantage point is named after him, and originally also gave a view over the Northern scenery. However, tree growth kinda hid the view there, making this place our own picnic stop, in the shade, while watching the people come and go.

Rumcajs est en fait un petit personnage de vieux dessins animés tchèques. Le belvédère porte son nom, et il y a longtemps donnait aussi vue sur le paysage au nord. Cependant, la pousse des arbres cache un peu la vue, là, ce qui nous a fait choisir l’endroit pour notre propre pique-nique, à l’ombre, en regardant les passants.

Rumcajsova Vyhlídka

Rumcajsova Vyhlídka

Vyhlídka Prof. Hakena

Vyhlídka Prof. Hakena

Vyhlídka Prof. Hakena

This vantage point, on the green trail, gives a great view over two tall rock towers sticking out from the forest. I did see anchor rings on it, but I cannot imagine the difficulty of the ascent… Still, couldn’t help but think about it while I was looking at it :p.

Ce belvédère, sur la piste verte, donne une superbe vue sur deux grandes tours qui jaillissent de la forêt. J’y ai vu des points d’ancrage, mais je n’ose imaginer la difficulté à grimper… Quand même, je n’ai pas pu m’arrêter d’y penser en la regardant :p.

Prachovské skály

Všetečkova vyhlídka and Schlikova vyhlídka

Cisařská Chodba Gorge (The Emperor's passage) from Všetečkova vyhlídka

Cisařská Chodba Gorge (The Emperor’s passage) from Všetečkova vyhlídka

Both Všetečkova vyhlídka and Schlikova vyhlídka are very close to each other, and overlook the Cisařská Chodba Gorge (Emperor’s passage).

Všetečkova vyhlídka et Schlikova vyhlídka sont proches l’une de l’autre, et donnent sur la Cisařská Chodba Gorge (passage de l’Empereur).

Tourists watching over Cisařská Chodba Gorge (The Emperor's passage) from Schlikova vyhlídka

Tourists watching over Cisařská Chodba Gorge (The Emperor’s passage) from Schlikova vyhlídka

All trails (except the stroller trail, which doesn’t go up very much) include at least one vantage point overlooking it, and for good reason. I’m not exactly sure how to do it justice.

Toutes les pistes (sauf celle pour poussettes, qui ne monte pas beaucoup) contiennent au moins un belvédère qui la surplombe, et y’a une raison. Je ne sais pas trop coment lui rendre justice.

Cisařská Chodba Gorge (The Emperor's passage)

Cisařská Chodba (The Emperor’s passage)

A single picture doesn’t seem enough to represent how small one can feel in the middle of all this.

Une seule photo ne semble suffire à représenter comment on se sent tout petit au milieu de tout ça.

Cisařská Chodba Gorge (The Emperor's passage)

Cisařská Chodba (The Emperor’s passage)

And a phone video isn’t the best thing either, but who knows, maybe it’ll help give you a sense of scale…

Et une vidéo avec mon téléphone n’est pas le top du top, mais qui sait, ça vous donnera peut-être une idée de l’échelle du bousin…

Vyhlídka Míru

Vyhlídka míru

Vyhlídka míru

Vyhlídka Míru is located across the Cisařská Chodba, and basically gives a view of the towers on the southern edge of the forest. Those you can see from the main road on your way there from Prague.

Vyhlídka Míru se trouve de l’autre côté de Cisařská Chodba, et donne sur les tours qui bordent le sud de la forêt. Celles qu’on peut voir depuis la route principale sur le chemin depuis Prague.

Vyhlídka míru

Vyhlídka míru

You can also see a bit of the southern countryside from there.

On voit aussi un petit bout de campagne au sud depuis cet endroit.

Český raj

Český raj

Šikma věž

Šikma věž gives a very good view on the Southern countryside. Must be beautiful in Spring or early summer before the crops are actually harvested…

Šikma věž donne une très bonne vue sur la campagne au sud. Ça doit vraiment être magnifique au Printemps ou au début de l’été, avant les moissons…

Český raj, from the Šikma věž

Český raj

Vyhlídka Pechova

Vyhlídka Pechova

Vyhlídka Pechova

Last on the green trail if you take the loop from the lower entrance, Vyhlídka Pechova would maybe deserve to actually be checked out first, as its a perfect example of how the geological formations are surrounded and swallowed by the vegetation around here. Certainly not the most impressive view you could have, but I like how it really is typical of Czech forests in the Bohemia area.

Dernier point de vue sur la piste verte si on part de l’entrée basse, Vyhlídka Pechova mériterait peut-être d’être première sur la liste, tant elle reflète bien la manière dont les formations géologiques sont entourées et avalées par la végétation par ici. Sûrement pas la vue la plus impressionnante qu’on pourrait avoir, mais j’aime comme c’est vraiment typique des forêts tchèques dans la région de Bohême.

Vyhlídka Pechova

Vyhlídka Pechova

Climbing / Escalade

Sandstone

Sandstone

The Czech are huge climbers. And when you live around that kind of rocks, it’s not a big surprise. So, of course, it is possible to climb in Prachovské Skály. It is, of course, heavily regulated, since you are on a protected area, but it’s not uncommon to see a climber’s butt through a crack in the trail when you’re walking over there.

Les tchèques sont des fanas d’escalade. Quand on habite autour de ce genre de roches, ce n’est pas très étonnant. Donc, bien sûr, il est possible de faire de l’escalade à Prachovské Skály. C’est, bien évidemment, très contrôlé, vu qu’on est dans une zone protégée, mais il n’est pas rare de voir un postérieur de grimpeur au détour d’une fente le long de la piste quand on se promène.

Climber in Prachovské skály

Climber in Prachovské skály

6 years ago, I noticed those mysterious “rings and boxes” on top of many a tower, wondering what those where.

Il y a 6 ans, je remarquais pour la première fois ces “anneaux et ces boîtes” au sommet de nombreuses tours, me demandant ce que cela pouvait bien être.

Climbing ring and box

Climbing ring and box

Obviously, the answer was right under my nose the whole time (in Czech, of course :D).

De toute évidence, la réponse était pile sous mon nez tout ce temps (en tchèque, bien sûr :D).

Horolezectvi

(Here, the panel is basically giving a small vocabulary lesson, and explaining that each tower has a name, that on top of it there is a metal box with a book and pencil on it to record your passage, and an anchor ring for abseiling down after you climb). I know that now. Didn’t at the time, of course, and actually only learned of the meaning of the box during my first nature climbing session with some locals (which I wrote about in Outdoors Climbing).

(Ici, le panneau donne une petite leçon de vocabulaire, et explique que chaque tour a un nom, qu’au sommet il y a une boîte en métal avec un carnet et un crayon pour y laisser trace de son passage, et un point d’ancrage pour redescendre en rappel après la montée.) Je le sais maintenant. Mais je n’en avais aucune idée à l’époque, et n’ai en fait découvert le sens de la boîte que lors de ma première session d’escalade en nature avec des gens du coin (que j’avais raconté dans Outdoors Climbing).

Climbing box and anchor ring

Climbing box and anchor ring

Once you know that, you start noticing it everywhere.

Et une fois que vous savez ça, vous commencez à les voir partout.

Climbing box and anchor ring

Climbing box and anchor ring

Even next to the small Czech flag right smack in the middle of Cisařská Chodba gorge

Même à côté du petit drapeau tchèque en plein milieu du canyon Cisařská Chodba

Cisařská Chodba Gorge (The Emperor's passage)

Cisařská Chodba (The Emperor’s passage)

It’s simple. Once I knew there were climbing opportunities here, I started to notice anchor rings everywhere. If you’re into climbing, I’d recommend contacting the Hudy store in nearby Jičín to arrange a climbing lesson. They’d take care of all the important paperwork and provide an instructor so that you can enjoy a safe climbing session following all the rules (safety and preservation-wise).

C’est bien simple. Une fois que j’ai vu qu’on pouvais grimper ici, j’ai commencé à voir des points d’ancrage partout. Si vous aimez l’escalade, je vous suggère de contacter le magasin Hudy dans la ville toute proche de Jičín pour arranger une leçon d’escalade. Ils s’occuperont de tous les papiers importants et vous fourniront un instructeur pour que vous puissiez profiter d’un bon moment de grimpe dans les règles de l’art (que ce soit du point de vue légalité comme du point de vue de la sécurité).

Practical information / Infos pratiques

There are two entrances to the Prachovské skály. The lower entrance, at the Turisticka Chata (touristic cottage), and the higher entrance located right outside of Prachov. Both entrances are marked on the map below.

Il y a deux entrées aux Prachovské skály. L’entrée basse, à la Turisticka Chata (chalet touristique), et l’entrée haute pile à la sortie de Prachov. Les deux entrées sont marquées sur la carte ci-dessous.

Note for disabled people: There is a kočarek (stroller) trail, meaning the track is also suitable for people with a wheelchair or crutches. It is best accessed from the Prachov entrance.

Note à l’attention des personnes à mobilité réduite: Il y a une piste pour kočarek (poussette), ce qui fait que la piste est aussi adaptée aux personnes en fauteuil roulant ou en béquilles. Dans ce cas, mieux vaut utiliser l’entrée côté Prachov.

Well, that’s it for today. So, do you think the name of Bohemian Paradise is well deserved?

Allez, c’est tout pour aujourd’hui. Alors, pensez-vous que le nom de Paradis de Bohême soit mérité?

Advertisements

Ontario’s African Lion Safari

I was recently asked: “If you could, would you go live in Canada again?”, which made me think and remember about my time there. And of one rainy afternoon in Autumn. Perfect for a little “Throwback Thursday” :).

On m’a récemment demandé: “si tu le pouvais, retournerais-tu vivre au Canada?”, ce qui m’a fait repenser à mon temps là-bas. Et à un après-midi d’automne pluvieux. Parfait pour un petit “Jeudi Nostalgie” 🙂

See, there’s so much one can do in the GTA without a car. So every time I wanted to do a trip outside of Toronto, it was pretty much mandatory for me to rent a car. On the plus side, you can rent a car for a day and it’s pretty cheap, compared to prices you’d find in Paris, for example. On the other hand, it means you have to make a reservation, bother with paperwork everytime, and try not to get lost on the way because who knows when the rental’s GPS map was last updated… Anyways, back to Autumn 2008, on a grey day, we decided to check out the African Lion Safari, in Hamilton (actually closer to Cambridge than it was to Hamilton, but eh…), a big park, some 100km away from Toronto, where you can drive in the midst of the animals, Jurassic Park style.

Il y a des limites à ce qu’on peut faire dans la GTA sans voiture. Alors à chaque fois que je voulais faire quelque chose hors de Toronto, la location de voiture était obligatoire. D’un côté, les locations à la journée sont assez bon marché, comparées aux prix qu’on peut trouver à Paris, par exemple. D’un autre côté, ça veut dire qu’il faut faire une réservation, se coltiner la paperasse à chaque fois, et essayer de ne pas se paumer parce que qui sait quand le GPS de location a été mis à jour pour la dernière fois… Enfin bon. Nous revoilà à l’Automne 2008, une journée de grisaille, on se décide à aller faire un tour à l’African Lion Safari, à Hamilton (plus proche de Cambridge que d’Hamilton, mais bon…), un grand parc, à une centaine de km de Toronto, où l’on peut conduire au milieu d’animaux, façon Jurassic Park.

Safety / Sécurité

African Lion Safari

Safety first

Suffice to say, when you drive in the middle of wild animals, there are a few rules to follow, for everyone’s safety. Those should sound obvious to you, but if you plan a trip there, make sure you look at the current park policies, they are on the website. Obvious policies would be:

  • no entry with a convertible, a car with broken/cracked windows or windshields.
  • NEVER, EVER GET OUT OF YOUR CAR UNDER ANY CIRCUMSTANCES (especially in the lion or cheetah enclosures)
  • Never leave children unattended (unless they’re called Hansel, Gretel, or both. In which case it’s cool. There’s a gingerbread house for them at the back)
  • If you have a car break down, DO NOT GET OUT. Sound your horn and wait for the patrol car.
  • Drive slowly.
  • No feeding the dinosaurs.

Cela va sans dire, quand on roule au milieu d’animaux sauvages, il y a quelques règles de base à respecter, pour la sécurité de tous. Ça devrait vous sembler évident, mais si vous prévoyez une visite, veillez bien à consulter le règlement du parc, il est sur le site. Dans la catégorie “bon sang mais c’est bien sûr”:

  • entrée interdite aux décapotables et voitures avec fenêtres ou pare-brise cassé/endommagé
  • NE JAMAIS AU GRAND JAMAIS SORTIR DE SON VÉHICULE SOUS QUELQUE CIRCONSTANCE QUE CE SOIT (surtout dans l’enclos des lions ou des guépards)
  • Ne jamais laisser les enfants sans surveillance (sauf s’ils s’appellent, Hansel, Gretel, ou les deux. Auquel cas c’est bon. Il y a une maison en pain d’épice là-bas au fond)
  • En cas de panne, NE PAS SORTIR DU VÉHICULE. Klaxonnez et attendez le véhicule de patrouille.
  • Roulez lentement
  • Ne pas nourrir les dinosaures.
Weekly Photo Challenge: The Sign Says: Trespassers will be eaten

Trespassers will be eaten / Les intrus seront mangés

The Park / Le Parc

Llama

Llama

It was a grey day when we left, it was raining when we arrived. On the one hand, I was glad the visit was done while we were caged in the car, at least I didn’t get wet. On the other hand… well, I have to apologize in advance for the pictures…

East African crowned crane

East African crowned crane

Il faisait gris quand on a décollé, il pleuvait quand on est arrivés. D’un côté, j’étais content d’être en cage dans la voiture, au moins on ne sera pas mouillé. De l’autre côté… ben je vais devoir m’excuser  l’avance de la qualité des photos…

Watusi

Watusi

Some animals didn’t care at all about the rain…

Certains animaux n’en avaient rien à secouer de la pluie…

Lions

Lions

Cheetah

Cheetah

But some others clearly were annoyed.

Mais d’autres étaient clairement embêtés.

Donkeys

Donkeys taking shelter / Les ânes s’abritent

And I felt sad for the soaked bison herd. So much fur has to take forever to dry…

J’avais mal pour le troupeau trempé de bisons. Toute cette fourrure ça doit mettre des plombes à sécher…

Bisons

Bisons mouillés

And we had a pretty lengthy stop in the baboon’s enclosure.

On a passé un bon moment dans l’enclos des babouins.

Baboons

Baboons / Babouins

They do like to jump on car roofs and hoods.

Ils aiment bien grimper sur les toits et les capots.

Baboons

Car hoods are comfy / C’est confortable un capot

In those situations, just be patient and wait until your car is baboon-free before resuming your visit.

Dans ces cas-là, on reste patient et on attend que la voiture soit débabouinée avant de continuer sa route.

Baboons

Gimme Five! / Tape m’en cinq!

I was pretty amazed at how peaceful some of the animals were. They had to be used to visitors, because we had close encounters with daring deers. In the village in Czech Republic, deers aren’t so brave and they’re more afraid of cars than anything.

Eland

Eland

J’étais assez surpris de la quiétude de certains animaux. Ils devaient être habitués aux visites, parce qu’on a vu de près des daims. De drôles de daims qui ne nous dédaignent? Cochon qui s’en dédie. Au village, en République Tchèque, les cerfs sont bien moins sûrs d’eux et ont plus peur des voitures qu’autre chose.

Fallow Deer

Fallow deer / Daim

Daily Special: The Elephants’ Bath / La Baignade des Éléphants

Bath time!

Elephant Swim / La baignade des éléphants

Once a day, the Elephants are going out for a swim. Check the daily schedule for the time, and plan your visit so that you’re still there by the time they go out. It would be a shame to miss the peaceful giants taking a dip in the lake 🙂

Bath time!

Elephant Swim / La baignade des éléphants

Une fois par jour, les éléphants sortent pour leur bain quotidien. Consultez l’emploi du temps à l’avance, histoire de pouvoir faire votre visite et être encore sur place à l’heure de la baignade. Ça serait dommage de manquer ces géants paisibles qui font trempette 🙂

Bath time!

Elephant Swim / La baignade des éléphants

Super Super Special: Newborn Bison Calf / Un bison nouveau né

OK. That one, it’s pretty much impossible to plan in advance, and we were very lucky to have been there that day. While driving, I noticed a bison separated from the herd.

Bon, d’accord, sur le coup, ça, c’est impossible à prévoir, et on a été très chanceux d’être sur place à ce moment-là. En roulant, j’ai remarqué une bisonne séparée du troupeau.

Bison and her newborn calf

Bison and her newborn calf

And a small calf next to her. At first, I thought “cool, a calf”.

Avec un petit veau à côté d’elle. Au début je me suis dit “chouette, un veau”.

Bison and her newborn calf

Bison and her newborn calf

But after getting a closer look, I noticed some “bits” sticking out of the bison’s lady parts. Pretty sure that’s the umbilical cord, meaning that this calf is actually a newborn, and we were seeing its first steps!

Mais en regardant de plus près, j’ai remarqué des “morceaux” qui pendouillaient de ses parties. Je suis à peu près sûr que c’était le cordon ombilical, ce qui signifiait donc que le veau était un nouveau né, et qu’on était en train de voir ses premiers pas!

Bison and her newborn calf

Bison and her newborn calf

Despite the rain, definitely the highlight of the day…

Malgré la pluie, définitivement la cerise sur le gâteau…

Details

Address: 1386 Cooper Road, Hamilton, Ontario Canada
GPS: (43.341°N 80.180°W)
Web: http://www.lionsafari.com/
Opening season: ~ May – October (check website for details)
Ouverture: de mai à octobre environ (vérifier sur le site pour les dates précises)

Big Wall Climbing Gym, Prague

Prague has a few indoor climbing locations. There is Mammut [CZ], in Holešovice. Great for beginners and kids. Then there’s SmichOFF [CZ], which used to be my favorite spot because the routes were longer, meaning it would be better to help me build up some stamina during my practices. Then Big Wall opened.

Prague dispose de plusieurs salles d’escalade. Il y a Mammut [CZ], à Holešovice. Super pour les débutants et les enfants. Puis il y a SmichOFF [CZ], qui était ma salle préférée pour ses voies plus longues, donc meilleures pour m’aider à améliorer mon endurance pendant mon entraînement. Et puis Big Wall a ouvert.

Big Wall

The massive overhang where Big Wall gets its name from / Le dévers qui a donné son nom à la salle.

Location / Emplacement

Right next to the O2 arena, some people complain it’s too off center, but it’s actually pretty conveniently located for me, since I live way North, meaning I can get to the gym without having to cross the center of Prague. And believe me, you *do not* want to get stuck on Wilsonova during rush hour :p. I’ve wanted to write about Big Wall for the longest time, but didn’t have any good pictures to show. Never taking the camera, only ever taking my ageing phone that would take horrible pictures, especially indoors. Barely good enough for a downscaled, filtered down instagram pic.

À deux pas de la O2 Arena, il y en a qui trouvent que c’est trop excentré, mais pour moi, c’est impeccable, vu que j’habite plein Nord, donc je peux y aller sans avoir à traverser tout le centre de Prague. Et croyez-moi, vous ne *voulez pas* vous retrouver coincés sur Wilsonova à l’heure de pointe :p. Je voulais rédiger un billet sur Big Wall depuis des lustres, mais je n’avais pas de bonnes photos à montrer. Ne prenant jamais l’appareil avec moi, n’ayant que mon vieux téléphone pourri qui fait des photos immondes, surtout en intérieur. À peine bon pour un instagram basse résolution, filtré à outrance.

Big Wall

Big Wall

Then, I had my lens problems, and having to drive to the repair center to drop, then pick up my lens gave me the perfect excuse to lug along my DSLR with me in my climbing bag.

Puis j’ai eu mon problème d’objectif, et devoir conduire au centre agréé pour déposer, puis récupérer mon objectif m’a donné une parfaite excuse pour trimballer mon réflex avec moi dans mon sac d’escalade.

The Gym / La Salle

I don’t own a rope (not climbing regularly enough to make it profitable), so I always rent one when I climb. Most of the time, people have 30m long ones, since gyms would usually offer 15m routes. Not Big Wall, though. Here, it is forbidden to go with less than 50m. Says a lot about the place 🙂

Je n’ai pas ma propre corde (je ne grimpe pas assez régulièrement pour que ça en vaille la peine), donc je loue toujours quand je grimpe. La plupart du temps, les gens ont des cordes de 30m, qui suffisent pour les voies de 15m des salles habituelles. Pas à Big Wall, par contre. Ici, interdit d’entrer avec des cordes de moins de 50m. Ça en dit long sur l’endroit :).

Climbing, no drinking.

Love the signs / J’adore la signalétique

But when you climb a 20 or 25 meter high route, it feels amazing :).

Big Wall

Big Wall

Et finir une voie de 20 ou 25 mètres de haut, ça fait du bien :).

Big Wall

Big Wall

The gym is split into two areas, the boulder, and the wall, giving people the opportunity to pay only for one or both areas when they climb.

Boulder Section

Big Wall’s Boulder area

Il y a deux sections dans la salle, le bloc, et le mur, ce qui permet aux gens de choisir de payer seulement pour l’une ou l’autre section quand ils viennent grimper.

Big Wall

One of the beginner sections / Un des pans pour débutants

Lead Climbing

routes in czech climbing gyms are mostly lead climbing routes / Les voies dans les salles tchèques sont principalement des voies à monter en tête.

Dining options / Dîner

Drinking, no climbing.

No Climbing in the bar area… / Pas d’escalade au bar…

The bar offers basic grub options, as well as granola bars. Not a four star restaurant, but you can grab dinner before heading home, and that’s more than what some places offer.

Au bar, il y a un menu assez basique, et des barres de céréales à grignoter. C’est pas un quatre étoiles, mais on peut manger un morceau avant de rentrer, et c’est plus que ce que d’autres endroits proposent.

Bar and Boulder Area

Up: the boulder. Down: the bar/restaurant

I mentioned before the gym was inside a repurposed factory… Well, you still have a crane visible there. During competitions, it must give an amazing view for photographers 🙂

Old Crane

Old Crane / Vieille grue

J’avais dit dans un billet précédent que la salle était dans une ancienne usine… On peut en voir quelques restes, comme cette grue :). Pendant les compétitions, ça doit être super pour les photographes 🙂

Old Crane

I want to take pictures from there! / Je veux prendre des photos depuis la cabine!

Details

www [CZ]: http://www.big-wall.cz/
Address: Ocelářská 16, Praha 9
tel: +420 730 510 129
@: info@big-wall.cz
Hours: 7:00-23:00 (Tuesday – Thursday), 9:00-23:00 (Friday – Monday and Public Holidays)

Bonus

Oh, and for once, since I had a camera with me, I managed to get a few pics of myself on the wall 🙂

Oh, et vu que pour une fois, j’avais mon appareil avec moi, j’ai réussi à me faire prendre un peu en photo 🙂

Big Wall

Going green…

Channel your inner ballerina

Channel your inner ballerina / Réveille la ballerine qui est en toi

Green holds are getting a bit scarce...

Green holds are getting a bit scarce… / On commence à manquer de prises vertes, là…

Stuck

This is me, getting stuck / C’est moi en train de me retrouver coincé.

"Nope".

Nope / Y’a pas moyen.

The world of Tim Burton

A couple of months ago a friend of mine was passing by Prague, in the middle of a business trip. She had already visited Prague before, so was not interested in another visit. She’d rather enjoy a nice lunch and some exhibition. So a nice lunch we had, and an exhibition we saw. On Staroměstské Náměstí (Old Town Square), you can see an inflatable Balloon Boy in front of the Dům u kamenného zvonu (House of the stone bell).

Il y a deux mois une amie était de passage à Prague, au milieu d’un voyage d’affaires. Elle avait déjà visité Prague, donc un nouveau tour du propriétaire ne la tentait pas trop. Elle préférait plutot un bon restau et une expo ou un musée. Donc on s’est payé un bon restau, et on est allé voir une expo. Sur Staroměstské Náměstí (La place de la vieille ville), on peut voir un Balloon Boy gonflable devant la Dům u kamenného zvonu (Maison à la cloche de pierre).

Balloon Boy

This is where, until August 3rd, 2014, you can see the exhibition “The World of Tim Burton”. Most people know him for Beetle Juice, a couple of Batman movies, The Nightmare before Christmas, Edward Scissorhands, The Corpse Bride, and more recently Alice in Wonderland, among other movies.

C’est là que, jusqu’au 3 août 2014, on peut voir l’exposition “Le monde de Tim Burton”. La plupart des gens le connaissent pour Beetle Juice, quelques films de Batman, L’étrange Noël de Monsieur Jack, Edouard au mains d’argent, Les Noces Funèbres, et plus récemment Alice au pays des merveilles, entre autres.

I’m quite a big fan of Burton’s work (especially the animations), so I was looking forward to the visit. I was also hoping that I could take pictures inside, even if it meant paying extra. Well, I was not surprised when I saw this:

Je suis assez fan du travail de Burton (surtout côté animation), donc j’étais pas mal motivé pour la visite. J’espérais aussi pouvoir prendre des photos à l’intérieur, quitte à devoir payer un supplément. Ben, pas de surprise en voyant ça:

"No photography"

So whatever I say about the exhibit, you’ll have to take my word for it. No more pictures. It’s a shame. Especially since the exhibition was great (if you’re a Burton fan). I did look around but there were CCTV cameras in every room, and one watcher per room standing make sure people don’t snap a pic and don’t linger around too long. Move around, nothing to see.

Donc quoi que je dise sur l’expo, faudra me croire sur parole. Pas d’autres photos. Dommage. Surtout que l’expo était super (si vous aimez Burton). J’ai regardé un peu autour de moi, mais il y avait des caméras de vidéosurveillance dans toutes les salles, et un-e gardien-ne par salle pour s’assurer qu’on ne prend pas de photo volées et qu’on ne traîne pas trop sur place. Circulez y’a rien à voir.

That being said, from the moment you start the visit, you are drawn into Tim Burton’s universe. A background music, specially composed for the exhibition by Danny Elfman (who composed soundtracks for many of his movies), is playing in all the rooms.

Ceci étant dit, dès le début de la visite, on est mis dans l’ambiance. On a droit à une musique de fond, composée exprès pour l’expo par Danny Elfman (qui a composé les bandes sons de pas mal de ses films), dans toutes les salles.

The exhibition contains a very large amount of Burton’s personal works, from countless napkin drawings he makes when he travels, to resin figures from his movies, and drawings from his youth, and forgotten shorts. I loved discovering his early drawings, rough sketches of characters that were not called “Edward Scissorhands” or “Jack Skellington” yet. I also discovered that Burton could have a very dark, and sometimes a bit disturbed, sense of humour, reminding me a bit of Franquin’s “Idées Noires”.

L’exposition comporte un très grand nombre d’œuvres personnelles de Tim Burton, des dessins faits sur des serviettes en papier lors de ses voyages, aux figurines de personnages de films en résine, en passant par des dessins de sa jeunesse, des croquis préliminaires, et des vidéos oubliées. J’ai adoré découvrir ses dessins de jeunesses, les esquisses de personnage qui ne s’appelaient pas encore “Edouard aux mains d’argent”, ni “Jack Skellington”. J’ai aussi découvert que Tim Burton pouvait avoir un sens de l’humour très noir, voire parfois un peu dérangé, me rappelant un peu les “Idées Noires” de Franquin.

In the “long forgotten” category, there was “Hansel and Gretel”, a short movie that was aired only once, in 1983, on Disney Channel. Crazy about japanese culture at the time, Burton probably wanted to pay homage to it. I’m not sure if he achieved the desired effect. Actually, to this day, I’m still not sure whether or not I should find offensive the choice of portraying the wicked stepmother/witch with a Japanese transvestite in something that looks like traditional Japanese garments. Just search for “Hansel and Gretel Tim Burton” in your search engine, you can find the video online easily. Maybe I don’t understand art properly, and it’s all in my head…

Dans la catégorie “oubliettes”, il y avait “Hansel et Gretel”, un court film diffusé uniquement une fois, en 1983, sur Disney Channel. Fou de culture japonaise à l’époque, Burton voulait probablement lui rendre hommage. Pas sûr qu’il ait réussi. En fait, à ce jour, je ne suis toujours pas sûr de savoir si je dois m’offusquer ou non de son choix de faire jouer la vilaine marâtre/sorcière par un japonais travesti habillé dans ce qui ressemble à des vêtements traditionels japonais. Faites une recherche pour “Hansel et Gretel Tim Burton” dans votre navigateur, vous pouvez facilement trouver la vidéo en ligne. Peut-être que je ne comprends rien à l’art, et que c’est tout dans ma tête…

But that’s only a small downside to an otherwise great exhibition. There’s even a reading room, where you can see the special “cast and crew books” that Tim Burton had made at the end of each of his movie shootings, and given as a gift only to people who worked on the movie. This exhibition is an open window in Tim Burton’s universe, and I can only urge you to go and see it.

Enfin ce n’est qu’un petit bémol dans une exposition qui, à part ça, était super. Il y a même une salle de lecture, où l’on peut voir des livres “pour les équipes” spécialement réalisés par Tim Burton à la fin de chaque tournage, et offert uniquement aux gens qui ont travaillé sur le film. Cette exposition est une fenêtre ouverte sur l’univers de Tim Burton, et je ne peux que vous encourager à aller la voir.

The World of Tim Burton

When/Where

28.3.-3.8.2014

City Gallery Prague/GHMP/
The Stone Bell /Dům U Kamenného zvonu/
Old Town Square 13 /Staroměstské náměstí 13/
Prague 1 / Praha 1

Opening Hours : Tuesday – Sunday 10:00 – 20:00 hrs.

Tickets

Full price: 190 CZK
Reduced: 130 CZK (children 6-15 years, students up to 26 years after the presentation of the card, seniors over 65, disabled and journalists with the identity card)
Family: 490 CZK (max. 2 adults and up to 3 children under 15)
Schools: elementary school, high school, university (min. 15 persons): 50 CZK , teachers: free

More information at http://www.timburton.cz

 

Community + 1 (Double Weekly Photo Challenge)

I’ve been struggling to keep up with the weekly photo challenges. As I have been for the Flickr Friday themes, where I have skipped the theme twice in a row (and might skip it again…). Call it a combination of fatigue on the long run, lack of inspiration, being busy with stuff IRL, or however you want. Point is, I’ve got a couple of themes to catch up with. So I’ve decided to kill two birds with one stone, and treat both “Community” and “One” in a single post (Especially since I’ll have to make another post about “One” for the Pic of the month in two weeks.)

J’ai du mal à suivre avec les défis photos hebdomadaires. Tout comme avec les thèmes de FlickrFriday, que j’ai sautés deux fois de suite (et je risque de le refaire…). On va dire que c’est une combinaison entre essoufflement sur la durée, manque d’inspiration, être occupé IRL, c’que vous voulez. Le truc, c’est que j’ai une paire de thèmes à rattraper. Donc on va faire d’une pierre deux coups, et traiter à la fois “Community”  (Communauté) et “One” (Un) en un seul billet (surtout que pour “Un”, j’aurai un autre billet à vous faire pour la Photo du mois dans deux semaines.)

As far as I can remember, I’ve always seen a maze of painted bricks on Na Přikopě street, between Václavské náměsti (Venceslas Square) and the Obecni dům (Municipal House).

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours vu un labyrinthe de briques peintes dans la rue Na Přikopě, entre Václavské náměsti (Place St Venceslas) et l’Obecni dům (Maison Municipale).

Beneficial Brick - Akce Cihla, Praha

Beneficial Brick – Akce Cihla, Praha (1/30s, ƒ/4, ISO 100, 27 mm)

The bricks are part of a big charity, called the “Beneficial Brick”, or Akce Cihla. The whole operation is set up by an association, Portus Praha, and the proceeds are used for projects that aim at helping mentally challenged people integrate better in society (usually in the form of workshops where they will have the opportunity to receive training and work). The idea is simple, you buy your brick, paint it however you like, and you get to add it to the maze. Of course, most of the bricks will be painted with a message of either peace, love, hope, or all of the above. This one has tsunami relief written all over it, for example.

Les briques font partie d’une opération caritative répondant au doux nom de “Beneficial Brick”, ou Akce Cihla. L’opération est montée par une association, Portus Praha, et les recettes vont dans des projets visant à aider l’insertion d’handicapés mentaux (généralement sous forme d’ateliers où ils vont pouvoir recevoir des formations professionnels et un emploi). L’idée est simple, vous achetez votre brique, la peignez comme bon vous semble, et vous l’ajoutez au labyrinthe. Bien sûr, la plupart des briques sont porteuses d’un message de paix, d’amour, d’espoir, ou les trois mon capitaine. Celle-ci a “soutien aux victimes du tsunami” écrit en gros dessus, par exemple.

Never Give Up

Never Give Up (1/13s, ƒ/5, ISO 100, 46 mm)

Of course, there are also some people who can’t help but write something stupid hoping nobody will notice… (NB: “Zboub” is slang for the noodly appendage that dangles between a man’s legs… and “vaincra” means “will win”)

Bien sûr, il y a aussi les petits malins qui ne peuvent pas s’empêcher d’écrire des conneries en pensant que personne ne remarquera…

Le Zboub Vaincra

Le Zboub Vaincra (1/25s, ƒ/3.2, ISO 100, 50 mm)

And I couldn’t help but be touched by this one. Well, especially of the juxtaposition of this one and the one on top of it. Not just because of Canada’s involvement during D-Day in Normandy, but also since I have some roots in Normandy, and I lived in Canada…

Et je n’ai pas pu m’empêcher d’être un peu ému par celle-là. Enfin, surtout sa juxtaposition avec celle posée au dessus. Pas seulement pour la participation du Canada lors du débarquement en Normandie, mais aussi parce que j’ai des racines normandes, et que j’ai vécu au Canada…

Normandie + Canada

Normandie + Canada (1/80s, ƒ/3.2, ISO 400, 50 mm)

What would you have painted on your brick, should you be offered one?

Qu’auriez-vous peint sur votre brique, si l’occasion vous en était donnée?

Ivan Lendl: Alfons Mucha

What do the tennisman Ivan Lendl, aka Ivan the Terrible, or the Terminator, and Alfons Mucha, world famous artist of the Art Nouveau movement have in common? Looks like one was very fond of the other. I’ll let you guess which one :). As promised yesterday, follow me and get your dose of culture

Quel est le point commun entre le tennisman Ivan Lendl, dit Ivan le Terrible, ou le Terminator, et Alfons Mucha, artiste Art Nouveau à la renommée mondiale? On dirait que l’un était un grand fan de l’autre. Je vous laisse deviner qui :). Comme promis hier, suivez-moi pour une piqûre de culture

World Premiere!

World Premiere! (1/250s, ƒ/10, ISO 800, 34 mm)

I’ve shown you the outside of the Obecní dům (Municipal House) before. But I actually never set foot inside. I know it’s an emblematic Art Nouveau building, an artifact of the Czech Nationalism, but I don’t know much more. And while driving to and from Prague, I saw billboards advertising an exhibition about Alfons Mucha, in the Obecní dům. So last Wednesday, I was in Prague for the morning and had some free time. Perfect opportunity. So here I was, 10 minutes before the opening, in front of the Obecní dům, a waiting head in the middle of plenty of other waiting heads…

Je vous ai déjà montré l’extérieur de l’Obecní dům (Maison municipale). Mais je n’ai jamais mis les pieds dedans. Je sais que c’est un bâtiment emblématique de l’Art Nouveau, un artéfact du Nationalisme Tchèque, mais je n’en sais pas trop plus. Et sur la route de Prague, j’ai vu des pubs pour une exposition sur Alfons Mucha, à l’Obecní dům. Donc mercredi dernier, j’étais à Prague pour la matinée et j’avais un peu de temps. L’occase parfait. Donc me voilà, 10 minutes avant l’ouverture, devant l’Obecní dům, une tête qui attend au milieu de plein d’autres têtes qui attendent…

Entrance to the Obecní dům

Entrance to the Obecní dům (1/40s, ƒ/4, ISO 800, 18 mm)

gazing upwards and gazing at the details, like this coat of arms of Prague…

levant la tête et observant les détails, comme ce blason de Prague…

Prague coat of arms

Prague coat of arms (1/60s, ƒ/2.2, ISO 800, 50 mm)

the ornaments…

les décos…

Detail

Detail (1/15s, ƒ/5, ISO 800, 44 mm)

or the Art Nouveau lighting.

ou les luminaires Art Nouveau.

Art Nouveau lights

Art Nouveau lights (1/125s, ƒ/6.3, ISO 800, 55 mm)

At 10AM sharp, the ticket office opened. After some 15 minutes, maybe, I cleared all the line and got my little ticket. My little golden ticket.

À 10h pile, la billetterie a ouvert. Après un bon quart d’heure, peut-être, mon tour est arrivé et j’ai eu mon petit billet. Mon petit billet doré.

Ticket office

Ticket office (1/25s, ƒ/4.5, ISO 800, 36 mm)

The building itself is beautiful. Full of lights.

Le bâtiment lui-même est magnifique. Plein de lumières.

Main hall

Main hall (1/50s, ƒ/4.5, ISO 800, 18 mm)

Really. Must be helluva hydro bill.

Vraiment. Ils doivent morfler pour la facture d’éléctricité.

Art Nouveau lights

Art Nouveau lights (1/20s, ƒ/5.6, ISO 800, 48 mm)

Art Nouveau lights

Art Nouveau lights (1/13s, ƒ/4, ISO 800, 27 mm)

It is possible to get tours of the Obecní dům.

On peut faire des visites guidées de l’Obecní dům.

Sál Primátorský

Sál Primátorský (0.5s, ƒ/5.6, ISO 800, 55 mm)

And if you pay an extra CZK 55, you are also allowed to take pictures. Without the flash, of course (Who would want to use a flash in there anyways? So many lights…)

Et en payant un supplément de 55 CZK, on a même le droit de prendre des photos. Sans flash, bien sûr (qui oserait utiliser un flash là-dedans de toutes façons? Tellement de loupiotes…)

Obecní dům

Obecní dům (1/15s, ƒ/3.5, ISO 800, 18 mm)

Unfortunately, I didn’t have the time for a lengthy visit, and only got the ticket to the temporary exhibition.

Malheureusement, je n’avais pas le temps pour une longue visite, et n’ai pris que le billet pour l’exposition temporaire.

World Premiere: Lendl / Mucha exhibition

World Premiere: Lendl / Mucha exhibition (1/4s, ƒ/4.5, ISO 800, 36 mm)

And that’s where it hit me. In the face. This little sign, right there.

Et c’est là que je me suis pris une grosse claque. Din face. Ce petit panneau, là, là.

And so it begins... No bags, no umbrellas, no junk food, but most importantly, no pictures allowed

And so it begins… No bags, no umbrellas, no junk food, but most importantly, no pictures allowed (1/8s, ƒ/5, ISO 800, 41 mm)

I didn’t have any luggage with me. Nor did I carry an umbrella. And at 10AM, I wasn’t gonna waltz in with a burger and pop. But no pictures? Really? Whyyyyyyyy?

J’avais pas de valise. Ni de parapluie. Et à 10h du mat, je vais pas non plus me poser là avec un burger et un coca. Mais pas de photo? Vraiment? Pourquoiiiiiiii?

So there you go. The only things from Mucha that I can show you are from the “POD” sales point (Poster On Demand. You choose your poster, they print it for you, in the format you want. Pretty neat 🙂 ).

Donc voilà. Les seules œuvres de Mucha que je peux vous montrer viennent du point “POD” (Poster On Demand. Choisissez votre poster, ils vous l’impriment, au format que vous voulez. Pas mal 🙂 ).

POD: Poster on Demand

POD: Poster on Demand (1/30s, ƒ/3.5, ISO 800, 20 mm)

For those who don’t know, Alfons Mucha is one of the most famous Czech artists. He became famous in Paris at the end of the 19th century for his posters and designs, starting with the posters he made for the Sarah Bernhardt theatre. From there, his art became pretty much ubiquitous, commissioned for food product, magazines, posters and paintings, calendars… I tried to ask the curators if I could just take one small pic of both rooms, just an overview, no flash, to give you an idea, not taking any work of art in particular. But I got a big fat no on this one. And somehow, I didn’t feel like risking it. So what does that have to do with Ivan Lendl? Well, apparently, in 1982 he met Jiří Mucha, Alfons’ son, and discovered Mucha’s work from here, liked it so much that he set out to collect everything Mucha ever made. A few years later, his collection was complete, and he can now boast to have the most complete collection of prints and works of Alfons Mucha known to the public (who knows if any other rich madman already did that before but kept it all to themself?). At the end of the first room, a few quotes from Lendl are displayed on the wall:

Pour les ceusses qui ne le savent pas, Alfons Mucha est un des artistes tchèques les plus célèbres. Il s’est rendu célèbre à Paris à la fin du 19è siècle pour ses affiches et dessins, à commencer par les affiches qu’il a faites pour la troupe Sarah Bernhardt. De là, son art se retrouve partout, commandé pour des marques de nourriture, magazines, affiches et toiles, calendriers… J’ai essayé de demander aux conservateurs si je pouvais prendre une toute petite photo des deux salles, juste pour voir, pas de flash, pour vous donner une idée, sans prendre une œuvre en particulier. Je me suis mangé un gros Non. Et quelque part, j’avais pas trop envie de tenter ma chance. Le rapport avec Ivan Lendl, donc? Ben apparemment, en 1982 il a rencontré Jiří Mucha, le fils d’Alfons, et de là a découvert les œuvres de Mucha, a tellement aimé qu’il a décidé de faire la collection de tout ce que Mucha a fait. Quelques années plus tard, sa collec était finie, et il peut maintenant se targuer d’avoir la collection d’impressions et d’œuvres d’Alfons Mucha la plus complète du monde connu du plublic (qui sait si un riche maniaque n’a pas déjà fait ça avant, mais en se gardant bien de l’étaler sur la place publique?). À la fin de la première salle, quelques citations de Lendl sur le mur:

I won’t pretend to understand art, in fact I don’t understand it at all, but I’ve always liked Mucha’s style, the rich colours he used. – Ivan Lendl

Je ne prétends pas comprendre l’art, en fait j’y comprends rien, mais j’ai toujours aimé le style de Mucha, les couleurs riches qu’il a utilisées. – Ivan Lendl

The first original painting by Alfons Mucha I acquired for the collection was a picture of portraits of prominent Czechs, Smetana and Dvořák for example. When I told Jiří Mucha about it he recalled how he had to sit for his dad and pose as Dvořák or Smetana! – Ivan Lendl

Le premier original de Mucha que j’ai acquis pour la collection était une image de portraits de tchèques importants, comme Smetana et Dvořák par exemple. Quand je l’ai dit à Jiří Mucha il s’est rappelé avoir eu à s’assoir pour son père et prendre la pose comme Dvořák ou Smetana! – Ivan Lendl

In that same room at the end, an interview of Lendl (in Czech, of course) was playing in a loop. And in between two massive bodyguards, the Davis cup.

Dans cette salle tout au fond, une interview de Lendl (en tchèque, bien sûr) tournait en boucle. Et entre deux gardes du corps imposants, la coupe Davis.

Davis Cup

Davis Cup (1/15s, ƒ/3.5, ISO 800, 20 mm)

Yes. I could take a picture. I actually did ask before. And it turns out it’s the only thing you could take a picture of, out of the whole exhibition. So I did. See the little plaques all around?

Oui. J’ai pu prendre une photo. J’ai demandé, en fait. Et il semble que c’est la seule chose qu’on puisse prendre en photo, sur toute l’exposition. Donc je l’ai fait. Vous voyez les petites plaques tout autour?

Davis Cup

Davis Cup (1/4s, ƒ/3.5, ISO 800, 21 mm)

It’s the exact same thing as for the Stanley Cup for the NHL: every plaque lists the winning team for a given year, and their final opponents. I couldn’t take any picture of the details of the plaques, it was too polished, you’d only see my camera reflected in it… But I could see parents pointing at some years to show their kids (mostly the years when Lendl was part of a winning team. Seems only fair, all things considered 🙂 ).

C’est la même chose que pour la coupe Stanley de la NHL: chaque plaque liste l’équipe gagnante d’une année, ainsi que leurs adversaires en finale. Je n’ai pas pu prendre de détails des plaques, c’était trop poli, on aurait juste vu mon appareil s’y refléter… Mais je pouvais voir des parents pointer certaines années à leurs enfin (principalement les années où Lendl était dans l’équipe gagnante. Logique, quand on y pense 🙂 ).

Davis Cup

Davis Cup (1/4s, ƒ/3.5, ISO 800, 18 mm)

By the time I was finished Muching about (lame pun. Deal with it), I realised I spent only a little over an hour going through all the prints and lithographs. This was a very nice exhibition, and as complete as it gets if you don’t know anything about Mucha and want to know more. But be careful. You may want to plan your visit carefully. It only takes one hour to visit, but you have to count the line.

Le temps de finir de m’aMucher (calembours pourrave. J’fais c’que j’veux), je me suis rendu compte que je n’ai passé qu’une petite heure à parcourir toutes les impressions et lithographies. C’est une très belle exposition, et aussi complète que possible si vous ne connaissez rien à Mucha et voulez en savoir plus. Mais attention. Planifiez votre visite correctement. Ça ne prend qu’une heure à visiter, mais faut compter la file d’attente.

The line for the Lendl Mucha exhibition

The line for the Lendl Mucha exhibition (1/30s, ƒ/3.5, ISO 800, 18 mm)

No, not just the one inside the building. That’s nothing. I’m talking about… the *Line*.

Non non, pas seulement celle qui est à l’intérieur. C’est rien, ça. Je parle de… la *Queue*.

The line for the Lendl Mucha exhibition

The line for the Lendl Mucha exhibition (1/200s, ƒ/9, ISO 800, 18 mm)

Hope that didn’t scare you too much. For the record, it was a local holiday, and overcast weather. I suppose more people would rush to museums and exhibitions in those situations.

J’espère que je ne vous ai pas trop effrayé. Pour info, c’était un jour férié, temps pourri. J’imagine que plus de gens se ruent vers les musées et les expositions dans ces conditions.

Bar, Vinárna, Hostinec

Bar, Vinárna, Hostinec (1/40s, ƒ/5.6, ISO 800, 55 mm)

Ivan Lendl Alfons Mucha exhibition
http://www.lendl-mucha.com/
Obecní dům
náměstí Republiky 5
Prague 1

 

Open daily from 10AM-8PM

 

Full-price: CZK 180
Discounted: CZK 90 (children 6-15 years old, students under 26 years old upon presentation of ID, seniors over 65 years old)
Family admission: CZK 350 (max. 2 adults and max. 3 children under 18 years old)
Group of adults, min. 11 persons: CZK 130
Journalists: CZK 1 (upon presentation of ID card)
Free: AMG (Association of Museums and Galleries), pedagogical accompaniment of students, physically challenged with accompaniment, children under 6 years old
Opencard holders: 10% off the full admission price

Obecní dům

Obecní dům (1/5s, ƒ/5, ISO 800, 41 mm)

 

 

Gutovka

The weather is getting warmer and warmer. And I’m not complaining. So last week-end, when I managed to find some time to climb, instead of staying inside, we decided to meet at Gutovka, a big outdoors sports complex that also has a climbing wall. It’s a bit far from the center of Prague, and parking sucks, but it’s really close to several tram stops and a subway station from the A line.

La météo est de plus en plus clémente. Et je ne m’en plains pas. Donc le week-end dernier, quand j’ai pu trouver le temps de grimper, au lieu de rester enfermés, on a décidé d’aller à Gutovka, un grand centre sportif d’extérieur qui comporte aussi un mur d’escalade. C’est un peu excentré par rapport à Prague, et c’est le boxon pour trouver une place de parking, mais c’est tout près de plusieurs lignes de tram et d’une station de la ligne A du métro.

Gutovka

Gutovka (1/200s, ƒ/4, ISO 100, 55 mm)

If you don’t know much about climbing, there are basically two ways to climb: Top rope, and lead climbing. When you climb top rope, the rope is at the top of the route. It’s the easiest and most reassuring way to climb, since you do not have to worry about putting the rope or anything. When you lead climb, you put the rope up as you go along. It’s more difficult, but experienced climbers wouldn’t want it any other way. And when you’re out in the great big outdoors, you always need at least one person to lead climb the route, so that the others can then climb it top rope :). Indoors climbing gyms like Mammut or SmichOFF in Prague will have some routes with the ropes always up, for beginners. In Brussels, most of the gyms seemed to only offer top rope climbing. And here’s Gutovka’s climbing wall:

Si vous ne vous y connaissez pas trop en escalade, il y a deux manières de grimper: En moulinette, et en tête. Quand on grimpe en moulinette, la corde est attachée en haut de la voie. C’est la manière la plus facile et la plus réassurante de grimper, vu qu’on n’a pas besoin de s’inquiéter d’accrocher la corde au fur et à mesure ou quoi ou qu’est-ce. Quand on monte en tête, on accroche la corde au fur et à mesure. C’est plus difficile, mais les grimpeurs et grimpeuses expérimenté(e)s ne jurent que par ça. Et une fois dans l’immensité de la nature, il faut toujours au moins une personne assez bonne pour monter en tête, afin que les autres puissent passer en moulinette :). Les salles d’escalade en intérieur comme Mammut ou SmichOFF à Prague ont des voies où la corde reste en permanence accrochée, pour les débutants. À Bruxelles, la quasi-totalité des salles ne semblait offrir que de la grimpe en moulinette. Et voilà le mur de Gutovka:

Gutovka outdoors climbing gym

Gutovka outdoors climbing gym (1/640s, ƒ/4.5, ISO 100, 35 mm)

Since it’s outside, you can’t leave the ropes up. They’d wear down out too fast. And actually, quick draws are only attached to the wall on the overhanging side of the wall. so if you go to the non-overhanging side of the wall, make sure you have around 10 quick draws with you, because you’ll have to put them up yourself as you open a route 🙂

Vu que c’est en extérieur, on ne peut pas laisser de corde en permanence. Elles s’useraient beaucoup trop vite. Et d’ailleurs, il n’y a de dégaines que sur le côté du mur qui est en dévers. Donc si vous allez de l’autre côté du mur, faites bien attention à avoir une dizaine de dégaines avec vous, vous allez en avoir besoin pour ouvrir votre voie 🙂

Climber opening a route

Climber opening a route (1/160s, ƒ/4, ISO 100, 55 mm)

Since we were a group of three, I could take a few pictures when I was not belaying. We spent most of the time on the overhanging part (both my partners are better than me, including in terms of strength and stamina), which would be good training for me.

Vu qu’on était trois, j’ai pu prendre quelques photos quand je n’assurais personne. On a passé la plupart du temps dans la partie en dévers (mes partenaires étant tous deux d’un meilleur niveau que moi, notamment en terme de force et d’endurance), donc ça m’a fait un bon entraînement.

Gutovka

Gutovka (1/400s, ƒ/5, ISO 100, 55 mm)

Right now I’m at a point where I think I mostly managed to get back to whichever level I was when I stopped climbing (which is when I started working…). I even probably improved on my balance, agility, foot work and it seems I’m pretty good at getting myself up using as little strength as possible. The only issue with this is that I seriously lack in the “raw power and finger strength” department which is required when working an overhanging route, or higher level routes with tiny holds. If I have to stop in an overhanging part, because I need to figure out the next moves, I will very quickly use up my stamina. Especially since not knowing the route will cause me to stress more, and I’ll instictively burn up more energy maintaining myself in position, until my arms just give up.

Là, je suis à un point où je pense avoir à peu près rattrapé le niveau que j’avais quand j’ai arrêté l’escalade (ce qui correspond à ma mise en vente sur le marché du travail…). J’ai peut-être même bien amélioré mon équilibre, mon agilité, mon jeu de jambes, et on dirait que je ne suis pas trop mauvais pour me hisser en dépensant un minimum d’énergie. Le problème avec cette méthode c’est que du coup je crains du boudin dans le département “force des doigts et puissance brute et barbare”, ce qui est nécessaire quand on bosse sur une voie en dévers (un dévers c’est quand la voie est penchée, mais pas dans le bon sens, pour faire simple…), ou sure une voie de plus haut niveau avec des prises toutes petites. Si je dois m’arrêter dans un dévers, pour réfléchir au gestes suivants, je vais vite vider mes batteries. Surtout que ne pas connaître la voie va me faire stresser encore plus, et du coup je vais instinctivement brûler encore plus d’énergie pour me maintenir en position, jusqu’à ce que mes bras lâchent.

Up, and away!

Up, and away! (1/160s, ƒ/4, ISO 100, 65 mm)

Oh well, that’s what the rope is for, right? And it’ll only set me back a couple of metres anyways. That’s the thing with climbing. It teaches people never to give up after a fall. If you feel sweaty, just take a bit of chalk, breathe in, breathe out, empty your mind, and up again you go!

Bah. C’est à ça que sert la corde, non? Et puis ça me fait juste descendre d’une paire de mètres de toutes façons. C’est ça le truc avec l’escalade. Ça apprend aux gens à ne jamais lâcher l’affaire après un gadin. Si vous avez les mains moites, un peu de magnésie, on inspire, on expire, on fait le vide dans sa tête, et c’est reparti!

Chalk it up!

Chalk it up! (1/160s, ƒ/4, ISO 100, 55 mm)

It’s possible to hire instructors, as well, if you want to learn. That day, some people wanted to try the via Ferrata. It’s really small, goes along the top of the climbing wall, but probably good enough for introductory classes before taking you to some real ones outdoors 🙂

Il est aussi possible de commander des lessons. Ce jour-là, des gens voulaient essayer la via Ferrata. Elle est toute petite, le long du sommet du mur, mais sûrement suffisante pour une session d’introduction avant de vous emmener en faire une vraie de vrai 🙂

Via Ferrata lesson

Via Ferrata lesson (1/2000s, ƒ/4, ISO 100, 55 mm)

 

Gutovka
http://www.gutovka.cz

Gutova 39
100 00 Praha 10 Strašnice
GPS: 50°4´15.161″N, 14°29´32.209″E

Tel: (+420) 734 428 336

Info: recepce@gutovka.cz

Open daily from 8:00 to 22:00

Metro – Strašnická station, “A” line
Tramways number 7, 19, 26, 51, 55, stop Strašnická
Tramvays number 22, 24, 26, 51, 57, 59 stop Na Hroudě
Autobus number 188, 234 stop Strašnická

Follow the blossoms

Follow the blossoms (1/1600s, ƒ/3.2, ISO 100, 50 mm)