Climbing in Big Wall - Personal Challenge

Stepping out of my comfort zone

Up, up, and away :)

Up, up, and away🙂

Ideally, in order to improve, I should climb at least once a week. Unfortunately, that’s not going to happen any time soon, I fear. I’ll be lucky if I manage to hit the wall even twice a month. So the best I can hope at that pace is to more or less maintain my level. I know my strengths and weaknesses, and have been hovering around 5a/5b (French Grading System, 5+/6- UIAA) routes for a while now. I know that I struggle on a 5c, often having to “cheat” by using another color, or sit to rest in the middle of the route. And that my slow climbing regimen also means I have rather low stamina for overhanging and long routes.

Idéalement, pour m’améliorer, il faudrait que je grimpe au moins une fois par semaine. Malheureusement, ça va pas être possible de sitôt, malheureusement. J’aurai de la chance si j’arrive à grimper ne serait-ce que deux fois pas mois. Donc le mieux que je puisse espérer c’est de plus ou moins maintenir mon niveau. Je connais mes forces et mes faiblesses, et j’oscille autour de voies de difficulté 5a/5b (notation française, 5+/6- UIAA) environ, depuis un moment. Je sais que je lutte sur des 5c, ayant souvent besoin de “tricher” avec une autre couleur, ou de m’asseoir pour me reposer en cours de route. Et que ma faible fréquence d’entraînement veut aussi dire que j’ai une endurance pourrave sur des voies longues et/ou en dévers.

Playing with perspectives

Playing with perspectives

Then, in january, I managed to climb with a friend who is much better than me, routinely climbing two or three grades higher than what I am used to. So I took the opportunity to challenge myself. I decided, that day, to only try routes that I knew I wouldn’t or shouldn’t be able to send, see how far I would go, knowing that I’d fall, but also that my belayer could be trusted to catch me when that happens (obviously, never attempt crazy routes unless you have an unwavering faith in your partner’s belaying ability. You are literally putting your life in their hands. Think about it).

Donc, en janvier, j’ai réussi à grimper avec un ami bien meilleur que moi, qui grimpe sans problèmes deux ou trois niveaux au dessus du mien. J’en ai profité pour me lancer un défi personnel. J’ai décidé, ce jour-là, de n’essayer que des voies que je sais trop difficiles pour moi, pour voir jusqu’où j’irai, sachant que j’allais tomber, mais aussi que je pouvais compter sur mon assureur pour m’attraper au moment opportun (de toute évidence, ne tentez pas de voies de tarés si vous n’avez pas une foi inébranlables dans la capacité de votre partenaire à vous assurer. Vous mettez littéralement votre vie entre ses mains. Pensez-y).

Big Wall Prague

Big Wall Prague

So aside from the warm up route, I only picked routes 5c or higher. Surprisingly, I managed better than I thought. Despite not having stamina, moves are not easily forgotten. And to finish, I even thought I’d use up whatever strength I had left on one of the overhangs on the big arch in the middle of the gym. I chose the easiest I could find, which was already a 6a. Just giving it a go, checking how high I could get.

Donc en dehors de la voie d’échauffement, je n’ai pris que des 5c ou plus difficile. Bizarrement, je m’en suis mieux sorti que je ne le pensais. Même sans endurance, on n’oublie pas les gestes. Et pour finir, je me suis dit que j’allais utiliser ce qu’il me restait dans le ventre pour tenter un des dévers sur la grande arche au milieu de la salle. J’ai pris la plus facile, qui était déjà une 6a. Juste un essai, pour voir jusqu’où j’arrive à grimper.

Attempting the red 6a overhang. Lead climbing, no sitting.

Attempting the red 6a overhang. Lead climbing, no sitting. / Attaque de la 6a rouge en dévers. En tête, sans pause.

Starting off easy, the holds are big and the overhang barely noticeable.

Starting off easy, the holds are big and the overhang barely noticeable. / Ça commence bien, les prises sont grosses, le dévers encore très peu prononcé.

Still doing fine so far

Still doing fine so far / Ça va encore

Along the edge

Along the edge / On longe l’arête

Now it's starting to get complicated. the route requires dynamic moves, and very careful balancing

Now it’s starting to get complicated. the route requires dynamic moves, and very careful balancing / Ça commence à se compliquer. La voie requiert des mouvements assez dynamiques, et un équilibre bien maîtrisé

I wish I was 3 inches taller...

I wish I was 3 inches taller… / Si seulement je faisais 10 centimètres de plus…

And this is as far as I go today

And this is as far as I go today / Et c’est le bout du chemin pour moi, pour aujourd’hui

As expected, I didn’t send it. But I went higher than I thought I would. When I fell, it was only because I ran out of juice. I could actually picture the move in my head, and had I been properly rested, I probably would have managed one or two more quickdraws. I’m happy that it didn’t feel impossible. I fell, I failed, but I also felt that I am reaching a level where I can approach this difficulty. Now I only need to train, and try it every time I get the chance.

Comme prévu, je ne suis pas arrivé tout en haut. Mais je suis allé plus haut que je n’aurais pensé. Quand je suis tombé, c’est seulement parce que je n’avais plus de piles. Je pouvais visualiser le geste mentalement, et avec un peu de repos, j’aurais sûrement réussi à atteindre une ou deux dégaines de plus. Je suis content que ça ne m’aie pas semblé impossible. Je suis tombé, j’ai échoué, mais j’ai aussi eu l’impression d’avoir atteint un niveau qui me permet d’envisager cette difficulté. Me reste plus qu’à m’entraîner, et retenter cette voie dès que j’en ai l’occasion.

10 thoughts on “Stepping out of my comfort zone

  1. Ca donne du peps quand on réussit à faire mieux qu’on ne pensait🙂
    Je suis un peu perplexe : tu mets ta vie entre les mains de ton assureur même sur les voies moins difficiles, non ? Il y a moins de risque de chuter sur une 4a, on est d’accord, mais personne n’est à l’abri d’un malaise ou autre “jour sans”…

    Like

    • Tout à fait, on est jamais à l’abri d’un dérapage… si je suis assuré par une personne que je ne connais pas très bien, je vais avoir tendance à ne prendre aucun risque sur les voies que je choisis, et au moindre signe de faiblesse ou de doute ou baisse de forme je préfère redescendre plutôt que continuer… Je voulais juste dire “c’est encore plus vrai sur une voie difficile où on a plus de chances de se vautrer”.

      Like

Insert nice comment here :) / Par ici les gentils commentaires :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s