Singing Beatles songs in front of the John Lennon Wall in Prague

French passport renewal in Prague

The French love to complain, it’s a well known stereotype that I wouldn’t dare go against. And bureaucracy is often a great source of complaining. So much papers to provide in order to get one more paper… So when it was time for me to renew my passport, and also get one for our newest team member, I counted with half my day being wasted in the waiting room in the French Embassy in Prague. I already said it before, I don’t mind going to the embassy for my paperwork. Since I work from home, paperwork means a stroll in Prague and a breath of fresh air, a welcome break from my daily routine.

Les français adorent râler, c’est un cliché bien connu que je n’oserais contredire. Et la bureaucratie est souvent source de râleries en tous genres. Tellement de papiers à fournir pour pouvoir obtenir un papier supplémentaire… Donc quand j’ai eu à renouveller mon passeport, et à faire une demande pour le dernier arrivé dans l’équipe, j’avais prévu que ma matinée serait gâchée dans la salle d’attente de l’Ambassade de Prague. Je l’ai déjà dit auparavant, ça ne me dérange pas d’aller à l’ambassade pour la paperasse. Vu que je fais du télétravail, la paperasse c’est une promenade à Prague et un peu d’air frais, une coupure bienvenue dans la routine quotidienne.

Luckily for us French, we’re kinda pampered when we are out in the wild. The embassy’s website, www.france.cz, contains all the relevant information with regards to what we have to produce for a passport application. If something is unclear, the consulate people will answer any questions you may have. When I had to go there in February for some transcription of some official acts, I started to mention that I’d come back for some passports. The guy handed me the paper with the current standard for ID pictures for French documents, warned me that it is a different standard than what Czechs use for their ID pictures, and advised me to do a couple practice shots at home with mini-me, and email it to them for verification, so that I don’t have to go back and forth to the embassy because of rejected ID. By the time I was home that day, an email was sitting in my mailbox with the address of a lab close to the embassy which is used to make ID pictures following the French format.

Heureusement pour nous, les français, on est un peu chouchoutés quand on est lâchés dans la nature. Le site de l’ambassade, www.france.cz, contient toutes les infos sur les pièces à fournir pour une demande de passeport. En cas de doute, les gens du consulat répondent sans problèmes à vos questions. Quand j’y étais allé en février pour faire transcrire un acte, j’avais discrètement glissé que je reviendrais plus tard pour des passeports. Le gars m’a sorti le papier avec la norme pour les photos d’identité, m’a prévenu que c’était différent du format que les tchèques utilisent, et m’a conseillé de faire quelques essais préalables et de les envoyer par mail pour vérification avant de les faire développer, pour pas que j’aie à faire la noriah vers l’ambassade pour cause de photo invalide. En rentrant à la maison ce jour-là, j’avais un mail dans ma boîte avec l’addresse d’un labo photo près de l’ambassade qui avait l’habitude de faire des photos d’identité au format français.

So I did just that. Check the specs on the government’s websites, make an impromptu portrait session with whatever piece of cloth I managed to find as a neutral non-white background, then played around with the GIMP to produce a picture in the right format. One email and a quick phone call later, I just had to send the final pic to our usual lab for an official print. Looking at the prices, though, I was very surprised. Printing a picture in 3.5×4.5 cm cost 6 times more than printing a picture in 10×15 cm. So, after some more playing around with the GIMP, I transformed my picture into 6 pictures fitting into a 10×15 cm frame. Took me a while to get the measurements just right, but I got there eventually.

Donc je m’y suis mis. J’ai revérifié la norme sur les sites officiels, improvisé une petite session portrait avec n’importe quelle bout de tissu qui me tombait sous la main et pouvait faire un fond neutre non blanc, puis ai joué avec The GIMP pour faire une photo au bon format. Un email et un coup de fil plus tard, il ne me restait plus qu’à envoyer la photo au labo pour la faire tirer. En regardant les prix, j’étais surpris, par contre. Tirer une photo en 3,5×4,5 cm coûte 6 fois plus cher qu’une photo 10×15. À ce prix-là, j’ai continué avec The GIMP pour me faire une planche de 6 photos, au format 10×15. J’ai un peu galéré pour tout mesurer pile poil, mais j’ai réussi.

So one week ago, I was ready to pick up my pictures and wait in line at the embassy to get things done. Luckily, I was only second in line when I arrived, so there were good chances that I wouldn’t spend all morning there. But that was without taking into account my rotten luck. There had been a software update rolled out the day before, and now the clerk’s computer had its software stuck doing upgrades or something. So while we waited, they took all the documents they needed (surprisingly few, actually, since they had most of their info already available in their central system, so aside from showing up, paying up, and showing my existing ID, they didn’t really need anything else), took my money, and then sent me back to the waiting room, so that they can try and take care of other people. All the while they were very nice, apologizing for the inconvenience and asking me if it was ok for me to wait again and let them take care of other people first. Of course, I didn’t mind, I had counted with a potential big line in front of me, so I had my Kindle with the entire Game of Thrones series on it, just in case.

Alors il y a une semaine, j’étais prêt à aller chercher mes photos et faire le piquet à l’ambassade pour faire mon affaire. Par chance, je n’étais que le deuxième quand je suis arrivé, donc j’arrivais avec de bonnes chances de ne pas y passer la matinée. Mais c’était sans compter sur ma poisse légendaire. Il y avait eu une mise à jour du logiciel envoyée la veille, et maintenant, l’ordi de l’agent moulinait à faire des mises à jour. Donc en attendant, ils ont pris les justificatifs dont ils avaient besoin (très peu, étonnamment, vu que la plupart des infos était déjà dans leur système centralisé, donc à part me pointer, douiller, et montrer mon ancienne pièce d’identité, ils n’avaient pas beosin de grand chose d’autre), pris mes sous, et m’ont renvoyé en salle d’attente pour pouvoir essayer de s’occuper d’autres personnes. Pendant tout ce temps, ils étaient très sympa, s’excusant du dérangement, et me demandant évidemment si ça ne me dérangeait pas d’attendre et de laisser passer d’autres personnes en attendant pendant que l’ordinateur était bloqué. Bien sûr, ça ne me posait pas de problème, j’avais anticipé une potentielle queue bien grosse devant moi, donc j’avais mon Kindle et l’intégrale de Game of Thrones pour me faire patienter, au cas où.

In the end, I was out of the embassy after approximately two hours. Effective time spent doing paperwork, though? Less than a half hour, I think, and the clerks were being polite, friendly, smiling, and going the extra mile to get things done. For adults, no need to bring pictures, they take it directly on the spot, so no need to worry about the picture not following the standards or anything. Everything is centralized in the government’s system, so all my info came up and the renewal application was pretty much pre-filled without me having to add anything. On a good day, the application for renewal would have been processed in a jiffy. Outside the embassy, a busker was standing in front of the John Lennon Wall, singing classic Beatles songs to a group of tourists. In France, I’d have been sent home with a “the computer is broken, come back later” frown. Here, I really had nothing to complain about. “Let it be, let it be…”

Au final, j’étais sorti de l’ambassade après environ deux heures. Temps effectif à faire de la paperasse, par contre? Pas plus d’une demi-heure, je pense, et les agents étaient polis, aimables, souriants, et se décarcassant pour satisfaire les gens. Pour les adultes, pas besoin d’amener de photo, ils la prennent sur place, donc pas besoin de se soucier de savoir si elle est conforme ou pas. Tout est centralisé, donc mes infos et le formulaire de renouvellement étaient déjà préremplis sans que j’aie vraiment à y redire. Un bon jour, la demande aurait été réglée en deux temps trois mouvements. À la sortie de l’ambassade, un musicien se tenait debout devant le mur John Lennon, chantant des classiques des Beatles à un groupe de touristes. En France, on m’aurait renvoyé à la maison avec un froncement de sourcil et un “l’ordi est cassé, revenez plus tard”. Ici, je n’ai vraiment pas de raisons de me plaindre. “Let it be, let it be…”

Singing classics from the Beatles in front of the John Lennon Wall

Singing classics from the Beatles in front of the John Lennon Wall

9 thoughts on “French passport renewal in Prague

  1. Eh ben, t’en as eu de la chance🙂 Peut-être que je devrais faire renouveler mon passeport français à Prague la prochaine fois… ah p’tain, je viens de regarder, et il a expiré en 2014!!!! J’ai pas remarqué parce que je n’utilise plus que mon passeport canadien! Bon, comme je pense que je devrais aller à Vancouver pour le faire renouveler, c’est pas demain la veille que ça va arriver! Pffff…

    Like

  2. Ben c’est pas pareil dans toutes les ambassades! Quand mon bébé est né j’ai du y aller 2 fois pour la déclaration de naissance et 3 fois pour le passeport (et faire 1h de route dans les bouchons à chaque fois bien sûr).

    Like

    • Même en les appelant avant pour confirmer que tu avais bien tout? Ici, ils sont compréhensifs et quand on les appelle, ont tendance à reconfirmer les pièces justificatives nécessaires pour tout. Ça leur fait moins de travail aussi si les gens n’ont pas à venir plusieurs fois pour la même procédure…

      Like

Insert nice comment here :) / Par ici les gentils commentaires :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s