best-of-420people-jatka78

Best of 420people + Please the Trees @ Jatka 78

There’s a new art space in Prague. It’s called Jatka 78, and it’s dedicated to new, independent and avant-garde art. To celebrate its opening, the dance company 420people.org partnered with the Indie music band Please the trees and offered a “Best Of” of their works. I had only ever seen one work from 420people, which is Mirage. And if you re-read my review from it from last year, you’ll easily understand why I would want to go again. We were being observed while we waited, and while the dancers were still warming up.

Il y a un nouvel espace pour l’art à Prague. Ça s’appelle Jatka 78, et c’est dédié à l’art nouveau, indépendant et avant-gardiste. Pour fêter l’ouverture, la compagnie de danse 420people.org, en collaboration avec le groupe de musique indépendante Please the trees a proposé un “Best of” de ses œuvres. Je n’avais jusqu’à présent vu qu’une œuvre de 420people: Mirage. Et si vous en relisez ma revue de l’an passé, vous comprendrez aisément que j’en redemande. Nous étions observés pendant que nous attendions, et pendant que danseurs et danseuses s’échauffaient.

Best of 420People, Jatka 78

After a short introduction by Nataša Novotná and Václav Kuneš, the show started.

Après une courte intro par Nataša Novotná et Václav Kuneš, le spectacle put commencer.

Nataša Novotná, Václav Kuneš

I was allowed to try and take pictures this time, and it proved challenging. Difficult lighting conditions, fast moving subjects, a nightmare for an amateur photographer like me.

On m’a permis de prendre des photos cette fois-ci, et ça s’est avéré un défi. Un éclairage faible, des sujets en mouvement rapide, le cauchemar pour un photographe amateur comme moi.

Best of 420people, Jatka 78

Jatka 78 is located in an old warehouse building. Meaning a very high ceiling, decrepit walls… And despite the lighting being a challenge, it also was a blessing, when I got lucky enough to get a somewhat acceptable shot.

Jatka 78 est situé dans un ancien entrepôt. Donc un plafond très haut, des murs décrépits… Et bien que l’éclairage fut une gageure, c’était aussi une bénédiction, quand j’étais assez chanceux pour avoir un cliché potable.

Zuzana Herényiová

Zuzana Herényiová

"They drew their swords"

“They drew their swords”, Štěpán Pechar

Saša Volný

Saša Volný

Nataša Novotná

Nataša Novotná

Nataša Novotná

Nataša Novotná

Best of 420people, Jatka 78

Coupled with the electrifying music of Please the trees, one could almost feel the rush of adrenalin that the dancers may have experienced during their performance.

Avec en prime la musique éléctrifiante de Please the trees, on pouvait presque sentir la montée d’adrénaline qu’ont peut-être ressentie les artistes pendant leur représentation.

Best of 420people, Jatka 78

Best of 420people, Jatka 78

Nataša Novotná

Best of 420people, Jatka 78

Best of 420people, Jatka 78

I think we can say that this night was a big success

Je pense qu’on peut dire que cette soirée était un grand succès

Best of 420people, Jatka 78

Best of 420people, Jatka 78

I have a few more pictures over here as well / Plus de photos par ici:

PS: 420people will be premiering their next work on Sunday December 13th, at Divadlo Archa: Phrasing the Pain, in partnership with choreographer Ann Van den Broek. Go there! I know I will be.

PS: La première de la prochaine œuvre des 420people sera le dimanche 13 décembre, au théatre Archa: Phrasing the Pain, en collaboration avec la chorégraphe Ann Van den Broek. Allez-y! Je sais que j’y serai.

7 thoughts on “Best of 420people + Please the Trees @ Jatka 78

  1. Belle série, je trouve ton choix bien fait. Belle unité de couleurs également. Il me semble (mais je ne veux pas jouer les pénibles, hein!!!) que cela aurait pu encore gagner en qualité en ôtant les projecteurs des photos en les recardant. Car finalement, pas mal de photos n’ont que les danseurs, et cela aurait encore plus unifié il me semble. Le portrait de la danseuse qui tient le rond en verre est superbe, mon préféré. Bravo, et pis voilà, maintenant j’ai envie d’aller voir le spectacle, c’est malin…

    Like

    • Merci🙂. Justement, les projecteurs j’avais choisi de les intégrer dans ces clichés, pour pouvoir donner une idée de l’espace. Minimalister un peu le danseur, en quelque sorte (À plusieurs reprises les danseurs sont seuls ou presque sur scène, une manière de dire que même devant un public de plusieurs centaines de personnes, au final, sur scène, l’artiste est seul…). En ôtant les projecteurs, ou en recadrant, on perdait cette dimension d’espace qui justement colle très bien à certaines des chorégraphies.

      Like

  2. Tu t’es vachement bien débrouillé😯
    Perso j’apprécie celles avec les projos, ça élargit le cadre, met en perspective, donne de l’air et de l’espace… et ce sentiment de “tout seul” sur scène, oui🙂 Il y a juste pour celle de Štěpán Pechar que je ne suis pas convaincue.
    En tous cas j’aurais moins aimé une série uniforme. Comme quoi chacun ses goûts !

    Like

    • Héhé, merci🙂. En effet, j’aimais bien les projos pour donner une idée de perspective. Ça me faisait aussi penser aux affiches de One-man show qu’on peut voir parfois placardés dans les murs de métros à Paris, de l’individu seul sur scène éclairé uniquement par les projecteurs… Celle de Štěpán c’est plus la posture qui me plaisait, mais on a moins l’impression de solitude, en effet…

      Like

Insert nice comment here :) / Par ici les gentils commentaires :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s