photo-therapy-ouat

Photo-Therapy: Once upon a time

I was a bookworm when I grew up. Like every child, I liked knights, tales and legends. I liked European tales, Roman and Greek Mythology, Asian tales. I read and reread, as a child, the Firebird tale from a book of Russian tales. I grew up hoping I’d be, one day, somebody’s knight in shining armor. Well, that was the plan anyways…

J’étais un rat de bibliothèque étant petit. Comme tous les gamins, j’aimais les contes et légendes de chevaliers. J’aimais les contes européens, les mythologies grecque et romaine, les contes asiatiques. J’ai lu et relu, enfant, le conte de l’Oiseau de Feu tiré d’un livre de contes russes. J’ai grandi en espérant, un jour, être le preux chevalier de quelqu’un. Enfin bon, c’était ça, le plan…

Once upon a Time

Fast forward a decade or so, it’s my turn to read the stories. And now that I look back at all those stories, I realize how so many gender stereotypes were present. Every time I look at a book, I try to check for those. I don’t like a book that teaches children that mommy’s place is in the kitchen or at the park with the kids, while daddy brings home the big bucks. I don’t like damsels in distress that are just waiting in their dungeon to get rescued. I want the princesses to stand up for themselves and team up with the knight or the prince. I want daddies who do the dishes. I don’t want my daughter to believe she has to just sit there, look pretty, and wait for Prince Charming to appear because her only prospect in life is to do her husband’s bidding.

On avance d’une décennie et quelques, c’est à moi de lire les histoires. Et maintenant que j’y regarde de plus près, je me rends compte de la quantité de clichés et stéréotypes qui y figurent. Chaque fois que je regarde un bouquin, c’est le jeu des 7 erreurs. Je n’aime pas les livres qui enseignent aux enfants que la place de maman c’est à la cuisine ou au square avec les gosses, pendant que papa ramène la thune. Je n’aime pas les damoiselles en détresse qui se contentent d’attendre dans leur dongeon qu’on vienne les sauver. Je veux que les princesses se prennent en main et fassent équipe avec le chevalier ou le prince. Je veux des papas qui font la vaisselle. Je ne veux pas que ma fille s’imagine qu’il suffit de poireauter, faire la potiche, et attendre que le Prince Charmant débarque parce que sa seule perspective dans la vie c’est de faire ce que lui dit son mari.

Dreams can come true

Once upon a time, there was a kick-ass fairy princess who didn’t need help from anybody to get herself out of any situation…

Il était une fois une princesse fée qui déchire tout sa race et n’avait besoin de personne pour se tirer d’affaire…

31 thoughts on “Photo-Therapy: Once upon a time

  1. Paperbag Princess by Robert Munsh. When she’s older, The Enchanted Forest Chronicles, Patricia C Wrede. They are amazing. Wonderful books. Then there are Gerald Morris’ books, The Lioness and her Knight comes to mind, but they are all marvelous….
    Also, marvelous, Mr Putter and Tabby, all of them, by Cynthia Rylant, her Henry and Mudge books are also wonderful. Sarah Stewart and David Smalls, The Library and The Gardener, I suspect there are more by them but cannot remember, my kids are getting bigger….There is of course Hermione who is pretty kick-*ss too.

    I’ll ask my daughters, I’m sure they’ll come up with more….

    Like

  2. C’est bien vrai mortecouille! En même temps, il est important de se souvenir qu’on ne peut pas toujours faire tout toute seule et que c’est pour ça qu’on a des amis sur qui on peut compter🙂 Essaye les Contes de Grimm.

    Like

  3. C’est choubidou, ces photos, de toutes celles que tu as faites depuis que je te connais, ce sont mes préférées❤ Merci de ce joli partage, et oui, fuck les princesses potiches, vives les princesses qui savent ce qu'elles veulent ! Et de même pour les princes concons, je leur préfère les princes pas si charmants !😀

    Like

  4. Rhoooooo elle est superbe ta princesse endormie sur son livre de contes…Très jolie série, je reste sur ma faim, une troisième photo n’était pas prévue dans cette série? Je ne sais pas, je ressens comme s’il en manquait une…

    Like

  5. Oh, le donjon, point ultime du retranchement, pièce maitresse de l’édifice, impossible de connaitre la polychromie des Saintes Barbes Champenoises, rares blondes🙂
    J’adore cette belle princesse penchée sur les vieux rêves à réinventer.

    Like

  6. Haha, les stéréotypes dans les livres pour enfants… Ils en sont truffés! Les princesses gnangnan, avec leurs longues robes roses, et toute cette mièvre… Je ne suis pas sûre que cela fasse encore recette aujourd’hui, quand tu vois que la mode est aux affreuses poupées monster high! C’est peut-être pour cela que disney modernise un peu ses héroïnes ces derniers temps!

    Like

  7. Je te suis sur ta pensée des stéréotypes dans les comtes!!! J’adore cette phrase sur un t-shirt de ma fille: “Un jour mon prince viendra…et mon père lui cassera la gueule!” Ok, c’est pas dans la finesse mais je te rassure, elle le met pas à l’école!🙂

    Like

Insert nice comment here :) / Par ici les gentils commentaires :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s