Wedding stuff / Trucs de mariage

Ok, now that’s it’s over (the big day, not the marriage!), I thought I’d write a bit about the whole thing…

Bon, maintenant que c’est fini (le jour J, pas le mariage en lui-même!), je m’suis dit que j’allais raconter deux-trois trucs…

Preparations / Préparatifs

Even when you want to do something really simple, it seldom ends up that way. So be prepared to spend many a night and week-end preparing things. There should be a law giving the week off to employees *before* their wedding. The amount of “last minute small details” was mind boggling. Doing it the international way doesn’t help either.

Même quand on veut faire simple, ça finit rarement comme ça. Donc soyez prêts à dépenser plein de nuits et week-ends à tout préparer. Il faudrait une loi pour donner aux employés leur semaine *avant* leur mariage. Le nombre de “petits détails de dernière minute” était ahurissant. Le faire à l’international n’aide pas non plus.

Participation rate / Taux de présence

We knew not everybody would come (or would be able to). Especially from France (or Canada, since we had a few of those on the guest list). Still, the final headcount felt… strange. But eh, if I’ve ever learned a thing from attending weddings, it’s that no wedding ever goes entirely according to plan.

On savait que tout le monde ne viendrait pas (ou ne pourrait venir). Surtout de France (ou du Canada, vu qu’on en avait quelques-uns sur la liste). Enfin le résultat final fut… bizarre. Enfin bon, si j’ai appris une chose en assistant à des mariages, c’est qu’il n’y a pas de mariages où tout se passe comme prévu.

Czech wedding traditions / Coutumes de mariage tchèques

  • Czech weddings are usually small in size. Close family + witnesses + closest of the closest friends.
  • Since you don’t invite many people, you announce it to many people. In person. With a plate/box/basket of hand-made koláčky. Originally, they were supposed to be things you give to the people you didn’t invite. Colleagues, neighbours, etc… Over time, though, people started to give it to both the guests and the non-guests.
  • The breaking of the plate: upon arriving at the reception, a plate is broken in front of the groom and bride and they are supposed to pick up the pieces together.
  • The soup: tied with a large napkin, the groom and bride are supposed to eat a plate of soup with only one spoon
  • The kidnapping of the bride: Around the end of the reception, the bride’s friends “kidnap” the bride, and the groom has to go through all the nearby bars and pubs to find her. Once he finds her, he has to pay the tab as a ransom.
  • Les mariages tchèques sont souvent de taille limitée. Famille proche + témoins + amis super proches.
  • Comme on n’invite pas une tonne de gens, on l’annonce à plein de gens. En personne. Avec une assiette/boîte/panier de koláčky faits main. Au départ, ils n’étaient donnés qu’aux gens qui ne sont pas invités. Collègues, voisins, etc… Avec le temps, par contre, les gens se sont mis à les distribuer aux invités aussi.
  • L’assiette cassée: en arrivant à la réception, une assiette est brisée devant les mariés, qui doivent ramasser les morceaux ensemble.
  • La soupe: liés par une serviette: les mariés doivent manger une assiette de soupe avec une seule cuiller.
  • Le kidnapping de la mariée: Vers la fin de la réception, les amis de la mariée la kidnappent, et le marié doit faire la tournée des bars pour la retrouver. Une fois retrouvée, il doit payer l’addition en guise de rançon.

What we did (and didn’t do) for our wedding / Ce qu’on a fait (ou pas) pour notre mariage

  • My guest list was closer to the French way, so my family (extended to first degree uncles and cousins), and close friends. Also a couple of colleagues. So her list also included friends to even things out. Since in the end, my non-family friends who could make it could be counted on the fingers of a Simpsons’ character’s hand, it looked more like it’s the Czech who invite their friends to the reception, rather than the French😀
  • Koláčky were baked. Three batches. Day long baking for three people every time. In addition, my mother prepared some dragées for the wedding guests. A way of mixing traditions from both countries
  • No breaking of the plate, no soup, no kidnapping of the bride. Neither of us wanted those (although aside from the kidnapping, I wouldn’t have minded the other two)…
  • Ma liste d’invités était plus typique de la France, donc ma famille (étendue aux oncles et cousins du premier degré), et amis proches. Et aussi quelques collègues. Donc sa liste à elle contenait aussi des amis par souci d’équité. Vu qu’à la fin, mes invités non-familles qui sont venus peuvent se compter sur les doigts de la main d’un Simpson, on avait plus l’impression que c’est tchèque d’inviter les amis, plutôt que français😀
  • Les koláčky furent cuits. Trois lots. Une journée de pâtisserie pour trois à chaque fois. En plus, ma mère a préparé des dragées pour les invités. Une façon de faire se rencontrer les traditions des deux pays
  • Pas d’assiette cassée, de soupe, ni d’enlèvement de la mariée. Nous n’en voulions pas (quoiqu’à part l’enlèvement, les deux autres ne m’auraient pas dérangé)…

The Aftermath / L’après

  • There will be hundreds and hundreds of pictures to sort. We’re still trying to gather all the pictures from everybody, and the ceremony’s official photographer won’t be able to work on his for a couple of weeks.
  • I wish I could have been taking pictures for my wedding.
  • Three days later, the adrenaline wore off, but not the fatigue
  • I can’t get used to wearing a ring. I keep looking at it, fidgeting with it… and whenever I grab something with my left hand, it makes a small “clink”
  • Il va y avoir des centaines et des centaines de photos à trier. On est encore en train d’essayer de rassembler toutes les photos, et le photographe officiel de la cérémonie ne sera pas en mesure de travailler sur les siennes avant deux semaines.
  • J’aurais voulu pouvoir photographier mon mariage.
  • Trois jours après, fin de la montée d’adrénaline, mais pas de la fatigue
  • Je ne m’habitue pas à l’alliance. J’arrête pas de la regarder, la digonner… et quand j’attrape un truc de la main gauche, ça fait “clink”

Project 52 2012 #31: C'est le bouquet!

6 thoughts on “Wedding stuff / Trucs de mariage

  1. Pour avoir vu mes frangines se marier (elles aussi à l’international), je sais combien c’est compliqué🙂 Mais je suis sûre que tout était parfait (même si parfois bizarre) et en plus le bouquet de la mariée était ravissant (et les mariés aussi!). Je me réjouis de voir plein de photos!

    Like

Insert nice comment here :) / Par ici les gentils commentaires :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s