You may say I’m a Dreamer…

There it is. I cast my vote🙂. And the weather was nice so I could take a small stroll as well. At the base of the Karlův most (Charles Bridge), on the Malá Strana (Lesser Town) side, I saw a small memorial, dedicated to the NY Firefighters who died rescuing people during 9/11.

Et voilà. A voté🙂. Et le temps était beau donc j’ai aussi pu faire une petite balade au passage. À la base du Karlův most (Pont Charles), côté Malá Strana (Petit côté), j’ai vu un petit monument à la mémoire des pompiers de New York qui sont morts en allant au secours des victimes du 11 septembre.

Memorial to the 9/11 NY Fire fighters under Karlův most

Right next to it, the water level to which the Vltava rose during the last most impressive floods is painted next to this Bistro’s door.

Juste à côté, peint à côté de la porte de ce bistrot, les niveaux que la Vltava a atteint durant les précédentes grandes inondations.

Flood water levels outside Bistro Bruncvík

I had never been to the French Embassy in Prague. The consulate, yes. But not the Embassy. Turns out it’s the same building, only the Embassy gets the big impressive front door and facade.

Je n’étais jamais allé à l’Ambassade de France à Prague. Le consulat, oui. Mais pas l’Ambassade. En fait, c’est le même batiment, sauf que l’Ambassade a le droit à la grosse porte et la façade qui impose.

Palais Buquoy

Considering that I’ve only ever voted in a small village where the city hall was smaller than our house, or in a kindergarten converted into a polling station, I have to say that greeting the two gendarmes at the front door, while stepping in the 18th century Buquoy Palace is a tad bit more intimidating.

Vu que je n’avais jamais voté que dans un petit village où la mairie était plus petite que notre maison, ou dans une maternelle reconvertie en bureau de vote, je dois dire que saluer les deux gendarmes à l’entrée, alors que j’entrais dans le Palais Buquoy, ça pète un peu plus la classe.

Palais Buquoy

Up the marble staircase, past the tapestry, I greet the Cardinal Richelieu

En haut de l’escalier en marbre, après la tapisserie, je passe devant le Cardinal Richelieu

Richelieu

Then Napoleon

Puis Napoléon

Outside the voting room

And there it is, the polling station itself. No pictures there (unless I had a journalist card, which I obviously don’t). I recognized one of the staff there, he was taking care of all the official paperwork I needed for the past year or so, in the consulate. There wasn’t a big lineup, it went pretty fast.

Et me voilà au bureau de vote. Pas de photos (à moins d’avoir une carte de presse, que je n’ai de toute évidence pas). J’ai reconnu un des membres du personnel, qui s’est occupé de tous les documents officiels dont j’ai eu besoin depuis l’an dernier, au consulat. Il n’y avait pas grand monde, c’est allé assez vite.

Palais Buquoy

On my way out, I noticed that on the public board, the Green party candidate was the first on the list…

En sortant, j’ai remarqué que sur le panneau d’affichage, Eva Joly était la première sur la liste…

Starting Blocks

Oh, and I forgot to mention: right across the Buquoy Palace is the John Lennon wall. In the 1980s, the youth started painting graffiti on this wall, mostly Lennon-inspired peace and love messages. In 1988, the paintings turned more into grievances against the communist government, eventually leading to clashes between the young “Lennonists” and the police forces. The owners of the wall (since it is part of a private property) decided to keep the graffiti on the wall, and let it continue. The original art is long lost under new layers of paint, often tourists thinking it’s cool to put their names in there “Bro-bear was here 2011”-style… And sometimes some pacifist messages persist. Last time I saw the wall, during winter, one could still see a John Lennon face in a corner of the wall, but someone had drawn a penis on top of it.

Oh, et j’ai oublié de préciser: en face du Palais Buquoy se trouve le Mur John Lennon. Dans les années 80, les jeunes ont commencé à graffer le mur, principalement des messages de paix et d’amour inspirés par Lennon. En 1988, les fresques sont devenues revendications contre le gouvernement communiste, au point de causer des altercations entre les jeunes “Lennonistes” et les forces de l’ordre. Les propriétaires du mur (vu qu’il fait partie d’une propriété privée) ont décidé de laisser les graffitis sur le mur, et de laisser la jeunesse du moment y laisser sa marque. Les peintures d’origines ont été perdues depuis longtemps sous des couches de graffitis toujours plus récents, souvent des touristes pensant que c’est chouette de mettre son nom là, genre “Wesh wesh 2011″… Et parfois il reste quelques messages dans l’esprit d’origine. La dernière fois que j’avais vu le mur, pendant l’hiver, on pouvait voir un visage de Lennon dans un coin du mur, mais sur lequel quelqu’un avait dessiné une bite par dessus.

I'm a DreamerSpace InvaderAll you need is loveSpace InvaderLove is the greatest refreshment in life

Walking away, I met a family of French tourists looking at the Love Padlocks on the Čertovka Kanal.
En repartant, je croise une famille de touristes Français regardant les Cadenas d’Amour sur le Čertovka Kanal.

Love Padlock

Their noses stuck in their Guide Michelin, I thought I’d share what little info I knew about the place… Well, now I see what some of the 20% of people who didn’t vote were doing. They were sightseeing, right outside a polling station…

Leur nez fourrés dans leur Guide Michelin, je me suis dit que j’allais partager le peu de choses que je connaissais sur l’endroit… Bon, maintenant je sais ce qu’une partie des 20% de gens qui n’ont pas voté étaient en train de faire. Ils faisaient du tourisme, à la sortie d’un bureau de vote…

"Now divorced but we already throw the key :("

On the Old town side of the Karlův most, I noticed that the statue of Charles IV was finally visible again. The renovations around have made enough progress so that it does not need to be covered anymore…

De l’autre côté du Karlův most, j’ai remarqué que la statue de Charles IV était enfin visible de nouveau. Les rénovations autour ont suffisamment avancé pour qu’elle n’ait plus besoin d’être couverte…

Charles IV. Statue on the Old Town side of the Karlův most

And I noticed this writing at the entrance of the Klementinum… Unfortunately, my Latin is very very very far away, and pretty much forgotten:/ .

Et j’ai remarqué cette mention à l’entrée du Klementinum… Malheureusement, mes cours remontant à très très très loin, j’en ai perdu mon Latin:/ .

Klementinum

At a street crossing, I found a call to action…

Sur un passage piéton, un appel à manifester…

Včera tanky, dneska banky

It says:

Ça dit:

Yesterday: Tanks
Today: Banks

Prague Spring 2012, on April 28th.

Hier les tanks,
Aujourd’hui les banques.

Printemps de Prague 2012, le 28 avril.

Once home, I kinda facebook followed the elections, waiting for the results, discovering my newsfeed filling with victory cries, or cries of despair upon learning the incredibly high score that the Extreme Right party obtained. I was especially curious about the results for Czech Republic. It turns out they’re pretty different from what happened inside France, and is rather consistent with the results for all other expats…

Une fois à la maison, j’ai suivi les élections par facebook interposé, en attente des résultats, découvrant mon fil se remplissant de cris de victoires, ou de désespoir en apprenant le score incroyablement élevé du Front National. J’étais particulièrement curieux de voir les résultats pour la République Tchèque. C’était pas mal différent des résultats en France métropolitaine, au final, et assez proche du reste des résultats des autres expats…

Prague Funfair Orchestra

7 thoughts on “You may say I’m a Dreamer…

  1. Purée, ils se mouchent pas du coude à ton embassade!! C’est encore Louis XIV qui la préside?😉 Jolie balade en tous les cas. Calgary était chouette mais pas exactement aussi… fascinante!

    Like

    • T’as vu, ça a de la gueule, hein? C’est sûrement pour tenter de minimiser le taux d’abstention. Enfin je te rassure, les isoloirs avaient l’air de dater de la même époque, avec des bons vieux rideaux en toile moche qui gratte😀

      Like

    • En même temps, ils m’ont dit bonjour en souriant quand je me suis approché. Dans ces cas-là, on dit bonjour aux messieurs si on veut pas finir matraqué devant le “mur de la paix et de l’amour”😀

      Like

Insert nice comment here :) / Par ici les gentils commentaires :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s