Hello my deer / Salut ma biche

Part of my new year’s not-resolution-but-stuff-I’d-like-to-do-more included more exercise. And the closest ski slopes are two hours away from here. I guess that’s settled then. The location was picked, the hotel was booked, and here we go. On the road, everything was going pretty well, right until the end, on the very last road, where the GPS sent me on a small road that I shouldn’t have taken. Not without a tractor or a snowmobile anyways… Yup, despite the snow tires, I got stuck in sludge. And the tractor who came to my rescue also said that snow chains wouldn’t have helped either, the road should have been closed off… Anyways, while I waited, a herd of deer was peeking, and probably laughing at my misery…

Une de mes pas-bonnes-résolutions-mais-trucs-que-j’aimerais-faire-plus-souvent était de faire un peu plus d’exercice. Et les pistes les plus proches sont à deux heures de route. Donc le choix est vite fait. On prend une station, réserve l’hôtel, et c’est parti. Sur la route, tout se passait bien, jusqu’à la toute fin, la dernière petite route, où le GPS m’envoie sur un chemin que je n’aurais jamais du prendre (et que je jurais, honteux mais confus, qu’on ne m’y prendrait plus…). Pas sans un tracteur ou une motoneige en tout cas… Ouaip, malgré les pneus neige, je me suis enlisé dans de la soupe. Et le tracteur qui m’a secouru m’a dit que même des chaînes n’auraient pas aidé, la route aurait dû être fermée… Enfin bon, en attendant les secours, un troupeau de chevreuils jetait un œil, et se payaient sûrement ma tête…

Project 52 2012 #7: Un troupeau de chevreuils... narquois.

So after a bit of delay, Mladé Buky was in sight, and we finally reached the hotel. I couldn’t get enough of the view…

Donc après un peu de retard, Mladé Buky était en vue, et on est finalement arrivé à l’hôtel. Je ne me lassais pas de la vue…

Grund Resort

Also, you could see the slopes from the hotel🙂

Ah, et on peut voir les pistes depuis l’hôtel🙂

The slopes

Compared to where I remember skiing in the Alps, it sure is much smaller. I was preparing my backpack with waterbag and muesli bars for the day, “as usual”, only to discover that there was no need for all that here. Once you’re up the lifts, you can almost still see the bottom of the slopes.

Comparé aux pistes dont je me souviens dans les Alpes, c’est clair que c’est plus petit. J’avais prévu mon sac à dos avec poche à eau et barres de céréales pour la journée, “comme d’hab”, pour au final découvrir que je n’en avais pas du tout besoin, là. En haut du tire-fesses, on peut presque voir le bas des pistes.

Skipark Mladé Buky, seen from the Grund Resort

But I’m not complaining, it also has its upsides. For instance, you don’t feel like you’re spending your whole day sitting on lifts, for only one hour of actual skiing😀. And another very pleasant surprise: even though the day finishes at 4PM, the slopes reopen at 6PM until 9PM. The two hours in-between are used to groom the snow again, which results in night-time skiing, and less people🙂

Mais je ne me plains pas, ça a aussi du bon. Par exemple, on n’a pas l’impression de passer la journée assis sur le tire-fesses, pour seulement une heure de ski réel😀. Et une autre belle surprise: malgré une fermeture des pistes à 16h, elles réouvrent de 18h à 21h. Les deux heures entre deux servent à faire passer la dameuse, pour du ski nocturne, bien moins bondé🙂

Grooming the snow for the evening

So I think it’s not the last time I’m going to cross the little bridge over the Úpa river, with big boots and big gloves…

Donc je crois que c’est pas la dernière frois que je traverse le petit pont par-dessus l’Úpa, avec des grosses chaussures et des gros gants…

Snowy Úpa River

10 thoughts on “Hello my deer / Salut ma biche

  1. Yeah, after the French Alps most ski slopes are going to look kinda flatish…..but that looks like a lot of fun, and the night time skiing must be wonderful. Never gone myself, does it flatten out the bumps and make it harder?

    Like

    • Well, the snow groomer is usually going every morning before the slopes open. It does flatten out the bumps and make it a bit harder. Here, they were doing it twice a day. Before 9AM, and after 4PM. This gives you a “clean” slope, a bit like when you pass the zamboni around on a skating rink.

      Like

        • I haven’t had the opportunity of skating outside of Canada, much. Although in Ukraine I did, but my colleagues didn’t know the english word and just said “the thing for the ice”. So I pretty much discovered it in Canada. It was bound to happen, after two years😀

          Like

  2. J’y peux rien, moi je lis ça : “et que je jurais, honteux mais confus, qu’on ne m’y prendrait plus…” et instantannément je pense que cette leçon vaut bien un fromage sans doute ! En tous cas, y’a pas à dire, tu nous vends du rêve.. !🙂

    Like

  3. “Les français skient avec un sac à dos”… C’est un collègue canadien qui m’avait sorti ça comme généralité… et je n’ai pas pu m’empêcher de rougir en avouant que c’était mon cas!

    C’est vrai que les Alpes c’est grand comparé aux pistes d’ici…
    Bon début de fin de saison de ski! Le printemps s’en vient dans quelques semaines (mois?)

    Like

    • En effet, le Français peut parfois être un animal étrange… Enfin c’est pratique, un sac à dos, pour emmener un pique-nique en haut des pistes🙂. Ici, le printemps ne va pas trop tarder… Il fait encore froid, mais les perce-neiges sont déjà de sortie…

      Like

Insert nice comment here :) / Par ici les gentils commentaires :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s