Artificial food / Nourriture artificielle

Ready for take off?

I think there is a hidden meaning to the fact that from my first business trip to Brussels, the only pictures I managed to take were at the airport when I left Prague, and at the airport when I left Brussels. I went there for an emergency, to sort out some specific problems. My coworkers were jokingly telling me to send an email to the customer’s HR to get myself an “external” badge, because that’s how it always starts. Come for a week, stay for a year.

Je crois qu’il y a un sens caché au fait que lors de mon premier voyage d’affaires à Bruxelles, les seules photos que j’aie pu prendre soient à l’aéroport de Prague en partant, et à l’aéroport de Bruxelles en rentrant. J’y étais pour une urgence, des problèmes bien spécifiques. Mes collègues me disaient en riant d’envoyer un courriel aux RH du client pour obtenir un badge “d’intervenant externe”, parce que c’est toujours comme ça que ça commence. Viens pour une semaine, reste un an.

Frozen Lake

And when I went back, in March, for another two weeks, I barely managed to take more pictures. I was still going there for an emergency, but a kind of long term emergency (whatever that may mean). At more or less the same time, but not exactly, a friend of mine was there on a business trip, too. And she managed to take day time pictures of the city! I have to admit I was a bit jealous. Because when I came back, in May, I did manage to snap a couple more pictures. But only airport and/or night pictures. Which, again, says a lot. But hey, company’s not paying me to go an sightseeing tours.

Et quand j’y suis retourné, en mars, pour deux semaines supplémentaires, j’ai à peine réussi à prendre plus de photos. J’y allais toujours pour une urgence, mais un genre d’urgence à long terme (quoi que ça signifie). Et plus ou moins en même temps, mais pas au même moment, une amie était en déplacement sur Bruxelles. Et elle a réussi à prendre des photos de jour de la ville! Je dois dire que j’étais un brin jaloux. Parce qu’en y retournant, en mai, j’ai réussi à prendre quelques photos de plus. Mais seulement l’aéroport et/ou des photos de nuit. Ce qui, une fois de plus, en dit long. Mais bon, la boîte me paie pas non plus pour flâner.

Chapelle Notre-Dame

Anyways, it’s during this trip that I learned the hard way that if you want to find an open restaurant that still serves food, you have to leave the office before 9PM. Once, I managed to get off early enough to go on a restaurant hunt. And it was *before* I had the idea of asking some nice local where to eat…

Enfin bon, c’est lors de ce voyage que j’ai appris à la dure que si vous voulez trouver un bon restaurant qui sert encore, faut sortir du bureau avant 21h. Une fois, j’ai réussi à partir assez tôt pour aller en quête d’un restaurant ouvert. Et c’était *avant* que me vienne la brillante idée de demander à une gentille autochtone où aller pour manger…

Grand Place

Next to the Grand Place, I saw a street filled with restaurants, neons, and signs in 75 languages (with pictures) offering three course meals with one free beer for an amount to reasonable to be believed, not unlike the streets around the Saint Michel Fountain in Paris. Empty restaurants where the owners in suit and tie and greased hair try to lure you in. Tired and hungry (I imagine that’s how they get customers. They wait outside until they are too tired of walking, and pounce on them), I ended up in a small restaurant with a nice kitsch artificial fireplace.

Près de la Grand Place, j’ai vu une rue remplie de restaurants, néons, et panneaux en 75 langues (avec images), offrant au chaland des menus entrée-plat-dessert-et-une-bière pour un tarif trop raisonnable pour être honnête, un peu du style des rues autour de la Fontaine Saint-Michel à Paris. Des restaurants vides où les proprios sont en costard dans la rue, les cheveux gominés, à tenter de vous piéger. Fatigué et affamé (j’imagine que c’est ainsi qu’ils attrapent leur clients. Ils attendent dehors jusqu’à ce qu’ils soient trop fatigués de marcher, et leur sautent dessus), j’ai fini dans un petit restaurant avec une cheminée artificielle bien kitsch.

Artificial fireplace, for artificial food...

Well, it was not just the fireplace which was artificial. I was supposed to get garlic shrimps. I got fried frozen shrimps bathing in bubbling oil, where one clove of garlic may or may not have been present at some point during the cooking. Apparently, getting the menu with free beer, you are also not allowed to order any *extra* beer, in case you wanted to, for example, have some real beer. Don’t care if you actually were willing to pay for it. At least, I didn’t get sick, after the shrimps and mussels. So I suppose I ended up in a “not so bad” restaurant, out of those in the streets😀.

Ben y’avait pas que la cheminée qui était artificielle. J’étais censé avoir des crevettes à l’ail. J’ai eu des crevettes surgelées baignant dans l’huile bouillante, où une gousse d’ail a peut-être été présente à un moment quelconque de la cuisson. Apparemment, le menu avec la bière offerte ne permet pas de commander une bière *supplémentaire*, au cas où, par exemple, vous voudriez de la vraie bière. S’en fiche si le client est vraiment prêt à payer pour. Au moins, je ne suis pas tombé malade, après les crevettes et les moules. Donc j’imagine que j’ai atterri dans un restaurant “pas si pire” pour la rue😀.

Endless corridor

Disclaimer: I’m not saying there are no good restaurants in Brussels, just that by mistake, I let myself be sucked into one of the bad touristy ones. A mistake I didn’t repeat🙂.

Note: Je ne dis pas qu’il n’y a pas de bons restaurants à Bruxelles, juste que par erreur, je me suis laissé attirer dans un des mauvais restaus à touristes. Une erreur que je ne referai pas🙂.

8 thoughts on “Artificial food / Nourriture artificielle

  1. Meh….sorry about that, guess all the bureaucrats go to bed early. Spain, they’d just be opening up….

    Glad you didn’t get sick too. Business travel, it sounds exciting, but usually – not so much, eh?

    Like

  2. prévient moi la prochaine fois que tu met les pieds à Bruxelles =)
    un bon restaurant vers la grand place est la légendaire ; “chez Léon” bon ça encore su conserver son environnement d’origine et les plats restent les mêmes en principe.

    Les autres restaurants que tu peut trouver dans les petites ruelles que constitue les quartiers d’origines propose hélasse que des restaurents touristique (majeur partie des revenues des commercant). Si tu cherche un bon restaurent Bruxellois; appart chez : “Léon” faudra ce retiré un peut plus loins des “zones” touristique =)

    D’ailleurs j’invite tous Français en visite en Belgique de m’en faire part.
    Me ferrait un plaisirs de leurs montrée ma région natale.

    Like

Insert nice comment here :) / Par ici les gentils commentaires :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s