Vanity of vanities, all is vanity / Vanité des vanités, tout est vanité

When I told my GP that I was going to move to Czech Republic, he asked me with that genuine look and tact that only a true French (with all its deep and innocent belief that the French are the best of the best) how doctors were in Czech Republic. Well, actually, the question had a little “is it true that they amputate rather than give aspirin?” undertone to it that almost made me laugh.

Quand j’ai dit à mon médecin traitant que j’allais déménager en République Tchèque, il m’a demandé avec cet air impayable que seul un vrai français peut arborer (avec sa foi profonde et innocente que les français sont la crème de la crème) comment les médecins sont en République Tchèque. Bon, en fait, la question avait un petit air de “c’est vrai qu’ils préfèrent amputer que donner une aspirine?” sous-entendu qui m’avait presque fait rire.

Although many present the French welfare system as one of the best in the world, we westerners often forget that we don’t have the monopoly over knowledge. I politely just replied to him that “we’ll see”, keeping in mind that under EU law of equivalent treatments, theoretically, it couldn’t be that bad.

Bien que nombreux présentent le système de santé français comme l’un des meilleurs au monde, nous les occidentaux oublions souvent qu’on n’a pas le monopole du savoir. J’ai juste répondu poliment qu'”on verra”, gardant en tête que d’après les lois de l’UE sur les équivalences de traitements, en théorie, ça pouvait pas être si pire.

Little did I know that I would soon be experimenting with said system. There’s one big change that came with the move is the “working from home” thing. Including its pros, and cons, but also coming at the price of increased teleconference call time, using an entry-level headset, and over a line of debatable quality (though I’m told it’s worse in some offices). After one week of spending two hours or more per day mostly listening to noise on the line, my left ear started to hurt. I already experienced some discomfort there, even in Paris, after a long conf-call, so I didn’t worry so much. But when I started to be in pain even when not calling, and when said pain reached the “unbearable” level that keeps you awake at night, I went to the doctor.

J’étais loin de me douter que j’aurais affaire avec ledit système aussi tôt. Il y a un gros changement qui vint avec le côté “télétravail”. Ça a ses avantages, ses inconvénients, mais ça vient aussi  au prix d’un temps de téléconférences accru, en utilisant un casque d’entrée de gamme, sur une ligne de qualité discutable (quoiqu’il paraît que c’est pire dans certains bureaux). Après une semaine à passer plus de deux heures par jour à écouter de la friture sur la ligne, mon oreille gauche a commencé à me faire mal. J’avais déjà été dérangé à cet endroit, même à Paris, après une longue réunion, donc je ne m’en inquiétais pas trop. Mais quand ça a commencé à me faire mal même en dehors des appels, et quand la douleur a atteint le niveau “insupportable” qui vous tient éveillé la nuit, je suis allé voir le docteur.

Who almost told me that I had to be scheduled for a lobotomy, because anybody waiting so long to consult must have some kind of brain damage. My new GP diagnosed me with a bad and advanced case of Otitis, prescribed some drops, and said that if it didn’t work, then I’d have to go to the ORL in the nearest hospital.

Docteur qui m’a presque dit qu’il fallait prendre rendez-vous pour une lobotomie, parce que quiconque attendant aussi longtemps pour consulter devait avoir un pète au cerveau. Ma nouvelle médecin traitant me diagnose avec une otite avancée, me file des gouttes, et dit que si ça ne marche pas, alors il faudra aller voir l’ORL à l’hôpital du coin.

Two days later, when the drops didn’t seem to help, it’s off to the ORL that I went directly, who diagnosed Acute Otitis Media, saying the inflammation level she could see in my ear indicated a dormant infection that had been there for a long time, and could have been detected and cured a long time ago. I got even more pills to take on top of the drops, and after a difficult week, I’m at a point where there’s no pain anymore, just discomfort of feeling my ear full.

Deux jours plus tard, quand les gouttes n’ont pas l’air de marcher, alors on va voir l’ORL direct, qui diagnostique une Otite Moyenne Aigüe, disant que le niveau d’inflammation visible dans mon oreille indique une infection qui était là depuis longtemps, et aurait pu être détectée et soignée il y a longtemps. J’ai eu d’autres pilules à prendre en plus des gouttes, et après une semaine assez difficile, j’en suis au point où j’ai plus mal, juste l’inconfort de sentir mon oreille encombrée.

The irony? Last winter, when I got the flu, and I went to my GP, he looked at my ears as well and noticed that the left ear was red and irritated. Asked me if it was hurting, and then told me “it’s probably nothing, just a side-effect of the flu”, and never bothered looking at it again…

La blague? L’hiver dernier, quand j’ai eu la grippe, et que je suis allé voir mon médecin traitant, il a regardé mes oreilles, et a remarqué que l’oreille gauche était rouge et irritée. Il me demande si ça me fait mal, et me dit ensuite “c’est sûrement rien, un effet de bord de la grippe”, et ne s’est jamais occupé d’y rejeter un œil plus tard…

14 thoughts on “Vanity of vanities, all is vanity / Vanité des vanités, tout est vanité

  1. Sounds like life is pretty good there in many ways..working in the PJs for instance. Glad they got that cleared up, despite the GP in Paris….photo tour any time soon????

    Like

  2. Oh, mes parents ont quitté la France A CAUSE de la nullité des médecins français alors bon… J’espère que tu vas vite te remettre et que tu peux prendre quelques jours de congé maladie pour bien te reposer l’oreille!! Bises!

    Like

    • Oui, c’est ce dont je me souviens… Je me remets doucement, et non, pas de congés maladie. J’ai juste eu un week-end de 4 jours pour cause de jours fériés, et une semaine de récup qu’on me devait, et dont je profite… Bises😉

      Like

  3. Bah – y a personne de parfait – pas même les médecins ! Eux qui souvent pensent avoir la science infuse … yeah right ! Ici aussi on a notre lot, c’est pas mieux, ni pire qu’ailleurs j’imagine🙂

    Soigne-toi bien petit pingouin🙂 xx

    Like

  4. Il paraît (mais je n’ai jamais testé) que les douleurs engendrées par les otites sont les pires que l’on puisse avoir !!!! Je suis navrée pour toi. Heureusement ça semble bien se passer au final !

    Like

  5. Mon médecin, je suis obligée d’aller le voir 2 fois par an, sans compter si je tombe vraiment malade entre-temps. Mais à moins d’avoir vraiment un truc qui m’empêche d’aller en cours et que je n’ai pas ce qu’il faut pour me soigner , je préfère ne pas y aller.

    J’ai l’impression qu’à part les maladies classiques (gastro, engine, otite, rhume/grippe…), les médecins deviennent de moins en moins capables de diagnostiquer autre chose. Ils essaient de nous coller toute une panoplie de médocs en pensant que ça nous rassurera.

    Je pense qu’ils deviennent blasés à force de voir des hypocondriaques, ou des petits vieux qui viennent pour taper la causette, du coup ils mettent tout le monde dans le même sac. Du moins, c’est l’impression que j’ai en resortant à chaque fois…

    J’espère que ton oreille s’est bien remise, bisous🙂

    Like

Insert nice comment here :) / Par ici les gentils commentaires :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s