National Identity? / Identité Nationale?

I’ve been considering for a long time whether to blog about it or not. Some of you may already know about the ongoing “debate on National Identity” in France. Somehow, someone in the French government thought it would be a good idea to discuss “what it means to be French”. Oddly enough, the debate soon became “who are we going to grant citizenship to”.

Je me suis longtemps demandé si j’allais en parler ou non. Certains d’entre vous sont probablement au courant du “débat sur l’identité Nationale” en France. Semblerait que quelqu’un au gouvernement s’est dit que ça serait une bonne idée de discuter “ce que ça signifie d’être français”. Bizarrement, le débat a vite tourné à “à qui qu’on donne la nationalité”.

I’ve read somewhere recently that when you start wondering about your identity, it means that you already lost it. That’s true. I’ve never asked myself what it means to be French. I’m French, that’s all. That’s how I’m born, that’s how I’ve been raised. I grew up being taught the values of the Republic, the History of France. I grew up believing in those values. I may be half-vietnamese, I still feel French.

J’ai lu quelque part récemment que quand on commence à se poser la question de son identité, c’est qu’on l’a déjà un peu perdue. C’est vrai. Je ne me suis jamais demandé ce que ça voulait dire d’être Français. Je suis Français, c’est tout. C’est comme ça que je suis né, c’est comme ça que j’ai grandi. En grandissant on m’a enseigné les valeurs de la République, l’Histoire de France. J’ai grandi en croyant à ces valeurs. Je peux être à moitié vietnamien, je continue de me sentir Français

I was lucky enough to travel a lot, be it as a child, or even as an adult. I spent two years in Canada, met people with different cultures, not only North American, and I still feel French.

J’ai eu la chance de pas mal voyager, enfant comme adulte. J’ai passé deux ans au Canada, ai rencontré des gens de cultures différentes, pas uniquement Nord-américaines, et je me sens toujours Français.

I actually never asked myself what it means to be French. It’s like if suddenly you were going to some stranger in the street and ask them “what it means to be a human being”. I’m pretty sure you’d only get a puzzled look and then a “right back at you”. Well, same goes for National Identity.

Je ne me suis en fait jamais posé la question de ce que ça signifie d’être Français. C’est comme si vous alliez d’un coup demander dans là rue à un passer “ce que ça signifie d’être un humain”. Je suis à peu près sûr que vous aurez droit à un haussement de sourcils et un “toi-même!”. Ben c’est pareil pour l’identité nationale.

Currently, in France, you have several possibilities in order to acquire citizenship:

  • Have a French mother/father
  • Be born in France from one parent also born in France
  • Naturalisation, after five years of permanent residency

À l’heure actuelle, en France, on a plusieurs possibilités pour obtenir la nationalité :

  • Être né d’au moins un parent Français
  • Être né en France d’au moins un parent né en France
  • Par Naturalisation, après cinq ans de résidence permanente

Obviously, the question here is not about the first possibility. Start denying citizenship to children of French people, and you’re signing up for anarchy very soon. I’m not sure the second option can be questioned either. Mostly, it’s about the third option. “Who are we gonna give citizenship to”, or “who deserves to be French, when they’re not born French”?

De toute évidence, la question n’est pas à propos de la première option. Commencez à remettre en cause la citoyenneté des enfants des Français, et vous allez vous retrouver en pleine anarchie très très vite. Je ne suis pas sûr qu’on puisse remettre en cause la deuxième option non plus. Principalement, c’est à propos de la troisième option. “À qui donne-t-on la nationalité”, ou “qui mérite d’être Français, sans être nés ainsi?”

Naively, based on my education, and what I’ve been taught of the values of the French Republic, and of the glorious past of the French nation, I’d venture: “anyone who wants to be, and proves it.” Now, that’s pretty vague. Especially the “proves it” part. I know. How to prove it, you ask? Simple:

  1. Does the individual like France?
  2. Does the individual believe and adhere in “Liberty, Equality, Fraternity”?
  3. Does the individual speak French, or has been learning for some time and is now proficient in word and speech for day-to-day purposes?
  4. Does the individual know the basics about the French flag, hymn, History, political system, civic rights and duties ?
  5. Is the individual currently employed in France?

Bêtement, en me basant sur mon éducation, et ce qu’on m’a enseigné des valeurs de la République Française, et du passé glorieux de la nation Française, je dirais “quiconque veut le devenir, et le prouve”. Bon, je sais, c’est un peu vague. Surtout le “et le prouve”. Je sais. Comment le prouver, me demandez-vous? Facile :

  1. L’individu aime la France?
  2. L’individu croit et adhère à la devise “Libérté, Égalité, Fraternité”?
  3. L’individu parle Français, ou l’apprend depuis un moment et est dorénavant suffisamment efficace à l’oral et à l’écrit pour la vie courante?
  4. L’individu connaît les bases au sujet du drapeau Français, de l’hymne national, de l’Histoire de France, du système politique, des droits et devoirs du citoyen et de la citoyenne?
  5. L’individu travaille déjà en France?

I’d say that anyone who say yes to those five questions deserves to get citizenship right away. Some may argue about my 3. I don’t. Language is strongly tied to one nation’s identity. And honestly, seeing how French people speak foreign languages, you’re not gonna survive very long if you don’t speak French or learn it. I’m being deliberately lax on 4., just talking about basics, because I don’t believe knowing all names and birthdays of all Presidents, Emperors, Kings and Tribe Chiefs in History will lead you anywhere. Knowing how France became a Republic, the story behind its hymn, what civic rights and duties are encompassed within the French citizenship, however, is something important, IMHO. I’m also not being very strict on this because I know for sure that most “French-born” people don’t even have extensive knowledge on the subjects. I know that I don’t. But I know the basics. And for 5., I’m just saying that if the individual is employed in France, paying French taxes already, there’s no reason to deny him or her the right to vote, the right to benefit from the social protection that he or she is actually paying for.

Je dirais que quiconque à répondu oui à ces cinq questions mérite la nationalité illico presto. On pourrait me reprocher mon 3. Pas moi. La langue est fortement liée à l’identité d’un peuple. Et honnêtement, vu comme les Français parlent bien les langues étrangères, vous n’allez pas survivre longtemps si vous ne parlez ni n’apprenez le français. Je suis délibérément gentil sur le 4., ne parlant que des bases, parce que je ne pense pas que connaître tous les noms et anniversaires de Présidents, Empereurs, Rois et Chefs de tribus de l’Histoire vous mènera quelque part. Savoir comment la France est devenu une république, l’histoire derrière son hymne, quels droits et devoirs sont inclus avec la nationalité Française, en revanche, c’est quelque chose d’important, à mon avis. Je suis aussi délibérément pas très strict là-dessus parce que je suis sûr que la plupart des “français de naissance” n’ont même pas une connaissance étendue desdits sujets. Je sais que ce n’est pas mon cas. Mais je connais les bases. Et pour le 5., je dis juste que si l’individu travaille en France, paie les impôts français, y’a pas de raison de lui refuser le droit de voter, et le droit de bénéficier de la protection sociale pour laquelle il ou elle est déjà en train de payer.

Oddly enough, I think the current laws already cover all of the above. So I don’t see why people are even arguing.

Bizarrement, je pense que les lois actuelles couvrent déjà tot ça. Donc je vois même pas pourquoi les gens se crêpent le chignon.

Mairie la nuit

6 thoughts on “National Identity? / Identité Nationale?

    • There are conditions for a spouse of a French citizen, it’s pretty straightforward and simple. For the kids, I think they have to ask, if they’re not born from at least one French parent.

      Like

  1. Je viens de me rendre compte que je ne connais pas du tout les lois pour devenir français, tiens. Au Canada, c’est 3 ans de résidence permanente et un petit examen de politique/géographie/histoire, et la connaissance soit de l’anglais soit du français. En Suisse, c’est déjà beaucoup plus difficile, j’ai dû attendre longtemps avant de pouvoir avoir la nationalité et j’ai passé deux examens. Aux Etats Unis c’est pratiquement impossible de devenir Américain, sauf bien sûr si t’es né là-bas… Mais en France??

    Je trouve le débat sur l’identité nationale à vomir, ceci-dit.

    Like

  2. As-tu lu la tribune de notre ancien premier ministre, dans Le Monde ? Ça a soulevé les passions chez nous, la plupart s’indignant qu’un petite flamand ose donner des leçons au grand voisin français, ou regrettant qu’il voient la paille dans l’œil du voisin et pas la poutre dans notre propre pays… mais moi j’ai bien aimé.

    Like

Insert nice comment here :) / Par ici les gentils commentaires :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s