On Vacations / Sur les vacances

I’ve been trying very hard to remember the last time where I had at least two weeks off, really resting. And I think we can go back very far in time. Because, you know, you can’t feel like you’re on vacation if you only take one week off. It takes you one week to adjust to the “sweet vacation” state of mind, so if you have to go back to work right at that moment, that’s pretty useless.

J’ai intensément cherché à me souvenir de la dernière fois que j’ai eu deux semaines de congé, à me reposer vraiment. Et je pense que ça remonte à loin. Parce que, vous savez, on se sent pas vraiment en vacances avec unes seule semaine. Il faut une semaine pour se mettre dans l’esprit “vacances”, donc si vous devez retourner bosser à ce moment là, ça sert un peu à rien.

Christmas 2008, I had around two weeks of vacation. But we were going to ski for one week, family time, so as fun as it may be, it’s not very relaxing. You have to wake up very early to go as soon as possible on the slopes, since the best snow is the morning one, the daily passes are so darn expensive, and it was only my fourth time ever going skiing so I had to make the best of it. I enjoyed it very much, but I can’t count that as relaxing vacation.

Noël 2008, j’avais environ deux semaines de congés. Mais on allait skier une semaine, temps familial, donc aussi chouette que c’était, c’était pas super reposant. Faut se lever tôt pour être sur les pistes le plus tôt possible, vu que la meilleure neige est celle du matin, les forfaits à la journée sont pas donnés, et c’était ma quatrième fois de toute ma vie que j’allais au ski, donc fallait en profiter. J’ai adoré, mais ça compte pas comme des vacances reposantes.

In 2007 and 2008, generally speaking, since I was in Canada, the amount of paid vacation I got was half the amount I had in France. And every bit of time off I had was usually spent going back to France, for a wedding, family reunions, and all that.

En 2007 et 2008, d’une manière générale, vu que j’étais au Canada, ma quantité de congés payés a diminué de moitié par rapport à ce que j’avais en France. Et tout temps de congés que j’avais était généralement mangé à rentrer en France, pour un mariage, des réunions de famille, et tout le toutim.

Summer 2006, I used up most of my vacation days, and most of my savings as well, by the way, for three weeks in the USA. Very nice, but it actually was one week of symposium for my ex-gf, and then a two week long road trip with one week of hikes in the Yellowstone. And since said ex-gf, in her careful planning of our program, didn’t realize the US road map she bought in France was in miles and not in kilometres, we pretty much had to rise and shine even before the sun did everyday.

Été 2006, j’ai utilisé la plupart de mes jours de congé, et aussi de mes économies, d’ailleurs, pour trois semaines aux USA. Très joli, mais c’était en fait une semaine de colloque pour mon ex, suivie d’un road trip de deux semaines incluant une semaine de randonnées dans le Yellowstone. Et vu que l’ex en question, dans sa plannification attentive de notre programme, n’avait pas remarqué que sa carte routière des US  achetée en France était en miles et non en kilomètres, on a un peu dû se lever avant le soleil tous les jours.

Which brings us to Summer 2005, where it was the first time I even had paid vacation, and not the full amount since I started working in November 2004, instead of June 2004. Everything got pretty much used for one week in Brittanny, which was nice, but once again, I didn’t have much time to rest, thanks to the careful ex-gf planning. There were many things in the guide, and we had to do pretty much everything in it, following the exact itinerary on said guide.

Ce qui nous amène à l’été 2005, où c’était ma première année avec congés payés, et pas la totalité puisque j’ai commencé à travailler en novembre 2004, au lieu de juin 2004. Tout a plus ou moins été mangé par une semaine en Bretagne, qui était bien, mais une fois de plus, pas vraiment le temps de souffler, grâce au planning attentionné de l’ex. Il y avait plein de trucs dans le guide, fallait faire presque tout, en suivant l’itinéraire exact dudit guide.

Summer 2004, I was in my final internship, in my engineering school. No vacation time.

Été 2004, stage de fin d’études. Pas de vacances.

Summer 2003, I was in my second-year internship, in my engineering school. No vacation time.

Été 2003, stage de deuxième année. Pas de vacances.

Summer 2002, my first-year internship, in my engineering school, lasted only one month out of the two allowed. I actually *did* stay home, doing nothing.

Été 2002, mon stage de première année, n’a duré qu’un mois au lieu des deux possibles. J’ai *vraiment* pu rester à la maison, à ne rien faire.

Wow. So… basically, I’ve never had time off where I really did nothing for two weeks straight in all my working life, up until now. And the last time I did really nothing and rested for two weeks or more was… seven years ago!

Wow. Donc… en fait, j’ai jamais vraiment eu de temps de repos où j’ai vraiment rien fait pendant deux semaines d’affilée durant toute ma carrière, jusqu’à présent. Et la dernière fois que je me suis reposé en ne faisant vraiment rien pendant deux semaines ou plus c’était… il y a sept ans!

What about you? When was the last time you got some time off, and used it to do absolutely nothing?

Et vous? Quand avez-vous pu buller pour la dernière fois?

Squirrel, Point Pleasant Park

20 thoughts on “On Vacations / Sur les vacances

  1. L’été dernier, entre mi-août (arrivée en Irlande) et début octobre (début de la thèse).
    Mais ça n’a pas été une bonne période : incertitude quant à l’avenir pro, pluie tous les jours, soucis linguistique, pas d’internet… J’ai jamais lu autant de livres en si peu de temps🙂 Et j’ai été gâtée en jeux video et DVD ^^

    Like

  2. personnellement, 2 semaines de vacances où je reste chez moi, c’est 2 semaines de perdues que je regrette. J’ai besoin de voir du monde pendant mes vacances, donc c’est soit l’UCPA ou équivalent, soit le tour des copains et/ou de la famille

    Like

  3. J’ai pu glandouiller pendant une petite semaine chez mes parents, en Suisse, en juin dernier, mais à part ça, euhh…. ben… je sais même plus. En ce qui concerne les étés, c’est facile, le dernier été où je n’ai pas bossé était celui de 1999! 2000 et 2001 j’ai bossé non-stop, 2002 j’ai bossé non-stop et déménagé à l’autre bout des Etats Unis, 2003 j’ai bossé mais à mi-temps, c’était assez calme, et 2004-2005, j’ai bossé à mort sur ma thèse de doctorat (plus quelques cours que j’enseignais). 2006, j’ai bossé à mort pour finir mon doctorat et “graduer” et déménager au Canada… et à partir de là, ça ne s’est plus jamais arrêté! Et ça continue… et là je suis déjà crevée avant même que les cours reprennent!

    Like

  4. ah, mais je m’arrête😉
    autour d’un apéro, d’une ‘tite balade tranquille, …
    je peux aller voir des gens et garder (ou prendre) un rythme de vacances🙂
    c’est vrai que quand on va chez des gens qui ont un jardin avec une table et des chaises sous les arbres, on n’a pas envie de courir partout… surtout quand il fait chaud !

    Like

  5. Été 2005 et 2006 : MDR !!! Ça me rappelle quelque chose😛, en fait, je crois que j’ai échappé au pire : heureusement je suis un peu “directive”😉

    C’est le capitalisme qui nous suit jusque dans nos vacances ; un seul mot d’ordre : la rentabilité !!! Il “faut” en profiter au maximum parce que les vacances sont la “récompense” de notre dur labeur, du coup on oublie souvent de simplement faire ce dont on a vraiment envie – on laisse trop souvent le “guide michelin” le décider pour nous – et/ou simplement se reposer – ce qui est quand même il me semble le premier objet des vacances… L’avantage du fameux “guide michelin” – je n’ai rien contre lui – c’est qu’il évite de se poser trop de questions – industrialisation des vacances – notamment sur sa propre personne et permet de tuer l’ennui : combien de personnes seraient-elles effrayaient à l’idée de rester chez elles seules une semaine ? Nous avons tous été formé pour exercer un métier pas pour avoir des loisirs (non lucratifs pour la société)…

    Sur ces mots, j’espère que tu profites bien de tes vacances actuelles – si elles ne sont pas finies… – même si ça ne doit pas être évident, et n’oublie pas de ne rien faire, rien programmer, c’est fort agréable🙂

    Like

    • Le pire c’est que c’était “ruineux”, les USA (comme on dit en québécois). Et tu crois pas si bien dire en parlant du guide michelin… Si y’a une étoile sur le parcours, faut le faire! Les vacances se terminent, mais j’en ai bien profité😀

      Like

  6. Normal, quand tu rentres chez toi et que tu racontes tes vacances, tu risques de passer pour un newbie si tu n’as pas vu le “truc” que tout le monde va voir. Ceci dit, en général, le truc tu l’as déjà vu 50 fois en photo et les photos prises par les photographes sont souvent meilleures que celles que tu pourras prendre et même parfois plus jolies que la réalité (meilleur ensoleillement, pas de touristes sur la photo…).

    Bref, histoire de ne pas passer qu’à moitié pour une extraterrestre, la dernière fois, j’ai pris le guide à l’envers : j’ai fait les trucs que personne va voir ou après avoir visité 50 fois le pays. Du coup, quand je dis que celui allée en Hongrie, la question qui arrive à tous les coups est : “Tu as visité Budapest ?”. Et là, grosse déception, je répond “Eh ben non”, avec un grand sourire “je suis allée à Eger et Holloko, des petites villes supers sympas qui valaient bien le détour….”. Bref, il n’y a rien de plus triste que les conversations mille fois répétées alors un peu d’originalité ne fait jamais de mal😉

    Like

  7. That work schedule is why club med was invented…holy umping.

    What about the three years I spent bumming around on a boat? Count?

    I am in Spain too, the vacations are good…though I have to confess I haven’t managed much recently, a weekend here and there.

    Like

Insert nice comment here :) / Par ici les gentils commentaires :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s