Sales 101 / Les soldes pour les nuls

In France, Sales have a very specific meaning. Only during two very specific, government-issued time brackets is a shop allowed to go on sale, which is to sell products at a loss, to finish selling the surplus. Those are the winter and summer sales, aimed at selling as much as possible of the old collection before putting the new one on the shelves.

En France, les soldes ont un sens bien particulier. Uniquement pendant deux périodes de temps très spécifiques, décidées par le gouvernement, les boutiques ont le droit de vendre à pertes, pour écouler les surplus. Ce sont les soldes d’hiver et d’été, dont le but est de vendre autant que possible de l’ancienne collection avant de mettre la nouvelle sur les étagères.

Double-unfortunately for me, I couldn’t do the summer sales this year. I say double-unfortunately, because 1) I couldn’t do the summer sales from lack of time and shops being closed whenever I left the office, and 2) my shoes are litterally dying on me. All I have left in working order is a pair of army boots (not suitable for summer and airport security-checks), sport shoes, and fancy wedding/christening/whatever big occasion shoes, that I would like to keep as long as possible.

Double-malheureusement pour moi, je n’ai pas pu faire les soldes d’été cette année. Je dis double-malheureusement, parce que 1) j’ai pas pu faire les soldes d’été par manque de temps et les boutiques étaient fermées quand je sortais du boulot, et 2) mes chaussures se meurent sous mes pas. Tout ce qu’il me reste d’utilisable c’est une paire de rangers (pas top pour l’été et pour les portiques d’aéroport), des chaussures de sport, et des chaussures habillées pour mariage/baptême/n’importe quelle grande occasion, que j’aimerais garder aussi longtemps que possible.

I did have time to see a few prices on the shop windows on my way to work, though. Oddly enough, after the end of the sales period, I could see the same shoes, at the same shop, proposed for the sales prices, renamed under the “Sunny Prices”. Which kinda makes me think that the shop never even bother to bid its margins goodbye, and never tried to sell the surplus without making profit, just saying “On sale” to try to get more gullible buyers to buy there. And I incidentally saw some shoes that looked nice, however the price was a little too much for what I usually spend on shoes, especially considering their ever shortening lifespan.

J’ai eu le temps de voir quelques prix en vitrine sur le chemin du boulot, par contre. Bizarrement, après la fin des soldes, j’ai pu voir les même chaussures, dans la même boutique, proposées au prix des soldes, renommés en “prix soleil”. Ce qui me dit que la boutique n’a jamais renoncé à ses marges, et n’a jamais cherché à écouler la collection à pertes, n’indiquant “en soldes” que pour inciter le pigeon à acheter. Et j’avais effectivement vu des chaussures qui me plaisaient, mais un peu au delà du budget que je dépense habituellement pour des chaussures, surtout quand on voit leur espérance de vie de plus en plus courte.

And then, I thought: “Hey, isn’t Bat’a originally from Czech Republic? Maybe if I look during my holidays I’ll find something cheaper.” And off I went to a mall on the outskirts of Prague, to a Bat’a store.

Et puis je me suis dit: “Au fait, Bat’a ça serait pas une entreprise tchèque à l’origine? Peut-être qu’en cherchant pendant mes vacances je trouverai quelquechose de moins cher.” Et me voilà parti dans un centre commercial aux abords de Prague, dans un magasin Bat’a.

Unfortunately for me, all men collections start at size 40, which is one size above mine (it really sucks to be a midget). Though the size 40 was not that bad. Apparently, the shoes were still on sale there, as I found two pairs that were CZK 1000 (€38) instead of CZK 1400 (€55). And then, when I tried to purchase them, the cashier said something that I thought was directed at her colleague counting socks 2 meters away. It is only when she looked at me with a “so, what do you say, mister?” face that I understood that she was talking to me.

Malheureusement pour moi, les collections hommes commencent au 40, une taille de plus que la mienne (ça craint vraiment d’être un nabot). Quoique le 40 était pas si mal. Apparemment, les chaussures sont encore en soldes, ici, vu que j’ai trouvé deux paires à 1000 CZK (38€) au lieu de 1400 CZK (55€). Et là, quand j’ai essayé de les acheter, la caissière a dit un truc que je pensais adressé à sa collègue en train de compter des chaussettes à 2m de là. C’est seulement quand elle m’a regardé avec un air de “alors, monsieur, qu’est-ce que t’en dis?” que j’ai compris qu’elle me parlait.

– erm… anglicky, prosím?
– (panicking) nerozumite česky? (lit: you don’t understand Czech?)
– ne… nic moc… trošku (lit: no… not much… a little)

– erm… anglicky, prosím? (euh… en anglais, s’il vous plaît?)
– (mode panique) nerozumite česky? (lit: vous ne comprenez pas le tchèque?)
– ne… nic moc… trošku (lit: non… pas vraiment… un petit peu)

Then followed an awkward moment where the cashier pointed at a stand of girly magazines that appeared to hold within them a magic card that gave some kind of discount on the shoes. I think I had to buy the magazine first, though. I kinda nodded, and she took the magazine off the stand, and as soon as I had paid for it, opened it, took some card, and it appeared to give me 50% off the second pair of shoes.

S’ensuivit un moment embarrassant où la caissière montre du doigt une pile de magazines féminins qui semblaient contenir une carte magique donnant un genre de réduction sur les chaussures. Je pense qu’il fallait acheter le magazine d’abord. J’ai un peu fait mine d’acquiescer, elle a pris le magazine de l’étagère, et une fois payé, l’a ouvert, pris une carte, et ça a eu l’air de me donner 50% sur la deuxième paire.

So in the end, with a lot of sweat, awkwardness, and finger pointing, I ended up paying CZK 1500 (€58) for two pair of shoes, that would have cost me CZK 2800 (€108) without discount, and would actually be sold for €120 in France (the price tag also showed euro prices, a little higher than the current exchange rate…).

Donc à la fin, avec plein de sueur, de moments embarrassants, et de montrage du doigt, j’ai fini par payer 1500 CZK (58€) pour deux paires de chaussures, qui m’auraient coûté 2800 CZK (108€) sans réductions, et auraient en fait été vendues 120€ en France (l’étiquette contenait aussi les prix en euro, un peu plus élevés que le taux de change du jour…).

Now, I hope the shoes will last longer than the last ones I bought…

Maintenant, faut espérer qu’elles me durent plus longtemps que les précédentes…

6 thoughts on “Sales 101 / Les soldes pour les nuls

  1. Nice tout ca dis donc !! Alors comme ca tu parles pas tcheque ? Bah qu’est-ce que tu faisais en cours ? :p

    Merci pour tes petits commentaires by the way😉

    Julie

    Like

    • Yes I am. When I buy pants, the legs need touch-ups. When I buy shirts, the trunk and sleeves need touch-ups. I can’t buy shoes anymore because I’m below the min size for shoes.

      I hope they’re nice shoes. Why go through all that trouble to buy them if they aren’t? I was trying to find them online based on the reference, but old collections aren’t on the website anymore😦

      Like

  2. pfff, chanceux ^^
    Les dernières pompes que j’ai acheté, c’était y’a un an, des chaussures de ville pour le boulot. Je les utilise tous les jours, alors cette fois je me suis dit “pas de sous marque, on va prendre une marque ‘connue'”, et j’ai pris du André… Pour voir. Au bout d’un an, la semelle a perdu 0.5cm au talon, et n’est plus récupérable (sauf à refaire toute la semelle), et sous le pied, elle est devenue lisse, m’est avis qu’elles vont pas durer…
    Moins d’un an pour user une paire de chaussure, personnellement, je trouve ça un peu lamentable de leur part.
    Et j’ai rien trouvé en solde qui me plaise. Ca attendra, tant pis. Mais la prochaine paire, je la ferre, tant pis pour le bruit, j’en ai marre d’acheter 1 à 2 paires par an…

    Et donc, pas cher effectivement, tes chaussures. En plus, avec le magazine, tu vas pouvoir t’exercer au tchèque :p

    Like

    • Ouais, alors André, faut compter les talons à refaire une fois par an minimum, et faut le faire avant que ça devienne irrécupérable. Justement, c’est des André qui m’ont lâchement abandonné avant mon retour du Canada…
      Pour ce qui est de m’exercer au tchèque, tout ce que j’ai compris, c’est que la famille princière monégasque bullait sur une plage Corse. :p

      Like

Insert nice comment here :) / Par ici les gentils commentaires :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s