Meet the new Landlord… not! / Dites bonjour au nouveau proprio… ou pas!

I noticed a couple of things when I came back to France, after two years of Canada. You see, while I was away, the little guy who became president of the republic decided that renting was not a good thing, and that there weren’t enough people who owned the place where they lived. I wouldn’t mind any measures taken by the government to help people stop being renters, and start being owners.

J’ai remarqué quelques trucs en rentrant en France, après deux ans au Canada. Vous voyez, alors que j’étais parti, le p’tit gars qui est devenu président de la République a décidé que louer c’est pas bien, et que ça manquait de gens qui possèdent leur lieu de résidence. Des mesures du gouvernement pour faciliter l’hallali du statut de locataire ne me dérangeraient pas le moins du monde.

So when I came back, there was one new measure that was put into the income tax system. Now, if you buy your first dwelling place, you can deduct all the mortgage interests from your income tax, for the first year. That’s pretty sweet, though it only works for one year. Then, there are also a variety of 0% interest loans that are available, for low-revenue income families. The government has its own, and usually, region councils will have their own as well, that will complement the one from the government. Basically, what it means is that if you are eligible to those babies, you could get a good part of your mortgage with only 0% interest.

Donc en rentrant, il y avait une nouvelle mesure dans le système des impôts. Maintenant, pour un primo-accédant, on peut déduire tous les interêts du crédit de votre impôt sur le revenu, pour la première année. C’est pas mal, surtout que ça ne fonctionne que pour un an. Ensuite, il y a tout plein de prêts à taux 0% de disponibles, pour les familles à revenus modestes. Le gouvernement propose le sien, et les conseils régionaux vont aussi avoir le leur, qui viendront compléter celui du gouvernement. Du coup, ça veut dire que si vous avez le droit à ces bébés, vous devriez pouvoir obtenir une bonne partie de votre crédit avec seulement 0%.

And the condition for those 0% mortgages are that for the last tax year, your revenue is under a given threshold. That got me thinking: Hey! My revenue from last year is actually under an insanely low threshold! Since I was in Canada, that all my income came from Canadian sources, and that there is a tax agreement between France and Canada to avoid double taxation, I legally was persona non taxabilia from a French perspective for the last year. French taxable income for 2008: nada, niente, nic! Which made me instantly eligible for those loans.

Et les conditions pour ces crédits à taux 0 sont basés sur les revenus de l’année fiscale précédente, qui doivent être sous un certain seuil. Je me sui donc dit: Heille! Mes revenus de l’an passé sont en fait en dessous d’un seuil incroyablement bas! Vu que j’étais au Canada, que tous mes revenus proviennent de source Canadienne, et qu’il y a un accord entre la France et le Canad pour éviter la double-imposition, je suis légalement persona non taxabilia d’un point de vue français pour l’année passée.

So I thought to myself that maybe now would be a good time to buy, right after coming back, since next year I probably won’t be eligible anymore (though you never know, if I lose my job, or they raise the caps, or if I happen to be in the right place at the right time…), and I then proceeded to ask my bank for an estimate of how much I could borrow.

Donc je me suis dit que peut-être que c’est le bon moment pour acheter, juste après mon retour, vu que l’an prochain je ne serai peut-être plus éligible (quoique on sait jamais, si je perds mon emploi, qu’ils remontent les limites, ou que je me trouve au bon moment au bon endroit…), et j’ai donc demandé à ma banque une estimation du montant que je pouvais espérer emprunter.

Back when I started working, I also went to my local bank and asked them for a rough estimate. That was in november 2004. Since my now ex-girlfriend was on a three years contract (PhD anyone?) she couldn’t be counted as part of the revenue source, so it was just my income alone that was taken in account. At the time, the banker offered me a mortgage for 35 years, and with the amount he proposed, in the Paris area, I could get… One parking spot, or a 7sqm bachelor under the roofs in Paris. Or a 16sqm bachelor unit, provided I get to the suburbs 30min away from Paris. So I would have to pay more monthly than the rent, to live in a place smaller than where I lived already. No deal. Then I went to Canada anyways, so no regrets.

Quand j’avais commencé à travailler, j’étais aussi allé voir ma banque pour leur demander une estimation à la louche. C’était en novembre 2004. Vu que ma dorénavant ex était en CDD de trois ans (Qui veut une thèse?) elle ne pouvait être comptée comme participant aux revenus, donc c’était juste mes thunes toutes seules qui furent prises en compte. Sur le moment, le banquier m’avait proposé un prêt sur 35 ans, et avec le montant proposé, en région parisienne, je pouvais avoir… une place de parking, ou un 7m² sous les toits à Paris. Ou un studio de 16m², à condition d’être en banlieue à au moins 30 minutes de Paris. Donc j’aurais à payer plus que mon loyer actuel par mois, pour vivre dans un endroit plus petit que ce que j’avais déjà. Pas cool. Ensuite je suis parti au Canada de toute façon, donc pas de regrets.

Now, I came back, and went to ask my new bank, with my new salary, still healthy, with all my teeth, and even a bunch of clean ties in the closet, to ask how much I could get. Well, since 2004, banks are lending less, for a shorter period of time, and with higher interest rates. And the prices have increased as well since then. So as it turns out, with my new salary, and with the current state of the market, I could get myself… Two parking spots, or a 7sqm bachelor under the roofs in Paris. Or a 16sqm bachelor unit, provided I get to the suburbs 30min away from Paris. Not exactly what I imagined. And the 0% interest mortgages? They would amount to less than 25% of the total cost. Not bad, but not so much either.

Je suis maintenant rentré, et suis allé demander à ma nouvelle banque, avec mon nouveau salaire, toujours en bonne santé, avec toutes mes dents, et même quelques cravates propres dans la penderie, pour demander combien je pourrais avoir. Ben, depuis 2004, les banques prêtent moins, pour moins longtemps, et avec des taux d’interêts plus élevés. Et les prix ont augmenté, aussi. Donc il semblerait qu’avec mon nouveau salaire, et en l’état courant du marché, je peux avoir… Deux places de parking, ou un 7m² sous les toits à Paris. Ou un studio de 16m², à condition d’être en banlieue à au moins 30 minutes de Paris. Pas tout à fait ce que j’avais en tête. Et les prêts à 0%? Ils couvriraient 25% du prix total. Pas mal, mais pas tant que ça non plus.

A good friend of mine was telling me, not so long ago, that buying with a mortgage was not a financially viable operation anyways. That with the interest rates that they provide, you were better off renting your whole life, saving whatever interests you didn’t pay monthly to put that on a savings account, after the n years of the mortgage you didn’t take, you’d have enough money to buy the house in cash. I couldn’t exactly see how that could work. It seemed totally counter-intuitive. That may be because I didn’t understand how the mortgages worked, really.

Une bonne amie me disait, il n’y a pas si longtemps, qu’acheter à crédit n’était pas une opération économiquement viable de toute façon. Qu’avec les taux d’interêt qu’ils fournissent, on était mieux à louer toute notre vie, économisant les interêts que du coup on ne paie pas et les mettre sur un compte épargne, après les n années du crédit qu’on n’avait pas pris, on aurait assez d’argent pour acheter comptant. J’arrivais pas vraiment à voir comment ça pouvait marcher. Ce me semblait complètement contre-intuitif. Il se peut que c’était lié au fait que je ne comprenais pas très bien comment les crédits fonctionnent, vraiment.

The mortgage rate, as it turns out, is an annual rate. So the amount of interests you pay is p% of the total sum on the first year, then p% of what’s left for the second year, and so on, and so on. I won’t bore you with all the math, but with a 4.5% interest rate over 20 years, my bank would be taking nearly 50% of what they’re originally lending. And that’s the best rate they could offer!

Le taux d’interêt, il semblerait, est un taux annuel. Donc le montant des interêts payés est de p% de la somme totale la première année, puis p% de ce qu’il reste pour la deuxième année, et ainsi de suite. Je ne vous ennuierai pas avec tous les détails, mais un taux d’interêt de 4.5% sur 20 ans, et ma banque s’apprêtait à prendre environ 50% de ce qu’ils prêtaient au départ. Et c’est le meilleur taux qu’ils pouvaient me proposer.

Unfortunately, though, my friend’s math didn’t really work out. Not with the current interest rates for savings account. They would work if I currently had no rent to pay. But out of one third of my salary, the difference with my monthly rent is not that big. Still, given the “50% interest” rate that banks are offering, I’m getting cold feet again. So I think I’m gonna have to keep renting, as cheap as possible, and save as much as possible. Who knows, maybe in 20 years, I’ll have enough cash to buy a small house on the countryside, way away from Paris, to retire and spend my old days, reading on the patio in a rocking chair…

Malheureusement, en revanche, les maths de mon amie ne marchaient pas très bien. Pas avec les taux d’épargne actuels en tout cas. Ça marcherait très bien si je n’avais pas de loyer à payer. Mais sur un tiers de mon salaire, la différence avec mon loyer n’est pas si grande. Enfin quand même, compte tenu des “50% d’interêt” que les banques proposent, je refais ma poule mouillée. Donc je crois que je vais continuer à louer, le moins cher possible, et économiser autant que possible. Qui sait, peut-être que d’ici 20 ans, j’aurai assez de liquide pour acheter une petite maison à la campagne, loin de Paris, pour ma retraite et passer mes vieux jours, lisant sur le patio dans un rocking chair…

8 thoughts on “Meet the new Landlord… not! / Dites bonjour au nouveau proprio… ou pas!

  1. Franchement, moi qui ai acheté un appart après avoir été longtemps locataire, je peux te dire que je ne vois plus l’intérêt d’acheter. Déjà, je peux même plus vendre sans y perdre des cents et des milles, et ma banque me tient pas les couilles. En plus, quand tu es proprio, tu payes pour des tas de trucs que tu ne payes pas si tu es locataires: réparations, impôts, etc. Sans compter les taux d’intérêt qui fluctuent et les banques qui de toutes les manières arrivent à t’arnaquer, les frais d’achats, de notaires, de transfers de ci et de ça, et j’en passe! Regarde, ma banque a réussi à ce qu’après quelques mois difficiles (au début, c’est la galère totale), je paye autant par mois pour rembourser mon hypothèque que je payais avant en loyer. Maintenant, j’ai un locataire qui me le loue pour la même somme… SAUF qu’en plus de l’hypothèque, il y a les frais de “condo” (pratiquement $500 par mois!) que je dois payer en plus et que mon locataire ne paye pas donc que je dois continuer de payer même en louant ailleurs! La galère totale! Je n’ai jamais compris pourquoi il “vallait mieux” acheter et j’ai cédé sous la pression, mais je le regrette et je ne comprends toujours pas l’intérêt.

    Like

    • Il y a une raison très simple. L’impression de sécurité que procure le fait de posséder l’endroit où tu habites. De se dire que quoi qu’il arrive, tu es chez toi, et on ne t’en délogera pas. Maintenant, le fait que tu aies des charges de copropriété pour les immeubles, les taxes foncières pour tout bien immobilier, la taxe d’habitation en France, incluant le ramassage des ordures ménagères et aussi parfois la taxe de balayage, etc… Mais toujours est-il que oui, acheter, on y trouve un intérêt. C’est pas pour rien que quand on souhaite acheter on dit qu’on cherche à investir. C’est de l’argent que tu verses pour un bien stable, et dont la valeur utile comporte des avantages non-négligeable: une valeur sûre, et la sécurité du logement.
      Dans ton cas, je pense que le fait que ton banquier se soit permis de t’endetter à largement plus de 33% de tes revenus est relativement malhonnête, surtout que le mode de remboursement n’est pas aligné sur le mode de versement de ton salaire, ce qui peut engendrer parfois 3 traites à payer sur un mois, au lieu de 2 uniquement. Il a dû voir “pigeon” marqué sur ton front, et à sauté sur l’occasion pour t’influencer à fond et te faire raquer un max, sans se soucier de savoir si tu arriverais à joindre les deux bouts.

      Like

  2. Mais ce n’est qu’une illusion, ce sentiment! Pendant des années, 30-35 ans, tu es dépendant de ta banque qui est la VRAIE propriétaire de ta maison. Et vu les emmerdes que peuvent te faire les banques, je suis désolée, mais ça ne me donne pas de sentiment de sécurité. Quant à l’investissement, je veux bien, mais investir le double du coût actuel d’une propriété me semble un peu con… M’enfin, faut bien que jeunesse se passe😉

    Pour le coup de mon banquier, c’est moi qui pensais y arriver, j’étais pas forcée, hein. Et d’ailleurs j’y arrivais, c’est juste que parfois j’aurais aimé avoir un peu d’argent pour faire autre chose…

    Like

    • Conclusion, il faut acheter… cash! Ou bien louer le moins cher possible et économiser le plus possible. Se serrer la ceinture 20 ans, pour pouvoir acheter sans avoir à passer par les banques.

      Like

  3. As I am in the middle of selling one house and buying another while also a landlord and a tenant, I am at a loss for what to add…advantages and disadvantages to all…..

    Like

    • Though people don’t always think of the exact price they’re paying. Bank says they’re lending you with 4.5% interest, and that you’ll pay, say 1000€ for 20 years, you don’t do the internal maths, you only count what it’ll cost you monthly, thinking that if you keep a steady job and maintain your salary, you’ll be fine, it’s only 20 years of waiting, only a quarter of a lifetime, and then no need to think about it anymore…

      Like

  4. Enfin, je pense qu’il faut garder en vue que le vrai problème, et le gouvernement avec ses histoires de crédit à 0% est complètement passé à côté, c’est le prix de l’immobilier, tout simplement, qui est complètement déconnecté de la réalité…

    Like

    • Surtout sur Paris. Les prix deviennent relativement plus abordables une fois qu’on va loin en province… Pour le prix du studio en région parisienne, j’ai une maison de campagne en province…🙂

      Like

Insert nice comment here :) / Par ici les gentils commentaires :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s