When right becomes duty / Quand le droit devient un devoir

Sunday June 7th, in France, it was Election Day. No, we’re not replacing the lil’ dude yet. Today, we’re voting for eurodeputies. In France, in order to vote in one city, you have to register on the lists no later than december 31st of the preceding year.

Dimanche 7 juin, en France, c’était les élections. Non, on remplace pas encore le p’tit gars. Aujourd’hui, on vote pour les eurodéputés. En France, pour pouvoir voter dans une ville, il faut s’être inscrit sur les listes pas plus tard que le 31 décembre de l’année précédente.

Considering that I found my current dwelling only at the end of january, you can imagine it was pretty difficult for me to get registered on the list of my new city. I went to the city hall, and tried to explain: “but I wasn’t even back to France then. Isn’t there an exception that can be made when people move in from overseas?” But no, no exceptions. So I filled the paper, and starting 2010, I’ll vote in my new city. But for now… wait a minute…

Vu que j’ai trouvé mon appart’ actuel seulement fin janvier, vous vous doutez bien qu’il me serait ardu de m’inscrire sur les listes de ma nouvelle ville. Je suis allé à la mairie, et ai tenté d’expliquer: “Mais j’étais même pas encore rentré en France à ce moment là. Y a pas moyen de faire une exception pour les gens qui arrivent d’outre-Atlantique?” Mais non, pas d’exceptions. Donc j’ai rempli le papier, et début 2010, je voterai dans ma nouvelle ville. Mais pour le moment… Attendez…

Theoretically, if I did things wrong, I would be on the voting lists of… the French consulate in Toronto! Oh noes! Hmmm… When I went to the consulate to register as an expatriate, I had the option of registering on the consulate’s voting lists. The downside being that I wouldn’t be entitled to vote at all elections. Pretty much only the presidential elections, actually.

Théoriquement, si je me suis mal démerdé, je serais sur les listes électorales… du consulat de Toronto! Oh non! Hummm… Quand je suis allé au consulat m’enregistrer sur les listes des français établis hors de France, j’avais la possibilité de m’inscrire sur les listes électorales du consulat. Le désavantage étant que je ne pourrais pas voter à toutes les élections. Environ seulement les présidentielles, en fait.

So instead, I said that I didn’t want to be registered, and would rather declare my mother as a voting proxy. This way, I could give my voice to all elections happening in France. Meaning, logically, that my mother would receive my voting card, and also that I would be registered in my village’s voting lists.

Donc à la place, j’ai dit que je ne voulais pas m’inscrire, et préfèrerais donner procuration à ma mère. Comme ça, je pourrais donner ma voix à toutes les élections se déroulant en France. Ce qui veut dire, logiquement, que ma mère recevrait ma carte d’électeur, et aussi que je serais inscrit sur les listes électorales de mon village.

So today, I killed two birds with one stone, I drove home for mother’s day, and I went to vote. After all, my mother’s proxy duty ended when I came back to France. Every list but two had at least one disqualifying argument in them (Brice Hortefeux and Francis Lalanne being arguments by themselves…), which helped me greatly lower the hesitation rate.

Donc aujourd’hui, j’ai fait d’une paire deux c******* pierre deux coups, je suis rentré pour la fête des mères, et je suis allé voter. Après tout, le devoir de procuration de ma mère a pris fin quand je suis rentré en France. Toutes les listes sauf deux avaient au moins un argument éliminatoire dedans (Brice Hortefeux et Francis Lalanneétant des arguments à eux tous seuls…), ce qui m’a grandement aidé à réduire le taux de tergiversation.

And while I was pondering what to do with the two remaining ballots, the following thought occured to me:

Et pendant que je me creusais les méninges pour savoir quoi faire des deux bulletins restants, la pensée que voici me traversa l’esprit :

“People in 1789 fought for *the right to vote*, but as far as I can remember my civic education classes, I’ve always been told it was a *duty*“.
“En 1789 les gens se sont battus pour *le droit de vote*, mais du plus loin que je me souvienne de mes cours d’éducation civique, on m’a toujours dit que c’était un *devoir*“.

Somehow, the right became a duty. Maybe the taught memory of all the blood spilt, the Revolution, and how this right was earned preconditionned me to think that it was my duty to vote, if only out of respect for all those who died to give me the right to decide. Maybe that’s the thing. As a French citizen, it is my duty to vote, to honour those who spilt their blood and died to earn me the right to vote.

Ni vu ni connu, le droit est devenu devoir. Peut-être que le souvenir inculqué du sang versé, de la Révolution, et de comment ce droit fut obtenu m’ont préconditionné pour penser que c’était mon devoir de voter, même si ce n’est que par respect pour tous ceux qui sont morts pour me donner le droit de choisir. Peut-être que c’est ça le truc. En tant que citoyen français, il est de mon devoir de voter, par respect pour ceux qui ont versé leur sang et sont morts pour m’obtenir le droit de vote.

And when I put my ballot in the box, I couldn’t help but remember this quote (though I have no idea who said that):

Et quand j’ai mis mon bulletin dans l’urne, je n’ai pu m’empêcher de me souvenir de cette citation (quoi que je n’aie aucune idée de qui eut pu le dire) :

“When you don’t vote you lose the right to complain.” I like to complain ergo I voted.
“Qui ne vote pas perd le droit de se plaindre.” J’aime me plaindre ergo j’ai voté.

4 thoughts on “When right becomes duty / Quand le droit devient un devoir

  1. Je redéterre ce vieux billet :

    – Moi au cours d’éducation civique on mettait les deux en balance, je me souviens de la citation : “Voter est un droit, c’est aussi un devoir civique”

    – “Brice Hotefeux et Francis Lalanne étant des arguments [éliminatoires] à eux tous seuls”, c’est une phrase sacrément collector🙂

    Like

Insert nice comment here :) / Par ici les gentils commentaires :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s