Honk Honk! / Tût Tût!

I know, that’s a pretty stupid title for a blog post. Oh well, at least it’s original😉. Today, I wanted to talk about the differences between France and Canada, in terms of driving regulations. Well, between France and Ontario, to be more precise.

Je sais, le titre est plutôt niais, pour un billet. Bah, au moins ça change😉. Aujourd’hui, je voulais parler de la différence entre la France et le Canada, du point de vue du code de la route. Bon, entre la France et l’Ontario, pour être plus précis.

First, the regulations *can* differ depending on the province you’re in. It’s pretty similar all across the country, but it is up to the provincial road and transportation administration to decide the rules and regulations on the road.

D’abord, les règles *peuvent* être différentes selon la province où vous vous trouvez. C’est assez semblable à travers le pays, mais c’est à l’autorité en charge des routes et transports de la province de décider des règles du code de la route.

The regulations are more or less similar to the ones we have in France, with a few differences, nevertheless:

  • Right turn on red: Unless otherwise specified, it is allowed to make a right turn if you have the red light, though you have to yield the right of way to pedestrians, bicycles and cars who have the green light. In France, a red light is a red light, you have to stop.
  • Passing on the right: it is not forbidden in Ontario, though not recommended. Passing on the right is explicitly allowed in cities, when a car is on the left lane blocking the way, waiting to turn left. In France, it is strictly forbidden to pass on the right.
  • Right-hand side mirror: A direct consequence of the last rule is that it is mandatory to have mirrors on both sides of your car. In France, since passing on the right is forbidden, the mirror on the right is not mandatory, for most car categories (even though all cars have both mirrors nowadays anyways. But French cops can give you a ticket if your right-hand side mirror is broken)
  • Speed limits: out of town is 80kph, expressways and highways are usually 100kph, and sometimes 110kph. In France, out of town is 90kph (80kph under bad weather conditions), expressways are 110kph (100kph under bad weather conditions), and highways are 130kph (110kph under bad weather conditions). Driving in Canada feels slooooooow (for people who follow the speed limits).
  • 4-stops crossings: Some intersections have stops on *all* roads. The rule is that the first one to come to a complete stop is the first one to pass, and so on. Those don’t exist in France.
  • Horn use: In Ontario, you are supposed to use your horn whenever you need to make sure that pedestrians or bicycles have seen you. In other words, it is your job to make sure your surroundings are aware of you. In France, it is forbidden to use your horn *unless* there is an immediate danger. It is your duty as a car driver to be totally aware of your surroundings, and to ensure you are not a danger to anyone.
  • Emergency vehicles: when you hear and/or see an emergency vehicle, you have to move out of the way if the vehicle is still far, and absolutely not move if the vehicle is close. It is the emergency vehicle that will find its way through. In France, you have to clear the way for emergency vehicles. End of the story.
  • Making stops while driving: to avoid “road hypnosis”, it is recommended not to use too much heating, keep the car cool, and maintain some music and small talk with your passengers so as to stay awake. In France, you have to stop every two hours or so and take a break.
  • Calling while driving: It is not forbidden to use your cell phone while you drive, though if you are too distracted, you can get a ticket for careless driving, and it’s one of the worst road offences you can do in Ontario. Using a cell phone while driving is completely forbidden.

Les règles sont plus ou moins identiques à celles qu’on a en France, avec quelques différences, cependant:

  • Tourner à droite au feu rouge: Sauf indication contraire, il est permis de tourner à droite à un feu rouge, cependant vous devez céder la priorité aux piétons, cycles et voitures qui ont le feu vert. En France, un feu rouge c’est un feu rouge, faut s’arrêter.
  • Dépassement par la droite: ce n’est pas interdit en Ontario, quoique non recommandé. Le dépassement par la droite est explicitement autorisé en agglomération, lorsqu’une voiture est sur la voie de gauche bloquant la voie, attendant pour tourner à gauche. En France, il est formellement interdit de doubler par la droite.
  • Rétroviseur droit: Une conséquence directe de la règle précédente est qu’il est obligatoire d’avoir des rétroviseurs de chaque côté de la voiture. En France, vu qu’il est interdit de doubler par la droite, le rétroviseur droit n’est pas obligatoire, pour la plupart des types de voitures (même si toutes les voitures ont des rétroviseurs gauche et droits de nos jours. Mais les képis français ont le droit de vous coller une prune si votre rétro droit est pété)
  • Limitations de vitesse: hors agglomération c’est 80kmh, voies rapides et autoroutes sont d’habitude limitées à 100kmh, et parfois 110kmh. En France, hors agglomération c’est 90kmh (80kmh par mauvais temps), les voies rapides sont à 110kmh (100kmh par mauvais temps), et les autoroutes à 130kmh (110kmh par mauvais temps). Conduire au Canada ça s’traaaaaaaîne (pour les gens qui respectent les limitations).
  • croisement à 4 stops: Certaines intersections ont un panneau Stop sur *toutes* les routes. La règle est que le premier à marquer l’arrêt complet est le premier à passer, et ainsi de suite. Ces carrefours n’existent pas en France.
  • Utilisation du klaxon: En Ontario, vous êtes censés utiliser votre klaxon dès lors que vous voulez vous assurer que les piétons et vélos vous ont vus. En d’autre termes, c’est à vous de vous assurez que l’environnement est conscient de votre présence. En France, il est interdit d’utiliser son klaxon *à moins* d’un danger immédiat. Il est de votre devoir en tant que conducteur d’être totalement attentif à votre environnement, et de vous assurer que vous ne présentez de danger pour personne.
  • Véhicules d’intervention: quand vous entendez et/ou voyez un véhicule d’intervention, vous devez dégager le passage si le véhicule est encore loin, et ne pas bouger s’il est proche. C’est le véhicule d’intervention qui se fraiera un passage autour des voitures. En France, il faut dégager le passage pour les véhicules d’intervention. Point final.
  • Faire des pauses en conduisant: pour éviter “l’hypnose routière” (i.e. la somnolence en conduisant), il est reommendé de ne pas mettre trop de chauffage, garder la voiture fraîche, et mettre de la musique en papotant avec vos passager pour rester éveiller. En France, il faut s’arrêter toutes les deux heures pour faire une pause.
  • Téléphoner au volant: Il n’est pas interdit d’utiliser votre portable au volant, bien que si vous êtes trop distrait, vous pouvez obtenir une amende pour conduite irresponsable, l’une des infractions au code les plus graves que vous pouvez faire en Ontario. L’usage du téléphone portable au volant en France est complètement interdit.

Coming from France, I could compare both regulations. Some say the Right turn on Red is one of the greatest differences, and it’s wonderful, and everything. I agree that it is convenient (if there is nobody, you can go). But it kinda defeats the principle of a red light, right? I mean, in those conditions, why not say that the Red light just means that you have to yield the right of way to whoever has the green light? But it wouldn’t be a red light anymore, would it?

Venant de France, j’ai pu comparer les deux règlements. Certains disent que Tourner à droite au feu Rouge est l’une des meilleures différences, que c’est merveilleux, et tout. Je vous l’accorde, c’est bien pratique (si y’a personne, on passe). Mais ça fout un peu en l’air le principe du feu rouge, non? J’veux dire, dans ces cas-là, pourquoi ne pas dire que le feu rouge, c’est juste céder la priorité à quiconque à le feu vert? Mais ça serait plus un feu rouge, du coup, si?

Passing on the right, as well, is convenient. But one consequence of this is that I see more tailgating and more careless driving coming from *both* directions when I am driving. But if people on the road weren’t stupid, it would be great, granted.

Le dépassement par la droite, aussi, c’est pratique. Mais une conséquence est que je vois plus de queues de poisson et plus de conduites dangereuses venant *des deux côtés* quand je conduis. Mais sans abrutis au volant, ça serait super, j’avoue.

Speed limits here are ridiculous, though. Everybody has big cars able to go vavoom at 130 with ease, and roads are freakishly long and boring. Stops every two hours should be enforced, and raising the speed limits a bit would probably reduce the amount of crazy people passing/speeding and tailgating at the same time.

Les limitations de vitesse sont ridicules, par contre. Tout le monde a une grosse bagnole qui fait vroum-vroum à 130 sans problèmes, et les routes sont incroyablement longues et ennuyeuses. Il faudrait forcer les gens à s’arrêter toutes les deux heures, et augmenter un peu les limitations de vitesse réduirait probablement la quantité de fous du volants qui doublent/font des excès de vitesse et des queues de poisson en même temps.

The philosophy of “making sure everyone is aware of you”, as well, is something I am not too fond about. *YOU* are the wheeled killing machine driver, *YOU* have to be aware of your surroundings, expecting the unexpected, and ready to act on whatever will jump out in front of your wheels.

La philosophie du “s’assurer que tout le monde vous a vu”, aussi, ne me plaît pas trop. *VOUS* êtes le conducteur de la machine à tuer sur roues, *VOUS* vous devez d’être attentifs à votre environnement, vous attendant à l’inattendu, et prêt à réagir face à tout ce qui surgira devant vos roues.

My impression about Canada so far, was that it was very car-centric. Toronto has probably the worst public transit system I’ve ever seen, for a city of this size (more than 5 million people in the GTA…). And having driven in France, the USA, and Canada, I can say without doubt that Torontonians can’t drive. Really. But that could be related to the drivers license system, I’ll cover that another day…

Mon impression sur le Canada, pour le moment, est que c’est très axé sur les voitures. Toronto a probablement le pire système de transports en commun que j’ai jamais vu, pour une ville de cette taille (plus de 5 millions de gens dans la GTA, l’agglomération Torontoise…). Et pour avoir conduit en France, aux Stats Zinis, et au Canada, je peux dire sans l’ombre d’un doute que les Torontois conduisent comme des pieds. Vraiment. Mais c’est probablement lié au système d’obtention du permis de conduire, je vous en parlerai un autre jour…

13 thoughts on “Honk Honk! / Tût Tût!

  1. À mon tour d’ajouter mon grain de sel

    Mais comme je viens du Québec, c’est un peu différent. Notamment, le téléphone portable est aussi interdit ici. Mais pas de lire en conduisant. Logique !

    Sinon, ayant conduit dans les deux pays, il est vrai que les limites de vitesse ici font chier. Désolée du langage, mais comme je fais beaucoup de route, c’est assez frustrant la quantité de billet de contravention que j’attrape pour des niaiseries de vitesse trop rapide.

    Et sinon, la qualité des transports en commun dans les villes est mauvaise de façon générale en Amérique, comparer à l’Europe. Il est vrai que les territoires à couvrir sont immense, même au sein d’une seule ville, par rapport à la France, mais tout de même. C’est la voiture qui est reine.

    Par contre, dans mon coin (les Laurentides) inutile de penser aller au dépanneur du coin sans voiture… trop de distance à parcourir.

    voilà !
    Sinon des chauffards et des imbéciles, ça existe partout (et parfois même en nous :)))

    Like

  2. Pour avoir moi aussi conduit dans les mêmes pays que toi (plus dans pas mal d’autres pays d’Europe), je peux dire sans hésiter que les parisiens conduisent bien plus comme des fous que les torontois. Les torontois ne conduisent pas nécessairement très mal mais les règles de la circulations dans Toronto même, ainsi que l’étroitesse des rues et le fait que des streetcars roulent sur les mêmes voies que les voitures, rendent les choses extrêmement compliquées (interdictions de tourner à gauche la plupart du temps, interdictions de tourner à droites à certaines heures et certains jours, parking sur la rue à certains moments de la journée seulement, voies qui vont dans un sens à telle heure et dans l’autre à d’autres heures, etc.). La structure même de la ville n’est pas faite pour supporter autant de circulation!

    Je sais aussi que pas mal de villes aux Etats Unis ont un système de transport en commun bien pire que celui de Toronto (qui, je l’avoue, est assez limité, mais si on se souvient qu’il y a les bus, les streetcars, et le métro, c’est quand’même pas mal). Des grandes villes comme Los Angeles, Chicago, ou Atlanta n’ont pas grand’chose, sans parler des villes moyennes qui n’ont souvent rien du tout à part 3 bus minables. Ce que je trouve incroyable à Toronto c’est que le métro est vraiment vieux et a tout le temps des problèmes. Ca, je n’arrive pas à le comprendre.

    En ce qui concerne les limites de vitesse, c’est effectivement attroce (pas tellement en ville où de toutes les manières c’est souvent bouché (et en Suisse c’est encore plus lent, haha), mais sur les autoroutes. Je pense qu’un grand nombre d’accidents sont dûs au fait que t’as les pépés et les mémées qui roulent à 90 kil/heures pour “être prudents,” les gens comme moi qui poussent jusqu’à 118 kil/heures parce que c’est après ça qu’on se paye un PV, et les malades qui vont à 150 kil/heures avec leurs grosses bagnoles et qui n’ont peur de personne parce que de toutes les manières, ils sont bien protégés dans leurs grosses bagnoles. Là, vraiment, je ne comprends pas ce qui pousse le Canada à adopter des limites si ridicules (à part peut-être à cause de la neige en hiver, mais on pourrait avoir des limites pour l’été et des limites pour l’hiver, comme on a des interdictions de tourner à certaines heures…). Ceci-dit, il y a encore pas mal d’états américains où la limite sur les autoroutes est de 60 mph, ce qui équivaut à 100 kil/heures (en Indiana où j’ai vécu 4 ans, par exemple).

    Like

  3. Dr. CaSo, les parisiens conduisent comme des fous, certes, mais je les trouve moins dangereux que les Torontois, même s’ils ont l’air plus effrayant… Les limites aux US, je suis d’accord, c’est tout aussi laid… Le principe d’avoir des vitesses différentes par temps clair et par mauvais temps, en France, pourrait très facilement s’appliquer au Canada, à mon avis, surtout qu’il n’y a pas de radars automatiques par ici…

    Like

  4. Je viens de Montréal et j’ai souvent l’occasion de faire la route vers Toronto et de rouler à Toronto et je te dirais que les conducteurs du Québec en particulier ceux de Montréal sont bien moins disciplinés que ceux de Toronto. Ici c’est vraiment du free for all!!

    Like

  5. Morgane, ben faut bien pouvoir lire une carte, non? *scriiiiiitch boum!*

    Oui, la voiture reine, c’est bien ce qui m’ennuie par ici. Encore, si c’est dans un petit bled reculé, je veux bien comprendre, mais dans les grandes villes?

    Et les voitures américaines, y’a pas à dire, mais qu’est ce qu’elles consomment!

    Like

  6. c’est vrai que mon permis de conduire commence à dater, mais quand je l’avais passé (en France, donc), j’avais appris qu’on pouvait doubler une voiture par la droite à condition qu’elle ait son clignotant pour tourner à gauche et dans ce cas-là uniquement (d’où le fait que quand on veut tourner à gauche, on se met le plus à gauche de la voie possible, pour laisser les autres voitures passer à droite). Ca a peut-être changé ?

    Like

  7. Les parisiens conduisent moins dangereusement que les torontois d’après toi parce que tu as longtemps été un piéton/conducteur dans Paris. Mais pour quelqu’un qui ne connaît ni Toronto ni Paris, crois-moi, Paris est quand’même pire🙂 (déjà rien que parce qu’ici, les rues sont en grilles, en général, donc c’est plus facile de s’y retrouver, pour des touristes). Et excuse me, mais les parisiens utilisent BEAUCOUP leur claxon!! … bon, c’est vrai qu’il y a “danger immédiat” dès qu’un conducteur parisien apparaît, c’est peut-être logique après tout ton histoire😛

    Like

  8. Dr. CaSo, ah ben j’ai pas dit que les parisiens n’utilisaient pas leur klaxon. J’ai dit que c’était interdit, sauf pour avertir d’un danger immédiat. J’en suis donc venu aux 3 hypothèses possibles suivantes:
    1) ils sont tous dans l’illégalité
    2) c’est eux les dangers, tût-tût pousse toi d’la que j’m’y mette
    3) ils se croient au Canada

    Like

  9. “croisement à 4 stops” : raté, ça existe en France. Il y en a un dans un patelin pas très loin de chez moi, parait que les auto-écoles adorent y passer😀

    Like

Insert nice comment here :) / Par ici les gentils commentaires :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s