Café-blogs IV, Debriefing

After a little delay, it’s time for me to give you a quick debriefing of last Sunday’s Café-Blogs. This time, I found the place on time, because I was there early. Still, I almost lost myself, cos’ I didn’t have any plan, and the “area map” at the exit of the subway station wasn’t clear enough. I took the wrong street, and when it really didn’t look familiar at all, went back and tried another street…Après un peu de retard, il est temps pour moi de vous livrer un rapide compte-rendu du Café-Blogs de dimanche dernier. Cette fois, j’ai trouvé l’endroit à l’heure, parce que j’étais arrivé en avance. J’ai quand même failli me perdre, passke j’avais pas de plan, et que la “carte des alentours” à la sortie du métro n’était pas assez claire. J’ai pris la mauvaise rue, et quand ça ne me disait vraiment plus rien, suis retourné sur mes pas et ai essayé une autre rue…

I think I preferred this time over the first time. Perhaps because there were no… disturbing texts. As in “that makes you feel a bit awkward and uncomfortable to hear”. So the texts were mostly split into two categories: the moving and highly emotional ones, and the more light-hearted ones. That’s perhaps just me, but I’m really fond of light-hearted, happy texts.Je pense que j’ai préféré cette fois par rapport à la première. Peut-être parce qu’il n’y avait pas de… textes qui dérangent. Du genre “ça dérange et inconforte un peu à entendre”. Donc les textes étaient principalement coupé en deux catégories: Les émouvants et chargés en émotion, et les plus légers. C’est peut-être que moi, mais je suis vraiment plus fan des textes légers, joyeux.

So I enjoyed Brijit’s “Féline cherche maître”, an ad as a cat looking for adoption would write it. And I enjoyed even more Karla’s “Mon dernier déménagement”, a short story about a woman moving out, meeting her new neighbour… On top of being really funny, Karla has a naturally cheerful voice (and a contagious laugh). This text was the only other text to be written after the “25 words” principle, aside from mine. And may I mention Le Poète Urbain‘s excellent “Un épais sur le plateau”, depicting an epic event that happened to him last winter? The style and tone he used for this text actually reminded me of the way I was writing my former blog, and a way I haven’t been writing on this one for a while, since this place has more become like a travel log…

Donc j’ai aimé le “Féline cherche maître” de Brijit, une pub comme une chatte cherchant à se faire adopter l’écrirait. Et j’ai encore plus apprécié “Mon dernier déménagement” de Karla, le récit d’une femme qui déménage, rencontrant son nouveau voisin… En plus d’être vraiment drôle, Karla a une voix naturellement joyeuse (et un rire contagieux). Ce texte était le seule autre texte à être rédigé avec les “25 mots”, en plus du mien. Et puis-je me permettre de mentionner l’excellent “Un épais sur le plateau” du Poète Urbain, qui raconte un évènement épique qui lui est arrivé cet hiver? Le style et le ton employé pour ce texte m’ont en fait rappelé la manière dont j’écrivais mon ancien blog, et une manière dont je n’ai usé sur ce blog depuis un moment, vu que cet endroit est plus devenu comme un journal de voyage…

As for my texts, I read Daniel Paillé‘s “Lisez pas ça”, a tribute to Mr. Jean-Pierre Ferland, where the author wrote about significant parts of his life, while making references to Mr. Ferland’s songs. A beautiful and moving personal experience. My other text was the one I wrote. Last time, Poète Urbain told me he was glad that he didn’t read my text in advance, and he enjoyed being surprised. That’s why I decided to read my text myself. Karla, as the other “25 words” writer of the day, was pretty eager to see how I managed to talk about a stapler in my text. I almost managed to read it as I wanted to. Apart from one small moment where I had to pause, for I underestimated the audience’s contagious laugh, the moment I compared myself to a hairy anvil.

Quant à mes textes, j’ai lu “Lisez pas ça”, de Daniel Paillé, un hommage à Mr. Jean-Pierre Ferland, où l’auteur a écrit à propos d’évènements marquants de sa vie, tout en faisant référence à des chansons de Mr. Ferland. Une expérience personnelle très belle et émouvante. Mon autre texte était celui que j’avais écrit. L’autre fois, Le Poète Urbain m’avait dit qu’il était content de ne pas l’avoir lu à l’avance, et qu’il avait aimé se faire surprendre. C’est pourquoi j’ai décidé de lire mon texte moi-même. Karla, en tant qu’autre rédactrice des “25 mots” du jour, était assez curieuse de voir comment j’allais placer une agrafeuse dans mon récit. J’ai presque réussi à le lire comme je voulais. À part un petit moment où j’ai dû faire une brève pause, ayant sous-estimé le rire contagieux du public, lors de mon analogie entre ma petite personne et une enclume poilue.

elPadawan

After the event, for those who wanted, we ended the afternoon at “Le Barbare”, a small restaurant pretty meat-oriented… And I discovered that one of the people in the audience grew up in the same town as I did! Small word, eh?

Après l’évènement, pour les ceusses qui voulaient, nous avons fini l’après-midi au “Barbare”, un petit restaurant assez carnassier… Et j’ai découvert qu’une des personnes du public avait grandi dans la même ville que moi! Le monde est p’tit, hein?

PS: The pictures I took are on a private album on flickr. Send me an email (through my profile page) if you were there and want to see your face😉.

PS: Les photos que j’ai prises sont sur un album privé sur flickr. Envoyez-moi un email (depuis ma page de profil) si vous étiez là et voulez voir votre trombine😉.

Insert nice comment here :) / Par ici les gentils commentaires :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s