Splash / Plouf

It was a rainy morning in Toronto, when I woke up and went to work…C’était un matin pluvieux à Toronto, quand je me suis levé et suis allé travailler…

… Unusually early for once, I head out of the apartment, to the sound of Placebo’s “Black Market Music”. The pulsating rythm of the music covers the sound of the rain, pouring down. I keep my head down to protect my glasses from the rain. I’m always staying on the same side of the street anyways.

… Inhabituellement tôt pour une fois, je sors de l’appartement, au son de “Black Market Music” de Placebo. Les pulsations du rythme de la musique couvrent le son de la pluie, tombant dru. Je garde la tête baissée pour protéger mes lunettes de la pluie. Je reste toujours du même côté du trottoir de toute façon.

Up until Bay & Front, that is. I look up, watching for the little wite walking man who will allow me to cross the street, implicitly hinting that the light is red on Bay St, and green on Front St. I start to cross the street, and all of a sudden, a car speeds up towards me.

Jusqu’au croisement entre Bay & Front, je veux dire. Je lève la tête, guettant le petit bonhomme blanc qui marche et qui va m’autoriser à traverser la rue, indiquant de manière implicite que le feu est rouge sur Bay St, et vert sur Front St. Je commence à traverser la rue, et tout d’un coup, une voiture me fonce dessus.

Frozen like a hedgehog in front of a truck on the Road 66, I stay where I am, put out my hand by reflex and yell. The car comes to a sudden halt. Deep within me a little voice hopes that he choked himself to death with his seatbelt. He obviously didn’t. I safely finish crossing the street.

Stupéfié comme un hérisson devant un semi sur la Route 66, je reste où je suis, tends la main par reflexe et crie. La voiture pile. Tout au fond de ma tête une petite voix espère qu’il s’est étranglé avec sa ceinture de sécurité. Ce n’est évidemment pas le cas. Je finis de traverser la rue en toute sécurité.

How ironic that I just wrote a blog post about accessibility, and nearly risked becoming disabled the following morning… On a rainy day, downtown, at a crossing, I thought people were supposed to pay attention. And when you turn right at a crossing, even if you have a green light, I thought you’re supposed to let pedestrians cross the street, since they have the “white walking man” light as well. Apparently I was mistaken.

Quelle ironie d’avoir juste écrit un billet sur l’accessibilité, et de manquer de me risquer de me retrouver handicapé le lendemain matin… Un jour de pluie, en centre ville, à un croisement, je croyais que les gens devaient faire attention. Et quand on tourne à droite à un croisement, même si vous avez le feu vert, je croyais qu’il fallait laisser les piétons traverser, puisqu’ils ont le “p’tit bonhomme blanc” d’allumé aussi. On dirait que j’me suis planté.

Looking at the car, it’s a big and shiny new black car, probably a kind of Towncar or something like that. Smoked windows, of course. And when the guy realized he was about to run me over, his first thought was probably “Fuck! I’m gonna scrape my hood!”. I was lucky today, he was, too. I wish he’d think twice before speeding again downtown, but I’m afraid the only way he learns will be to have an accident.

En regardant la voiture, c’est une grosse voiture noire flambant neuve, sûrement une espèce de Towncar ou quelque chose du genre. Vitres teintées, bien sûr. Et quand le gars a capté qu’il allait m’écraser, sa première pensée était sûrement “Putain! J’vais rayer mon capot!”. J’ai eu de la chance aujourd’hui, il en a eu aussi. J’aimerais pouvoir dire que dorénavant il y pensera à deux fois avant de faire des excès de vitesse en centre ville, mais je crains que le seul moyen pour lui d’apprendre soit d’avoir un accident.

Perhaps I’m just bitter and I’m judging too quickly. But I wouldn’t be surprised if I was right on the spot there…

Peut-être que je suis juste aigri et que je juge trop vite. Mais je ne serais pas surpris si j’avais tapé dans le mille, là…

4 thoughts on “Splash / Plouf

  1. Lilina, ouais j’ai eu du pot… Au pire, j’ai déjà atterri sur un capot deux fois dans ma vie, j’aurais sûrement pu m’en sortir avec des hématomes seulement…

    Like

Insert nice comment here :) / Par ici les gentils commentaires :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s