Random act of Kindness / Gentillesse Gratuite

Those of you who know me at least a little know that I’m the kind of guy who smiles to people in the street for no apparent reason, just because people don’t smile enough in the streets.

Ceux d’entre vous qui me connaissent un peu savent que je suis le genre de gars qui sourit aux gens dans la rue sans raison apparente, juste parce que les gens ne sourient pas assez dans la rue.

When asked for help, I’ll usually gladly do everything I can. And of course, if I see a damsel in distress, I will even offer my help without being asked. That’s how I became friends with some people, back in France, in the transports. Yes, I belong to this dying breed of people who believe that Equalism and Chivalry are not incompatible.

Quand on me demande de l’aide, je ferai en général de bon coeur tout ce que je peux. Et bien sûr, si je vois une demoiselle en détresse, je proposerai souvent mon aide sans qu’on me le demande. C’est comme ça que je me suis lié d’amitié avec certaines personnes, en France, dans les transports en commun. Oui, j’appartiens à cette espèce, en voie de disparition, des gens qui croient qu’Égalité des Sexes et Galanterie ne sont pas incompatibles.

And yesterday evening, that’s exactly what happened to me. Coming back from a long day of work, when exiting the subway at Union Station, pretty much like every day, I overheard people asking at the TTC booth for directions to the bus stop for Markham (which was on the GO side of the station). The guy did provide explanations that would have been suitable for someone already familiar with the station. Pretty much as useful as a written manual explaining how to read. I turned around, and saw said damsel in distress, with someone very likely to be her mother, trying to look around for directions, apparently not finding the instructions very helpful, but realizing that she won’t get much more from him. I didn’t think (end of the day, zombie mode), and just said “it’s on my way, I’ll show you if you want :)”.

Et hier soir, c’est exactement ce qu’il m’est arrivé. Revenant d’une dure journée de labeur, sortant du métro à Union Station, un peu comme tous les jours, j’ai entendu des gens demandant au guichet de la TTC où se trouvait l’arrêt de bus pour Markham (qui est du côté GO de la gare/station). Le monsieur leur a fourni des explications qui auraient suffi à quelqu’un connaissant la gare/station. À peu près aussi utile qu’un livre d’instructions explicant comment on fait pour lire. Je me suis retourné, et vis la demoiselle en détresse en question, avec quelqu’un étant vraisemblablement sa mère, ne trouvant visiblement pas les instructions utiles, mais réalisant qu’elle ne tirerait rien de plus de lui. Je n’ai pas pensé un seul instant (fin de journée, mode zombie), et ai juste dit “c’est sur mon chemin, je peux vous montrer si vous voulez :)”.

I led them through the concourses, stairs and everything, explaining to them where things were at the same time, until they were in front of the ticket booth at the GO bus station. The girl had a slavic accent, probably because she was from Bulgaria, and came to Toronto for a violin audition at the UofT. That’s all I know about them. They had to run to get their bus on time, and all I got from them were big thanks and smiles. The only thing they know about me is that I’m a frenchie working here.

Je les ai menées à travers halls, escaliers et tout le toutim, leur expliquant où étaient les choses en même temps, jusqu’à ce qu’elles soient devant le guichet pour les tickets à la gare routière GO. La fille avait un accent slave, sûrement parce qu’elle est de Bulgarie, et était venue à Toronto pour une audition de violon à l’UofT. C’est tout ce que je sais sur elles. Elles ont dû courir pour avoir leur bus à temps, et tout ce que j’ai eu d’elles furent des remerciements et des sourires. La seule chose qu’elles savent de moi est que je suis un français travaillant ici.

In the unlikely probability that either one of these women would read this blog entry and recognize themselves, I just want to say: “Thank you for letting me give you a hand.”

Dans l’invraisemblable probabilité que l’une de ces dames lisent ce billet et se reconnaissent, je veux juste dire : “Merci de m’avoir laissé vous aider.”

Knowing that I could be of any help to someone during the day was enough to make my day. Even if they don’t know my name. Even if I will only be remembered as “that french guy that helped us find our way in Toronto”, it’s more than enough to make me happy. Look at it this way: the only thing these people will remember from me is a good memory. How cool is that?

Savoir que j’ai pu être d’une quelconque utilité a quelqu’un ce jour a suffi à faire ma journée. Même si elles ne connaissent pas mon nom. Même si elles ne se souviendront de moi que comme “ce français qui nous a aidé à nous y retrouver à Toronto”, c’est plus qu’assez pour me rendre heureux. Regardons les choses ainsi : la seule chose que ces gens retiendront de moi est un bon souvenir. C’est y pas merveilleux?

Lots of people look for fame, glory, recognition, dream of being celebrities and having their names remembered. I don’t understand them. Just knowing that I could do something helpful to someone, even a complete stranger, is enough recognition, in my opinion.

Plein de gens recherchent la célébrité, la gloire, la reconnaissance, rêvent d’être des peoples et d’avoir leur noms portés à la postérité. Je ne les comprends pas. Juste savoir que j’ai pu aider quelqu’un, même un parfait inconnu, est une reconnaissance suffisante, d’après moi.

Some people could argue that the fact I’m writing this makes me no better than the people I claim not to understand. I’d reply that I maintain a certain level of anonymity there. And I’m not exactly trying to show off. I’m no hero, I’m just sharing a little something that anyone else could do, and which is in my opinion one of these simple things in life that can set you on the way to happiness.

Certains pourraient avancer que le fait d’écrire tout ça ne me rend pas meilleur que les gens que je prétends ne pas comprendre. Je rétorquerais que je maintiens un certain niveau d’anonymat ici. Et que je ne cherche pas vraiment à me vanter. Je ne suis pas un héros, je partage juste un petit quelque chose à la portée deu quidam moyen, et qui à mon avis est une de ces petites choses de la vie qui peuvent vous aiguiller sur le chemin du bonheur.

Life sucks. But only if you decide not to do anything about it.

La vie, ça craint. Mais seulement si vous décidez de ne rien faire pour la changer.

11 thoughts on “Random act of Kindness / Gentillesse Gratuite

  1. kikou fifty! j’aime beaucoup ce billet pour plusieurs raisons:
    d’abord parce que je suis tout à fait de ton avis,c’est dans la simplicité d’un sourire et d’un petit coup de main qu’on peut trouver son bonheur!
    et aussi pour la dernière phrase qui conclu cette article… tu me connais, tu sais ce que j’ai traversé et tu sais aussi comme je me suis battue pour m’en sortir…et justement, je me suis tellement battue que non seulement j’ai pu revenir à perpi, mais en plus… j’ai une fois encore retrouvé un boulot! et oui, j’ai fait ma première journée hier je suis lingère dans une maison de retroite. c’est pas le super boulot mais j’en suis super fière car je suis la seule lingère de la maison de retraite et de tout le personnel, du coup, j’ai beaucoup de responsabilité…. et j’ai géré tout ça sans même angoissé! pour moi qui n’avais pas confiance en moi,n je me surpasse de jour en jour, je revis et je ne sais même pas comme te l’expliquer avec des mots tant je suis heureuse!😀
    Bisous doux😉

    Like

  2. Tinange vient là que je t’embrasse (roh sur la joue -_- tout de suite je vous vois venir)

    Je suis comme toi
    Aider quelqu’un, que je ne reverrais jamais, et entendre un simple merci et voir un sourire, qu’est ce que ça fait du bien au coeur et au moral…

    Comme je sors plus maintenant, j’ai plus l’occasion de donner de ma personne pour aider, que ce soit pour un ptit truc de rien du tout, ou un grand service, et j’avoue que ça me manque

    C’est des ptites choses comme ça, qui font qu’on se dit “oui, j’ai bien fais de me lever ce matin” et qui reboostent pour plusieurs jours

    Like

  3. C’est vrai que lorsque l’on aide quelqu’un et que cette personne nous sourit en retour, on a le coeur tout heureux (ça me fait ça, moi aussi!).
    Tu es quelqu’un de préciex, Fiftywan! (La galanterie et l’égalité des sexes peuvent marcher ensemble! J’approuve à 200%!)

    Like

  4. Moonlady, GTA = Greater Toronto Area. En gros, Toronto + toutes les villes alentours. J’habite en plein centre, mais Markham est plutôt en petite banlieue.

    Like

Insert nice comment here :) / Par ici les gentils commentaires :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s