Addicted to Dvořák / Accro à Dvořák.

EDIT: for those of you who are looking for the pronunciation of Dvořák, you have an audio example on the wikipedia page :p

EDIT: Pour ceux qui cherchent la prononciation de Dvořák, il y a un extrait audio sur la page wikipedia :p


Who doesn’t hate telemarketers? I have very few of them calling me in TO. But back in September, I received a call. Unlike most, the voice was polite, and sounded… I don’t know… upscale. Which surprised me, quite a bit…

Qui ne déteste pas les démarcheurs téléphoniques? J’en ai très peu qui m’appellent à TO. Mais en septembre dernier, j’ai reçu un coup de fil. Contrairement à d’habitude, la voix était polie, et avait l’air… je sais pas… de la haute. Ce qui m’a surpris, et pas qu’un peu…

… It was an employee of the Toronto Symphony Orchestra. Selling at a very discounted price the last subscriptions for the 07-08 season. While he was talking I browsed the calendar online, and noticed one of the Masterworks Series. One of them was a series of three concerts around Dvořák. And the first concert would match E.’s October visit. So I took a subscription for this one, and purchased an extra ticket for E, to make her the surprise🙂.

… C’était un employé de l’Orchestre Symphonique de Toronto. Vendant à prix très réduit les derniers abonnements de la saison 2007-2008. Tandis qu’il parlait je consultai le calendrier en ligne, et remarquai une des Masterworks Series. L’une d’elle était une série de trois concerts autour de Dvořák. Et le premier concert coincidait avec la visite d’E. en octobre. Donc j’ai pris un abonnement pour ce dernier, et ai acheté un ticket supplémentaire pour E, pour lui faire la surprise🙂.

That evening, we were going to see and listen to Dvořák’s Symphony n˚8, and some french works… Are you ready?

Ce soir là, nous allions voir et écouter la Symphonie n˚8 de Dvořák, et quelques oeuvres françaises… Est-ce que vous êtes prêts?

Getting ready

Dvořák: Symphony n˚8.

Among all the Symphonies composed by Dvořák, the most played are the three last ones, the 7th, the 8th and of course, the 9th, better known as “From the New World”. Up until recently, I only knew about the 9th. A couple of weeks before the concert, I ordered this little jewel online, and listened to all of them a little bit. While I associate the 9th with strength, the first word that sprung to mind when the conductor started his work, bringing to life all the musicians gathered in front of me was romance. At first, a very soft and sweet melody reached my ears. Then, for the remaining time of the performance, closing my eyes, the music would print in my head pictures of a spring morning in the forests, or of people dancing in a village at the beginning of the 20th century. Around the last movement, I thought of a hunting scene… After hearing it performed, I could understand very well why it was a very popular symphony.

De toutes les symphonies composées par Dvořák, les plus jouées sont les trois dernières, la 7ème, la 8ème et bien sûr, la 9ème, plus connue sous le nom de “Du Nouveau Monde”. Jusqu’à récemment, je ne connaissais que la 9ème. Quelques semaines avant le concert, j’ai commandé ce petit bijou en ligne, et les ai écoutées un peu. Alors que j’associe à la 9ème avec Force, le premier mot qui m’est venu à l’esprit quand le chef d’orchestre a commencé son oeuvre, donnant vie à tous les musiciens rassemblés devant lui c’était Romance. Au début, une mélodie très douce atteint mes oreilles. Puis, le temps restant de la représentation, fermant mes yeux, la musique imprimai dans ma tête des images d’un matin printanier dans les bois, ou bien de gens dans un village au début du 20ème siècle. Vers le dernier mouvement, j’ai pensé à un tableau de chasse… Après l’avoir entendue, je comprenais tout à fait pourquoi c’est une symphonie très populaire.

The first trumpet entertaining the audience

While they were re-arranging the stage for the end of the concert, the first trumpet took the mic, and started to entertain the audience. He started along the lines of:

Alors qu’ils réarrangeaient la scène pour la fin du concert, le premier trompettiste prit le micro, et commença à occuper le public. Il commença un peu comme ça :

“I was asked to occupy you guys while they are preparing the stage. I’m the first trumpet, and as you may know, first trumpets love to speak about themselves. So that’s what I’m going to do. I’m going to speak about myself a little.”

“On m’a demandé de vous occuper pendant qu’ils préparent la scène. Je suis le premier trompettiste, et comme vous le savez sûrement, les premiers trompettistes adorent parler d’eux-même. Donc c’est ce que je vais faire, je vais vous parler un peu de moi.”

The audience burst out laughing, thinking he was just joking. But he continued, approximately like this (sorry my memory is not perfect on this one :p):

Le public éclata de rire, pensant qu’il rigolait. Mais il continua, à peu près comme ça (désolé ma mémoire n’est pas parfaite sur ce coup-là :p) :

“So, this Saturday I will be playing here, and I will be wearing a wonderful new suite that’s been picked up by my wife. That I married last week by the way, and I love her. And you should come, because it’s really an awesome suit. And the program will be wonderful, as well, of course…”

“Donc, Samedi, je jouerai ici, et je porterai un super costume choisi par ma femme. Que j’ai épousée la semaine dernière, d’ailleurs, et je l’aime. Et vous devriez venir, parce que c’est vraiment un bien beau costume. Et le programme sera super, aussi, bien sûr…”


Guillaume Connesson: Symphonic Dances

Guillaume Connesson is a fairly young composer, since he was born in 1970, and was actually here that night for the premiere. We were lucky enough to have him talk about his work. His speech was, more or less, what was said here.

Guillaume Connesson est un compositeur assez jeune, vu qu’il est né en 1970, et était en fait présent ce soir là pour la première. Nous avons eu la chance de le voir parler un peu de son oeuvre. Son discours était, plus ou moins, ce qui était écrit .

The Symphonic Dances, very contemporary, were a special order by the TSO. I found it… chaotic. Not messy, chaotic. Perhaps because the composer himself said that “My score is a huge dance of life and energy on the beginning of the universe.” Just like the big bang, I had an impression of chaos. And at the same time, I could feel how precise and organised the music was. Behind this apparent chaos, there was a very precise order hidden. Unfortunately, like most contemporary music, a good part of the audience didn’t like it very much, and I saw people leaving the hall (which I find most rude and gross, but that’s just me being old school).

Les Danses Symphoniques, très contemporaines, étaient une commande spéciale du TSO. J’ai trouvé ça… chaotique. Pas bordélique, chaotique. Peut-être parce que le compositeur lui-même a dit que “Ma musique est une énorme danse de la vie et de l’énergie de l’origine de l’univers.” Tout comme le big bang, j’avais une impression de chaos. Et en même temps, je pouvais sentir à quel point la musique était précise et organisée. Derrière le chaos apparent, il y avait un ordre bien précis de caché. Malheureusement, comme la plupart des oeuvres contemporaines, une bonne partie du public n’a pas beaucoup accroché, si bien que j’ai vu des gens partir de la salle (ce que je trouve d’un malpoli et rustaud, mais c’est juste moi qui fais le vieux-jeu).

Jolivet: Concertino for Trumpet

I didn’t like this one-movement concertino very much. It felt very technical. Considering that this was originally a test piece for the Paris Conservatory, I’m not too surprised. But I could see how difficult it must have been for the soloist, and even though I didn’t like the piece itself, I have to admit the performance was outstanding.

Je n’ai pas beaucoup aimé ce concertino en un mouvement. Ça sonnait très technique. Étant donné que c’était à l’origine un morceau d’examen au Conservatoire de Paris, je ne suis pas trop surpris. Mais je pouvais voir à quel point ça a dû être difficile pour le trompettiste solo, et même si je n’ai pas aimé le morceau en lui-même, je dois admettre que la prestation était excellente.

Roussel: Bacchus et Ariane, Suite N˚2

This piece was originally a ballet. The reason why we only had the music part was that the choreography and décor actually received very harsh criticism, but the score was praised. So I don’t feel bad for not seeing it in full ballet form, and just hearing the music. As expected of a ballet, the music was very playful, and catchy. A very nice discovery😉.

Ce morceau était au départ un ballet. La raison pour laquelle nous n’avons eu que la musique est que la chorégraphie et le décor ont en fait fait un tollé, mais la musique était encensée. Donc j’ai pas de regrets pour n’avoir pas vu la version ballet entière, et d’avoir juste entendu la musique. Comme on peut s’y attendre de la part d’un ballet, la musique était très enjouée et entrainante. Une très jolie découverte😉.

Since then, whenever I hear the very distinctive music of Dvořák’s Symphony N˚8, I can’t help but think about this evening, when I took E to this concert. A very nice evening indeed…

Depuis ce temps, chaque fois que j’entends la musique très particulière de la Symphonie n˚8 de Dvořák, je ne peux m’empêcher de repenser à cette soirée, où j’ai emmenée E. à ce concert. Une bien belle soirée…

6 thoughts on “Addicted to Dvořák / Accro à Dvořák.

  1. oui, j’aime bien dvorak également! et bien je te crois sur parole, cette soirée a dû être merveilleuse! Bisous et passe un bon dimanche😉

    Like

  2. Marie, et puis maintenant, grâce à mon billet sur le cresson, tu sais comment on doit prononcer Dvořák, normalement😉

    Like

  3. oui, mais étant donné que je n’arrive toujours pas à prononcer le mot cresson dans cette langue, alors je n’arrive pas à prononcer correctement dvorak…. je le prononce donc à la française avec un vrai accent du sud qui plus est! lol mdr

    Like

  4. L’orchestre symphonique de Toronto démarche par téléphone?!
    Euhhhh…c’est parce que tu y vas régulièrement? Parce que ça m’étonne un peu qu’ils appellent les gens comme ça…enfin j’aurais pas imaginé, mais peut-être que c’est une pratique courante.

    Like

  5. Ficelle, c’est parce que j’ai acheté des billets l’an dernier. Donc ils ont mon numéro. Donc ils m’appellent, espérant que je vais continuer à acheter des billets cette année🙂

    Like

Insert nice comment here :) / Par ici les gentils commentaires :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s