R-rated subway / Métro classé X

The following blog entry deals with mature subject matter. Reader discretion is advised.

In France, we have rather strict rules about advertising. In TV series, or in magazines, or in the streets, you cannot advertise about anything you want. For example, you cannot advertise about alcool everywhere you want. Especially in places where young and influencable minds could read them.

In Canada, it’s different. You see ads about everything. Everywhere. Huge panels advertising beer in the street, for example. Or ads for Cialis on the screens during a Basketball game at the Air Canada Centre.

The reason behind the advertising rules in France is to protect young children from being influenced by all this stuff. I mean, who could put an ad with “must be of legal drinking age to look at this ad” written on it in footprint? And what use would it be? Would a 10 years old even bother looking at the footprint anyway? The first thing you see is the big ad. End of the story.

But I think the most surprising ads I’ve seen so far were in the subway. Let’s ask our beautiful assistant Pomme d’Happy to show it to us:

Perhaps you can’t read very well… Let’s have a closer look.

Yes it’s an ad for men with sexual disorder. Oh, it can happen, I totally agree. But is it a good idea to display it in a subway? Oh, I know what you’re thinking: “but it’s above the window, children won’t look at that, it’s too high for them.”

1) Do you really think children never raise their heads?
2) This was the ad closest to the subway map. As a kid I always looked at the map to count how many stops were left, when I entered the subway.

But let’s assume you’ve got a kid that doesn’t look up when he’s travelling through the subway. What about this one then?

I can already imagine the little kid asking his mom: “Mom, why are those two men looking at each other like that?” or “what does ‘same sex relationship for the long-term’ mean?” That’s an opportunity for a pretty awkward moment while waiting for your subway.

Don’t misunderstand me, I’ve got nothing about same sex dating, quite the contrary, I’m really cool with that, but I’m just wondering if it’s suitable for children, in the subway. Granted, they should be taught about all these (alcohol, sex, drugs, homosexuality, etc…). But for some subjects, in my opinion, you have to wait till the child is mature enough. Remember, in Little Miss Sunshine, when Olive learns that her uncle Frank had a boyfriend, her reaction?

“You were in love with a BOOOOY?”
*Ewwww face*
“That’s stupid.”

See what I mean? It doesn’t mean she is homophobe. She just doesn’t have the open-mindedness someone more mature ought to have yet. If I ever have kids to raise, obviously I’ll try to raise them as I was raised, responsibly and with open-mindedness. But I want to do it myself, when the time is right for each subject. Those ads won’t help.

PS: Homophobe comments will be deleted without notice.


Le billet suivant est laissé au jugement du lecteur puisqu’il traite d’un sujet adulte.

En France, on a des règles assez strictes vis-à-vis des pubs. Dans les séries télé, ou dans les magazines, et dans les rues, on ne peut pas faire de pub pour tout ce qu’on veut. Par exemple, on ne peut pas faire de pub pour l’alcool n’importe où. En particulier là où des esprits jeunes et influençables pourraient les lire.

Au Canada, c’est différent. On voit des pubs sur tout. Partout. Des panneaux géants qui font de la pub pour de la bière dans la rue, par exemple. Ou des pubs pour du Cialis sur les écrans pendant un match de Basket au Air Canada Centre.

La raison derrière les lois sur la publicité en France, c’est afin de protéger les jeunes enfants de l’influence de tout ces trucs. J’veux dire, qui pourrait mettre une pub avec “vous devez être en âge de boire de l’alcool pour pouvoir regarder cette pub” (l’âge légal au Canada est de 19 ans) écrit en tout petit? Et ça servirait à quoi? Est-ce qu’un gamin de 10 ans prendrait seulement la peine de lire les p’tits caractères de toute façon? La première chose que tu vois, c’est la grosse pub. Point à la ligne.

Mais je crois que les pubs les plus surprenantes que j’ai vues étaient dans le métro. Demandons à notre belle assistante Pomme d’Happy de nous la montrer:

Vous n’arrivez peut-être pas bien à lire… Regardons d’un peu plus près.

Oui c’est une pub pour les hommes qui ont des troubles de la sexualité. Oh, je suis tout à fait d’accord, ça peut arriver. Mais est-ce que c’est une bonne idée de l’afficher dans le métro? Oh, je sais ce que vous pensez : “mais c’est au dessus de la fenêtre, les enfants ne regarderont pas, c’est trop haut pour eux.”

1) Vous pensez vraiment que les enfants ne lèvent jamais la tête?
2) C’était la pub la plus proche de la carte du métro. Quand j’étais minot, je regardais toujours la carte, pour compter le nombre d’arrêts restants, quand je prenais le métro.

Bon on va faire comme si vous aviez un gamin qui ne regarde pas en l’air en prenant le métro. Quid de celle-là, alors?

Je vois d’ici le ch’tite n’enfant demandant à sa mère : “Maman, pourquoi les deux messieurs ils se regardent comme ça?” ou “ça veut dire quoi, ‘relation longue durée entre gens de même sexe’?” C’est une occase pour un moment plutôt embarrassant pendant que vous attendez le métro.

Ne vous méprenez pas, j’ai rien contre les relations entre gens de même sexe, plutôt le contraire, je suis vraiment ouvert avec ça, mais je me demande juste si c’est adapté à des gamins, dans le métro. D’accord, faut leur apprendre toutes ces choses (alcool, sexe, drogue, homosexualité, etc…). Mais pour certains sujets, à mon avis, il faut attendre que l’enfant soit assez mûr. Vous vous souvenez, dans Little Miss Sunshine, quand la petite Olive apprend que son oncle Frank a eu un petit ami, sa réaction?

“T’étais amoureux d’un GARÇOOON?”
*Expression de dégoût*
“C’est idiot.”

Vous voyez ce que je veux dire? Ça veut pas dire qu’elle est homophobe. Elle n’a seulement pas encore l’ouverture d’esprit que quelqu’un de plus mature devrait avoir. Si un jour j’ai des gamins à élever, je vais évidemment essayer de les élever comme je l’ai été, responsables et ouverts d’esprit. Mais je veux le faire moi-même, au moment opportun pour chaque thème. Ces publicités ne vont pas aider.

PS: Tout commentaire homophobe sera supprimé sans avertissement.

19 thoughts on “R-rated subway / Métro classé X

  1. J’avoue qu’on est un peu trop “ouvert” d’esprit ici … sur certains sujets et je suis entièrement d’accord avec toi!

    On parle d’hypersexualisation et oui c’est le cas – on rends ces choses banales … ce qui, à mon avis, n’est pas nécessairement bon pour les enfants qui ne sont pas en âge de comprendre.

    Ok – je vais avouer qqch ici … plus jeune, j’avoue avoir “farfouillé” dans le Playboy de mon père … parce que Madonna y posait … brune avec la belle TOUFFE de poils sous les bras !

    Curiosité mal placée ? …

    Like

  2. moonlady, ouais, faut attendre qu’ils aient l’âge🙂.

    hum… Madonna avec du poil sous les bras? En effet… c’est rebelle, ma moon😉

    Like

  3. Bof, moi, je t’avouerais que de nos jours, plus rien ne me choque. Tu sais, quand à la télé on voit plein de meurtres dans les séries et compagnie, je trouve ça beaucoup plus choquant. Et ça, les gamins l’ingurgitent à longueur de journée.
    Bisous doux😉

    Like

  4. Alors là je suis pas du tout d’accord avec toi! Déjà, en France, il y a de la pub avec des gens entièrement à poils partout! Ensuite, je trouve ça très bien d’avoir ce genre de pubs comme au Canada, qui montrent aux enfants qu’il n’y a rien à cacher quand on a une relation homosexuelle parce que ce n’est pas “bizarre” ou “honteux” donc il faut attendre que les enfants soient “mûrs” pour leur expliquer. Pourquoi ils se regardent comme ça les monsieurs? Parce qu’ils s’aiment, point. Pourquoi ils ont des problèmes de sexes ces gens sur la pub? Parce qu’il y a des gens qui se cassent une jambe, d’autre qui ont besoin d’un psy, et d’autres qui ont des problèmes de sexe, point. Je suis contre le puritanisme américain qui fait un scandale parce qu’un bout de nichon a été vu pendant une seconde à la télé!

    Il y a des choses bien pire que ça sur les pubs, partout, comme des faux nichons DDDD et des manequins anorexiques qui donnent de fausses images aux enfants, ça c’est bien pire!

    Like

  5. Marie, ben justement, la télé, les parents sont censés surveiller un minimum leurs gamins plutôt que les placer devant et leur faire regarder n’importe quoi…

    Like

  6. Dr. Caso, des pubs de gens entièrement à poils partout? Faudra me dire lesquelles, je me souviens pas d’avoir vu ça, la dernière fois…
    Je parle pas de faire du puritanisme à l’américaine, loin de là. Mais un gamin ne nait pas avec un cerveau d’adulte. Afficher ce genre de pubs, ou des pubs sur l’alcool, ou avec des faux nichons anorexiques, c’est le même topo. Combien de gamines finissent anorexiques après avoir vu des mannequins filiformes? Penses-tu qu’avant 15-16 ans, les enfants aient suffisemment de discernement pour faire la part des choses sur tout?
    Je souhaite pas mettre des oeillères à tout le monde jusqu’à leurs 25 ans. Mais chaque chose en son temps…

    Like

  7. D’accord mais pourquoi “attendre” pour “expliquer” les relations homosexuelles? C’est ce que j’ai le plus de mal à comprendre. Si on en fait quelque chose à “expliquer,” ça devient tout de suite quelque chose de pas “normal,” et c’est ça le problème pour moi. Si un enfant se balade dans Toronto et voit de temps en temps deux femmes se tenir la main ou deux hommes s’embrasser ou ce genre d’affiche, il/elle grandira sans devenir homophobe. Bon, d’accord, peut-être que tu veux que tes enfants se posent des questions sur l’homosexualité et se disent que ce sont des pratiques “hors normes,” et ma vision des choses est très libérale (au sens nord-américain).

    Pour moi, c’est comme le handicap. Si on permet aux handicapés de vivre une vie normale, d’aller à l’école, de travailler, de se balader dans la rue, etc., les enfants trouveront ça normal et pas “différent” et apprendront à vivre en harmonie avec les gens différents. Au contraire, si les handicapés sont enfermés dans des institutions et n’ont aucun accès à la vie “normale,” les enfants les regarderont comme des bêtes de zoo et ne comprendront pas que les handicapés sont eux aussi des êtres humains!

    Je ne dis pas que les homosexuels sont comme des handicapés! Je parle juste de “différences.”

    Like

  8. Dr. Caso, tu parles toi même de “différences”, c’est bien que tu considères que c’est pas normal, non?

    À mon avis, l’enfant grandit avec certains repères, qui ne lui sont pas seulement apportés par ses parents, mais aussi tout ce qui l’entoure, incluant l’école.

    Ce n’est pas parce que quelque chose est à “expliquer” que ce n’est pas “normal”. La sexualité n’est pas quelque chose d’inné. Il faut l’expliquer à l’enfant. C’est pas pour autant que c’est pas normal. Tout ce qui est en rapport avec la morale, la notion du bien et du mal, ou même de la normalité, tout simplement, sont aussi des choses à expliquer à l’enfant.

    La cour de récré, par exemple, est un lieu où les gamins vont apprendre/désapprendre énormément. Prenons les jurons, par exemple. Quels que soient les efforts des parents, les enfants vont les entendre et les apprendre dans la cour de récré, rentrer un soir en les alignant les uns après les autres.

    La vision que j’ai de l’éducation pour mon hypothétique future progéniture, quel que soit ce que moi je pense est normal, je sais pertinamment que je ne pourrai pas l’inculquer à la lettre. À moins d’enfermer ma descendance dans une tour d’ivoire et la couper du monde extérieur…

    Like

  9. Rah, je voulais ajouter “différences telles que perçues par la société d’aujourd’hui” mais je me suis dit que tu comprendrais… Non, je ne pense pas que ça soit plus différent que les gens de différentes ethnicités, de différentes religions, de différents handicaps, etc. C’est PERCU comme une différence importante mais ça ne devrait pas l’être. Enfin bref, ces affiches sont une des raisons pour lesquelles j’aime le Canada🙂

    Like

  10. C’est le grand paradoxe chez les nord-américains. Un puritanisme qui peut paraître pesant qui se couple avec une liberté sans limite …style on peut acheter un M-16 pour s’amuser le week-end avec les potes …Etonnant !

    Like

Insert nice comment here :) / Par ici les gentils commentaires :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s