Choices = Headaches / Choix = Migraines

I found this article great, and wanted to provide my french speaking audience my humble translation… So… Enjoy😉

http://www.joelonsoftware.com/items/2006/11/21.html


J’ai trouvé cet article super, et je voulais offrir à mon auditoire francophone mon humble traduction… Alors… Enjoy😉

http://www.joelonsoftware.com/items/2006/11/21.html

Choix = Migraines

Cet article est paru sur la page de Joel on Software Mardi 21 novembre 2006

Je suis sûr qu’il y a une équipe entière de designers d’IGU (interface graphique), de programmeurs, et de testeurs qui ont travaillé très dur sur le bouton OFF dans Windows Vista, mais sérieusement, c’est le mieux que vous ayez trouvé?

Image of windows Vista OFF button - from joelonsoftware.com

Chaque fois que vous voulez quitter l’ordinateur, vous avez le choix entre neuf, comptez-les, neuf options: deux icônes et sept entrées de menu. Les deux icônes, je pense, sont des raccourcis pour des entrées de menu. Je devine que l’icône cadenas fait la même chose que le menu “Lock” (Verrouiller), mais je ne suis pas sûr à quelle entrée de menu l’icône On/Off correspond.

Sur beaucoup de portables, il y a aussi quatre combinaisons FN+touche pour éteindre, mettre en veille prolongée, mettre en veille, etc. Ça nous fait donc jusqu’à 13 choix, et, oh, oui, il y a un bouton On-Off, 14, et vous pouvez fermer l’écran, 15. Un total de 15 façons pour éteindre un portable, parmi lesquels vous avez à choisir.

Plus vous laissez de choix aux gens, plus ils ont de mal à choisir, et plus ils seront mécontents. Lisez, par exmple, le livre de Barry Schwartz, The Paradox of Choice. Laissez moi citer le “Publishers Weekly review:” “Schwartz, s’inspirant intensément de ses propres travaux en sciences sociales, montre qu’un nombre impressionnant de choix inonde nos cervaux fatigués, nous contraignant finalement au lieu de nous libérer. On considère en général en Amérique que plus d’options (‘taille facile’ ou ‘taille relax’?) nous rendra plus heureux, mais Schwartz montre que le contraire est vrai, argumentant qu’avoir tous ces choix va jusqu’à éroder notre bien-être psychologique.”

Le fait d’avoir à choisir entre neuf façons différentes d’éteindre votre ordinateur à chaque fois depuis le menu démarrer, sans parler du choix d’appuyer sur le bouton ‘physique’ On/Off ou de fermer l’écran du portable, produit juste un peu de mécontentement à chaque fois.

Peut-on faire quelque chose? Ça doit être possible. les iPods n’ont même pas de bouton on/off. Voici quelques idées.

Si vous avez parlé à un non-geek récemment, vous avez peut-être remarqué qu’ils n’ont aucune idée de la différence entre “Mise en Veille” et “Mise en veille Prolongée”. On peut trivialement les fusionner. Une option en moins.

Switch User (Changer d’utilisateur) et Lock (Verrouiller la session) peuvent être combinées pour laisser un deuxième utilisateur se connecter quand le système est verrouillé. Ça économiserait probablement bon nombre de “Déconnexions forcées” de toute façon. Une autre option en moins.

Une fois que vous avez fusionné Switch User et Lock, avez-vous vraiment besoin de Log Off(Se déconnecter)? La seule chose que fait Log Off est que ça ferme tous les programmes ouverts. Mais éteindre l’ordinateur aussi. Donc si vous voulez vraiment fermer tous les programmes en cours d’exécution, éteignez simplement l’ordinateur et rallumez le. Encore une option de partie.

On peut éliminer Restart (Redémarrer). 95% du temps, vous en avez besoin parce qu’une installation vous demande de redémarrer, de toute façon. Pour les autres fois, vous pouvez juste éteindre puis rallumer l’ordinateur. Une autre option s’en va. Moins de choix, moins de souffrance.

Bien sûr, on peut supprimer la distinction entre les icônes et le menu. Ça élimine deux choix de plus. Il nous reste donc:

  • Sleep/Hibernate
  • Switch User/Lock
  • Shut Down

Que se passe-t-il si l’on combine les modes Sleep, Hibernate, Switch User et Lock? Quand on passe dans ce mode, l’ordinateur passe sur l’écran “Switch User” (Changer d’utilisateur). Si personne ne se connecte pendant environ 30 secondes, il se met en veille. Quelques minutes plus tard, il se met en veille prolongée. Dans tous les cas, il est verrouillé. Donc maintenant nous n’avons plus que deux options:

  1. Je pars de mon ordinateur maintenant
  2. Je pars de mon ordinateur maintenant, mais je veux que l’ordinateur s’éteigne vraiment

Pourquoi voulez-vous éteindre l’ordinateur? Si vous êtes préoccupés par la consommation du courant, laissez le programme de gestion de l’énergie s’en occuper. Il est plus malin que vous. Si vous comptez rouvrir la machine et ne voulez pas avoir un choc, ben, juste arrêter complètement le système ne rend pas complètement sûre le réallumage de la machine; vous devez la débrancher de toute façon. (NdT: j’ai pas tout compris à sa phrase, là…) Donc, si Windows utilisait de la RAM qui était vraiment non volatile, en cachant la mémoire sur des disques flash pendant le temps de repos, effectivement vous pourriez couper le courant quand vous êtes en mode “away” (absent) sans perdre quoi que ce soit. Ces nouveaux disques durs hybrides peuvent faire ça super rapidement.

Donc maintenant il nous reste exactement un bouton pour quitter. Appellons le “au r’voir”. Quand vous cliquez sur au r’voir, l’écran est verrouillé, et toute la RAM qui n’a pas été copiée sur la mémoire flash y est écrite. Vous pouvez vous reconnecter, ou n’importe qui d’autre peut se connecter et avoir sa propre session, ou vous pouvez débrancher complètement l’ordinateur.

Inévitablement, vous allez penser à une longue liste de raisons intelligentes, défendables pour dire pourquoi ces options sont absolument, positivement indispensables. Ne prenez pas cette peine. Je sais. Chaque choix supplémentaire est complètement justifié, jusqu’à ce que vous vous trouviez en train d’expliquer à votre oncle qu’il doit choisir entre 15 manières différentes d’éteindre un portable.

Cela souligne un style de design logiciel partagé par Microsoft et les mouvement open-source, dans chaque cas motivés par le désir d’un consensus, et pour “Satisfaire tout le monde”, mais c’est basé sur la notion incorrecte que plein de choix satisfont les gens, que nous avons vraiment besoin de repenser.

À propos de l’auteur: Joel Spolsky est in ingénieur informaticien à New York City. Depuis 2000, il a écrit à propos du développement de logiciels, de leur gestion, du marché et à propos d’Internet sur son site. Pour le travail de tous les jours, il dirige Fog Creek Software, qui font FogBugz – Le logiciel intelligent de suivi de bugs avec un nom idiot, et Fog Creek Copilot – le moyen le plus facile de fournir du support technique par internet, sans rien à installer ni à configurer.

Je sais pas vous, mais moi je le trouve vraiment bien, cet article😉

9 thoughts on “Choices = Headaches / Choix = Migraines

  1. heuuuuuuu… A tes souhaits!
    Je sais, mon com n’est pas très constructif, mais après tout ce charabia auquel j’ai rien compris… C’est tout ce que j’ai trouvé à dire! lol
    Bisous doux fifty!😉

    Like

  2. c’est pas grave du tout… C’est vrai que l’article n’est pas forcément “hyper grand public”. Mais pour ceux qui sont un peu dans le milieu, c’est intéressant😉

    Like

  3. Moi je le trouve quand même très accessible cet article. Intéressant, même si je ne suis pas complètement d’accord avec le contenu : simplifier un peu oui, mais pas à outrance comme ce qui est proposé.

    Like

  4. Disons que sur un ou deux passages, il passe en mode “jargon”… tu triches, t’as déjà un bagage culturel d’informaticien🙂
    C’est vrai qu’il simplifie à l’extrême… Mais trop de menus tue le menu. J’me souviens d’un restaurant où j’ai mis plus de temps à choisir ce que je voulais, qu’à le manger😀

    Like

  5. Bonjour,

    Désolé pour l’archéo, mais quelqu’un a posé un lien vers ce document en commentaire d’une news sur zdnet.

    Pour le phrase que vous n’avez pas comprise, je pense que la traduction serait plutôt:
    “If you’re going to open the box and don’t want to get shocked, well, just powering off the system doesn’t really completely make it safe to open the box; you have to unplug it anyway.”
    “Si vous voulez ouvrir le boîtier et ne pas recevoir de choc (électrique), simplement éteindre l’ordinateur n’est pas suffisant. Il faut débrancher la prise de toute façon”.

    Merci tout de même pour la traduction, et bonne continuation à vous!

    Like

Insert nice comment here :) / Par ici les gentils commentaires :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s